AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Lun 20 Aoû 2012 - 10:24

Il faisait beau. Pas mal de soleil, mais une petite brise fraîche qui soufflait parmi les arbres de cette sombre forêt.
Shizru était devant chez elle. Aujourd'hui, elle n'avait ni envie d'aller au village, ni de retourner au temple Hakurei. Peut-être parce qu’aujourd’hui il était dimanche? Shizru ne savait pas quel était le jour de la semaine, car elle n'avait pas de calendrier ou quoi que ce soit du genre chez elle. Puis de toute façon, avec son style de vie au jour le jour, elle s'en fichait un peu.

Elle portait son costume habituel. Mais un détail tranchait: elle tenait dans la main droite une rapière, achetée bon marché au village. Dans l'autre main, elle tenait un livre ouvert. Une pièce achetée chez Kourindou, qui, paraît-il, venait du monde extérieur: Cyrano de Bergerac. Fertling savait peu de choses du monde extérieur, mais vu le manque de Youkai et de temples dans cette pièce, on peut supposer qu'elle venait bien d'en dehors de Gensokyo.
Cette pièce l'avait bien plu, en tout cas. Elle s'est rapidement identifié au héros à cause de son sens du spectacle. Elle s'apprêtait à lire tout en jouant la scène finale, qui n'était pas la plus gaie, certes, mais la plus amusante à jouer de son point de vue. Et aussi, les autre personnages étaient facultatifs. Ferlint adorait le théatre, autant que la magie, mais n'ayant pas trouvé d'autres acteurs potentiels, elle n'a jamais pu jouer une seule pièce devant un public, et ça la chagrinait un peu.

Elle raffermit sa main sur son épée, et commença à lire le dernier monologue de Cyrano, d'une voix forte et claire.

"Elle vient. Je me sens déjà bottée de marbre,
Gantée de plomb! Oh mais! puisqu'elle est en chemin,
Je l'attendrais debout, et l'épée à la main!"


Elle fit mine de sortir son épée d'un fourreau imaginaire.

"Je crois qu'elle regarde...
Qu'elle ose regarder mon nez, cette Camarade!"


Elle se retourna pour faire face un public invisible.

"Que dites-vous? C'est inutile? Je le sais!
Mais on ne se bat pas dans l'espoir d'un succès!
Non! Non, c'est bien plus beau quand c'est inutile!"


Elle s'est mis à hausser la voix. Une personne qui passait par là allait probablement venir, mais cela ne la dérangeait pas.

"Qu'est-ce que c'est que tous ceux là? Vous êtes mille?
Ah je vous reconnais, tous mes vieux ennemis!
Le Mensonge?"


Elle donna un coup d'épée dans le vide, en essayent de se mettre au mieux dans la peau d'un vieillard mourant.

"Tiens, Tiens! Ha ha! Les Compromis,
Les Préjugés, les Lâchetés!"

Elle continua à tailler dans le vide, partout à la fois, comme si elle était cernée.

"Que je pactise?
Jamais, jamais! Ah, te voilà, toi, la Sottise!
Je sais bien qu'a la fin vous me mettrez à bas ;
N'importe: je me bats, je me bats, je me bats!"


Elle enchaîna les coups d'épées imprécis. Elle s'arrêta de frapper, baissa sa garde, l'air fatigué.

"Oui, vous m'arrachez tout, le laurier et la rose!
Arrachez! Il y a malgré vous quelque chose
Que j'emporte, et ce soir, quand j'entrerais chez Dieu,
Mon salut balaiera largement le seuil bleu,
Quelque chose que sans un pli, sans une tâche
J'emporte malgré vous, et c'est... c'est..."


Elle lâcha la rapière et le livre, qui tombèrent à terre.

"Mon panache."

Elle se laissa tomber sur le dos, l'herbe amortissant convenablement la chute.Elle resta ainsi, quelques instants, les yeux fermés et les bras en croix.
Elle entendit quelqu'un approcher. Elle décida de continuer à faire la morte, pour voir la réaction de cette personne.
Si c'était Hina, elle avait l'habitude. Medicine ne serait pas venu aussi tôt après leur rencontre. Il y avait de fortes chance pour que ce soit une nouvelle tête... Mais qui?

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!


Dernière édition par Shizru F. Boshi le Mer 5 Sep 2012 - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Mer 22 Aoû 2012 - 1:29

Ce matin, Komachi sortit de son sommeil avec une impression étrange. Une sorte de manque, un vide assez inexplicable lui rendait les pensées brumeuses, beaucoup plus que d'habitude. Le réveil n'avait jamais été très simple pour elle, mais là, elle en avait presque envie de prendre un jour de repos le temps que cette sensation désagréable s'évacue. Elle avait hésité, puis finalement s'était préparée et était sortie pour un nouveau jour de... euh, de travail.
En pointant nonchalamment son carton, elle jeta un œil vers la salle principale. Sa supérieure n'y était pas. Elle décida donc d'aller faire un tour "à l’extérieur" ; l'occasion était trop belle.

Le temps à Gensokyo était plus qu'agréable. Peut-être un peu trop chaud pour la shinigami, habituée au climat très doux et reposant des plaines d'Higan, mais bon, elle n'allait pas se plaindre. Sa supérieure ne remarquerait sûrement pas son absence avant un bon bout de temps.
Elle arriva dans un lieu où elle n'avait guère posé les pieds qu'une ou deux fois. Une forêt assez épaisse l'entourait à présent. Elle pouvait entendre le son de l'eau qui se jetait du haut des cascades, un peu plus loin, et les arbres laissaient passer une brise rafraîchissante. Komachi regretta alors de ne pas être venue plus tôt ; plusieurs fois, elle se surprit à s'installer sous l'ombre apaisante des arbres, somnolant quelques minutes, puis reprenant sa promenade de santé. Le soleil montait déjà assez haut dans le ciel. Il était temps de rentrer pour Komachi ; elle ne voulait pas attirer les foudres de Shikieiki aujourd'hui, elle allait donc faire en sorte de rentrer avant que les esprits s'amassent en trop grand nombre sur la digue.

Elle se retourna. Puis se tourna encore une fois. Elle jeta un coup d’œil vers le haut, à gauche, à droite... Non, elle ne reconnaissait plus cet endroit. Ou plutôt, elle ne le connaissait pas. Les seules opportunités qu'elle avait eu de venir ici ne lui avaient pas permis de trop s'enfoncer dans la forêt, elle ne s'était guère aventurée plus loin que la lisière. Et puis, elle avait dormi en chemin... Et tout le monde connait cette sensation étrange, ce sentiment d'être perdu, lorsque l'on se réveille après une courte sieste en pleine journée.

Je crois que je ne rentrerai pas à temps...

L'inquiétude de Komachi ne dura pas. Elle reprit rapidement sa route, portant sa lourde faux sur l'épaule gauche, comme d'accoutumée. Elle lui paraissait si légère...! Pourtant, cette impression de vide qu'elle avait ressenti ce matin était toujours là. Elle n'avait rien oublié de particulier, pourtant...
La shinigami arriva bientôt aux alentours d'une petite maison aux airs occidentaux. Le toit de toutes les couleurs rendait l'habitation visible d'assez loin, même dans une forêt telle que celle-ci.
En s'approchant un peu, Komachi put entendre une voix, dont le semblant de monologue restait incompréhensible de là où elle se trouvait. Mais il y avait bien quelqu'un, quelqu'un qui pourrait sûrement lui indiquer un chemin pour sortir d'ici.

Elle se rapprocha donc encore un peu plus. Le monologue -d'une jeune fille, apparemment- se termina sur "Pouf !", comme si quelque chose venait de tomber. Et puis... plus rien. La curiosité l'emporta, et Komachi se retrouva alors face à une scène pour le moins... étrange. Une demoiselle, habillée d'un costume assez farfelu, était allongée sur la petite parcelle d'herbe devant la maison. Les bras en croix et les yeux clos, elle ne présentait aucun signe de conscience. Komachi vérifia instinctivement qu'il ne s'agissait pas là d'un corps à l'abandon. Non, elle semblait... endormie ?

Qu'est-ce que c'est que ce cirque ?

Komachi se pencha un peu plus près, posant sa lourde faux à terre. Elle se concentra, mais rien. Elle ne pouvait absolument pas voir ce qu'elle identifiait d'habitude en un coup d'oeil. Sa capacité de base en tant que shinigami, examiner l’espérance de vie d'une personne, semblait s'être volatilisée.

C'était peut-être ça, le vide de ce matin...

Avoir perdu cette aptitude l'inquiétait nettement plus que le fait de s'être perdue. En y réfléchissant bien, elle avait aussi remarqué une affluence peu commune d'esprits en partant. Est-ce que... non, ça ne faisait pas encore soixante que le dernier incident de ce type s'était produit.
La shinigami se tourna, toujours accroupie, cassa en deux une brindille qui traînait au sol et entreprit de poker la jeune fille "endormie". Elle avait besoin d'un signe de vie... des morts, elle en côtoyait suffisamment pendant la journée !
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Mer 22 Aoû 2012 - 18:26

En effet, quelqu'un avait bien entendu son monologue. Cependant, allongée et les yeux fermés, Shizru ne pouvait se baser uniquement sur son ouïe pour deviner les actions du visiteur.
"Il ou elle s'approche. Il ou elle se penche sur moi. Ah, il ou elle repart.... Il ou elle casse une brindille... Il ou elle-"

Le cours de ses pensées fut interrompu par une brindille qui vint lui toucher le ventre. Hors, Shizru était très chatouilleuse. Ni une ni deux, elle ouvrit les yeux et bondit sur ses pieds.

"Gyyaaaaaaah! Ça chatouille!"

Elle dévisagea la nouvelle venue. Une femme très grande -"et qui porte des ghettas, comme si c'était pas suffisant", vêtue d'une riche robe bleue.
Shizru, ne voulant pas faire mauvaise impression, entreprit de se présenter très théâtralement, toujours un peu dans sa pièce.

"Désolée d'avoir réagit comme ça. Je suis Shizru Fertling Boshi, magicienne et comédienne."


Elle salua très bas comme à la fin d'une représentation. Elle s'apprêtait à reprendre la parole, avant d'apercevoir ce que portait l'étrangère sur l'épaule.
Une très, très grande faux, à l'air bien tranchant.
Woups.
Shizru fut prise d'un élan de panique. Elle aurait tellement bien jouée qu'une faucheuse pensait qu'elle était vraiment morte!?
Elle se mit à se justifier de manière complètement désordonnée.

"Gaaaah! Non-non-madame-j'vous-jure-j'suis-toujours-vivante-j'suis-qu'une-humaine-de-17-ans-à-peine-je-jouais-juste-la-scène-finale-d'une-pièce-de-théatre-j'vous-jure-j'faisais-semblant!"

Elle reprit son souffle, se rendant compte de sa réaction un peu excessive. Elle reprit, d'un ton plus calme et plus posé.

"Encore désolée, depuis quelque jours j'ai tendance a être vite sur les nerfs. En même temps, je ne pensais pas qu'une shinigami allait venir me rendre visite comme ça... Surtout au moment ou je fais le monologue d'un mourant!"

Elle allait devoir consulter un médecin si elle continuait à faire des crises de nerfs comme celle-ci.
Elle alla ramasser le livre et la rapière. Elle se rendit compte qu'elle n'avait même pas laissé à la faucheuse un moment pour parler.

"Mais je parle, je parle, mais vous voulez certainement quelque chose, non? Peu de personnes trouve ma maison par hasard."

Elle claqua des doigts. La fenêtre derrière elle s'ouvrit. Elle jeta alors à l'intérieur sa rapière et son livre, avant de refermer la fenêtre comme elle l'avait ouverte. Elle se retourna vers la shinigami, attentive à ce qu'elle allait dire.

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Mer 22 Aoû 2012 - 21:10

"Gyyaaaaaaah! Ça chatouille!"

La jeune fille se releva d'un bond. Surprise, Komachi laissa tomber la brindille et eut un léger mouvement de recul. La shinigami ne ressentait absolument rien quand il s'agissait des chatouilles... Elle ne s'attendait pas à une telle réaction ! Enfin, ce réflexe démesuré lui avait permis de "réveiller" son interlocutrice.
Elle se présenta comme magicienne et comédienne.

Ce monologue, c'était donc... euh, du théâtre nô ?

Shizru, comme elle se faisait appeler, regarda un instant Komachi puis porta son attention sur l'énorme faux de la shinigami. Elle sembla alors prise de panique.

"Gaaaah! Non-non-madame-j'vous-jure-j'suis-toujours-vivante-j'suis-qu'une-humaine-de-17-ans-à-peine-je-jouais-juste-la-scène-finale-d'une-pièce-de-théatre-j'vous-jure-j'faisais-semblant!"
"Encore désolée, depuis quelque jours j'ai tendance a être vite sur les nerfs. En même temps, je ne pensais pas qu'une shinigami allait venir me rendre visite comme ça... Surtout au moment ou je fais le monologue d'un mourant!"

Ah, la faux... Komachi soupira discrètement. Contrairement à la majorité de ses collègues, cette arme imposante ne lui était pas très utile. Quand elle ne retrouvait plus sa perche, pour ramer, à la rigueur... Tous les shinigami se voyaient attribuer une faux, mais les passeurs comme Komachi n'en avaient vraiment pas besoin.
Pour les humains, voir un shinigami annonce que leur fin est proche. Ce n'est pas toujours exact mais, surtout à la vue d'une arme comme celle-ci, bien plus grande que les faucilles utilisées pour l'agriculture, il est compréhensible de paniquer. Un sourire amusé s'esquissa alors sur le visage de la shinigami.

"Mais je parle, je parle, mais vous voulez certainement quelque chose, non? Peu de personnes trouve ma maison par hasard."

Par un tour de passe-passe impressionnant, la jeune fille se délesta du livre et de la rapière, qui atterrirent à l'intérieur de la maisonnée. Komachi observa la scène avec intérêt. La magicienne se retourna, attendant une réponse.

"Je me nomme Komachi. Komachi Onozuka, la shinigami."

Tout en se présentant, Komachi jeta un coup d'oeil vers sa faux, qu'elle portait sur l'épaule avec une aisance déconcertante.

"Désolée de t'avoir effrayée avec ça. Tu ne risques rien en ce qui concerne la faux... Je ne fais pas partie de ceux qui s'en servent pour ôter la vie."

La shinigami souria ; elle n'avait pas souvent l'occasion de croiser de nouvelles têtes. Puis elle dut se reconcentrer.

"Eh bien, justement, puisque tu me le demandes... Je ne traîne pas trop ici en général, alors... disons que je me suis égarée... du bon chemin. Peut-être pourrais-tu m'indiquer comment sortir de là ? Si je ne rentre pas rapidement, je vais me faire taper sur les doigts..."

"...bien que je commence à avoir l'habitude, maintenant..." dit-elle assez bas, pour elle.

Elle tenta de recommencer l'expérience de tout à l'heure, en vain ; impossible d'utiliser sa compétence de shinigami. Quelque chose clochait aujourd'hui... peut-être que cette fille était au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Jeu 23 Aoû 2012 - 13:12

Shizru écouta attentivement la shinigami, qui se nommait Komachi, et qui apparemment s'était perdu dans la forêt.
C'est bizarre. Depuis que Shizru s'était impliquée dans l'incident, sa vie était devenu soudainement bien plus mouvementée... Ce n'était pas pour la déplaire, bien sûr, mais elle aurait aimée avoir un peu plus de temps calme. Elle pencha la tête en arrière et soupira.

"D'abord une youkai garou schizophrène, puis une poupée vivante, et maintenant un shinigami qui se paume dans la forêt... C'est quoi la prochaine étape, un Oni qui vient squatter chez moi?"

Elle se rendit compte qu'elle avait murmuré ce qu'elle pensait. Mais a vrai dire, cela na la dérangeait pas plus que ça si Komachi avait entendu ce qu'elle venait de dire.
Puisque la Shinigami la tutoyait, elle se permit de faire de même.

"Ça me dérange pas de t'aider. D'ici je peux t'accompagner jusqu'au village humain. Je dois aller voir la prêtresse Hakurei de toute façon."

Comme ça, elle faisait d'une pierre deux coups, et elle n'aura pas besoin de retourner encore une fois au temple ensuite. Ou du moins, elle l'espérait...

"Bon, par contre, on est obligée d'y aller à pied, je ne connais pas encore parfaitement le chemin par les airs. Donc t'auras forcément un peu de retard pour ton boulot."


Si son rôle n'était pas de faucher les âmes, alors peut-être était-elle une passeuse... On ne peut pas dire que Fertling en savait beaucoup sur l'organisation de l'au-delà. Mais elle trouva amusant le fait qu'au final, Komachi était rien de plus qu'une employée normale qui veut éviter de s'attirer les foudres de son patron. Elle blagua:

"Au pire, si tu veux, je te fais un oeil au beurre noir, et tu dis à ton chef que t'as eu un youkai belliqueux sur la route."

Elle ouvrit la porte sans poignée de sa maison, prit la canne qui était posée dans l'entrée, et la referma.

"Bref, on ferait mieux d'y aller maintenant si j'ai bien compris. Par ici."


Elle se mit en chemin d'un pas régulier, la canne sur l'épaule. Elle remarqua alors la similitude avec la faux de Komachi: les deux portait un objet plus pour l'apparence que pour son réel utilité. Un détail amusant.

Vu qu'elle n'allait pas rester muette tout le long du chemin, elle entreprit de faire un brin de causette avec la shinigami.

"Excuse-moi de poser la question comme ça, mais... Qu'est-ce que tu fichais dans cette forêt, si c'était pas pour prendre quelqu'un? Je veux dire, tu es la première shinigami que je vois, alors j'suis un peu intriguée..."

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Ven 31 Aoû 2012 - 0:36

"Ça me dérange pas de t'aider. D'ici je peux t'accompagner jusqu'au village humain. Je dois aller voir la prêtresse Hakurei de toute façon."

C'était parfait. Komachi connaissait le chemin depuis le village humain jusqu'à Muenzuka. Elle n'aurait qu'à traverser la Forêt de la magie. En y réfléchissant un peu, elle trouva plus prudent de rester en périphérie du village et de ne pas s'aventurer à l'intérieur ; elle se ferait sûrement sermonner si sa patronne apprenait qu'elle avait effrayé un village entier...
Fertling précisa qu'elles s'y rendraient à pied.

Bah... Avec le retard que j'ai déjà pris, c'est pas bien grave. Et puis, c'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de rencontrer une comédienne !

La shinigami aimait beaucoup le théâtre et les spectacles, mais elle n'avait malheureusement jamais eu l'occasion d'assister à une représentation. Avec un peu de chance, les circonstances d'aujourd'hui allaient-elles changer ça...

"Au pire, si tu veux, je te fais un oeil au beurre noir, et tu dis à ton chef que t'as eu un youkai belliqueux sur la route."

—Ç'aurait pu être une bonne idée si ma chef n'était pas spécialisée en détection de mensonges... Je tiens à garder ma langue le plus longtemps possible, rétorqua Komachi en plaisantant.

La magicienne se mit en route. Tout en la suivant, Komachi prit soin de mémoriser le chemin à emprunter pour sortir de cette forêt. Une seule fois lui permettrait d'utiliser, si l'occasion se représentait, sa capacité de manipulation de la distance pour retrouver la sortie. Un don qui peut s'avérer très utile, mais si l'on ignore de quel côté aller, totalement superflu.
Fertling engagea alors la conversation.

"Excuse-moi de poser la question comme ça, mais... Qu'est-ce que tu fichais dans cette forêt, si c'était pas pour prendre quelqu'un? Je veux dire, tu es la première shinigami que je vois, alors j'suis un peu intriguée..."


Komachi fut un peu surprise par la question, mais en même temps inconsciemment flattée en apprenant qu'elle était la première shinigami à apparaître devant la jeune fille.

—Et bien... Disons que mon job est assez barbant... Et les morts ne sont pas les personnes les plus loquaces qui soient, répondit-elle en se grattant l'arrière de la tête, d'un air qui en disait long sur l'opinion qu'elle avait de son travail. C'est normal de vouloir s'octroyer quelques pauses bien méritées entre deux traversées ! Même si je sais bien ce qui m'attend une fois que j'y retournerai..."

A ces mots, Komachi pensa au discours sans fin que lui réservait sa chef. Comme d'habitude.
Elle avait beau se forcer, rien ne changeait ; elle ne pouvait pas s'empêcher de paresser, c'était dans sa nature. Et quand elle voyait la masse d'esprits qui attendaient sagement d'être jugés, elle s'imaginait qu'en ralentissant son rythme de travail, sa chef s'accorderait elle aussi quelques pauses.

"Elle pourrait m'être un peu plus reconnaissante... S'y j'étais une de ces addicts au travail comme ces faucheurs que je vois courir dans tous les sens, elle travaillerait 24 heures sur 24 et finirait par s'effondrer ! Franchement..."

Komachi se rendit compte un peu trop tard qu'elle avait pensé tout haut. Elle fit la grimace et se tourna vers la magicienne, espérant qu'elle ne prêterait pas trop attention à ses remarques. Elle tenta alors de rediriger la conversation vers un sujet qui la préoccupait plus.

"Il me semble avoir compris que tu te rendais chez la prêtresse... Je sais que c'est pas mes affaires, mais est-ce qu'il se passerait quelque chose ? Sur le chemin, j'ai remarqué pas mal de fées qui paniquaient et s'agitaient dans tous les sens... Plus que d'habitude en tout cas."


Elle préféra ne pas parler de sa capacité plus ou moins absente depuis ce matin, puis réfléchit : et si Fertling n'en savait pas plus qu'elle ? Elle se retrouverait bien bête, à poser des questions sans réponses...


((OOC : Désolée pour le temps de réponse >_<))
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Ven 31 Aoû 2012 - 19:04

Elle écouta la shinigami parler de son boulot avec une oreille amusée. Non, au final, Komachi était une employée tout à fait normale. Certaines choses ne changent jamais, comme on dit.

"Il me semble avoir compris que tu te rendais chez la prêtresse... Je sais que c'est pas mes affaires, mais est-ce qu'il se passerait quelque chose ? Sur le chemin, j'ai remarqué pas mal de fées qui paniquaient et s'agitaient dans tous les sens... Plus que d'habitude en tout cas."

Shizru s'arrêta de marcher. Elle ferma les yeux et leva la tête vers le ciel, et souffla longuement.
Depuis le jour où elle avait décidé d'aider la prêtresse, jamais il n'y eut un jour sans qu'elle dut raconter cette foutue même histoire à quelqu'un. Elle en avait plus qu'assez de répéter les même phrase et d'attendre anxieusement que son interlocuteur décide de la croire ou non. Elle n'en avait sérieusement plus qu'assez.
Mais bon, c'est pas comme si elle avait le choix, hein?
Au final elle était un peu dans la même situation que Komachi. Alors qu'elle s'est toujours cru comme parfaitement indépendante.
Elle rouvrit les yeux et reprit sa marche.

"C'est une histoire bien longue et bien difficile à croire, qui nous concerne tous d'une manière ou d'une autre. Mais vu qu'on a encore un peu de chemin à faire, je vais tout t'expliquer."


Elle prit une grande inspiration et se lança.

"Un jour je me suis réveillé avec une migraine et un trou de mémoire. Comme si j'avais tenté de faire un concours de beuverie avec un oni. Mais vu que je sais bien que l'alcool ne me réussit pas, j'ai décidé de voir la prêtresse Hakurei pour voir si elle savait quelque chose. Une décision digne d'une paranoïaque, mais au final j'avais plutôt raison de m'inquiéter. C'est là que l'histoire devient difficile à croire.
Reimu m'a expliqué qu'une catastrophe grave s'est produit: les barrières de Gensokyo ont été, pour une raison inconnue, détruites. Un problème ne venant jamais seul, l'explosion a provoqué une amnésie générale, et tout Gensokyo a oublié cet incident, les symptômes variant selon les individus... Migraine, sensation de vide, rien du tout..."


Elle eut un rictus nerveux en repensant à Keine.

"...Dédoublement de la personnalité, baisse de puissance magique, et j'en passe.
J'ai décidé de faire confiance à Reimu, et de l'aider de mon possible. Elle m'a donc chargée de prévenir certaine personnes qui auraient pu etre au temple lors de l'incident, et qui donc s'en souviendrait. Ça fait quelques jours que j'ai contacté tout le monde, et je devrais retourner au temple l'informer... Et désolée pour tout à l'heure quand je me suis arrêtée, c'est juste que je fatigue vraiment à force de raconter cette histoire encore et encore..."


Elle accéléra légèrement le pas. Il était vraiment temps qu'elle en finisse.

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Lun 3 Sep 2012 - 16:20

Komachi suivit avec attention l'histoire de la magicienne.

Les barrières, brisées ? Elle était au courant pour cette histoire de monde extérieur, étant donné que les collègues de Shikieiki étaient dispersés un peu partout dans le monde. Elle savait aussi que ces barrière maintenaient un certain équilibre à Gensokyo... L'incident dont elle avait été à l'origine, quelques temps auparavant, en témoignant plutôt bien.

Ce qui veut dire que des esprits du monde extérieur vont sûrement affluer en assez grand nombre à Higan... Ca va être problématique. Comme si j'avais pas suffisant de boulot !

Elle soupira légèrement. Maintenant qu'elle connaissait la raison de cette agitation, son inquiétude était passée. Fertling avait mentionné, dans les symptômes, la possibilité d'une baisse de puissance magique.

Donc... C'est plutôt normal si je n'arrive pas à utiliser cette capacité. Je suppose que ça reviendra une fois l'incident réglé.

Komachi reprit une allure décontractée. Elle ne pouvait pas faire grand chose pour aider au final, alors pourquoi s'inquiéter ? Elle n'aurait qu'à attendre que tout redevienne comme avant.

"J'espère que la prêtresse règlera vite tout ça", lança-t-elle un peu au hasard.

Elle se tourna alors vers son interlocutrice.

"Merci de m'avoir prévenue en tout cas. Comme ça, si ma chef me demande d'où viennent tous ces esprits, j'aurai une bonne excuse pour flemmarder !~"

La shinigami sourit puis fit face à la route. Elle pouvait apercevoir, au loin, ce qui lui semblait être un village.

On est déjà arrivées ?


Dernière édition par Komachi Onozuka le Jeu 8 Aoû 2013 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Mar 4 Sep 2012 - 15:08

"J'espère que la prêtresse règlera vite tout ça. Merci de m'avoir prévenue en tout cas. Comme ça, si ma chef me demande d'où viennent tous ces esprits, j'aurai une bonne excuse pour flemmarder !~"

Bien la shinigami avait l'air plus concernée que Medicine. Il se peut qu'elle puisse jouer un rôle important dans l'enquête de cet incident, car une shinigami, même si elle est cantonnée à faire passer les esprits, ça reste une entité puissante.

"Le mieux serait que toi et ta chef trouvent un créneau pour aller voir Reimu, vu que vous avez l'air de la connaître. Elle est bien mieux au courant de la situation que moi."


Elles marchèrent quelques instants en silence, lorsque le bout d'une maison humaine se profila à l'horizon. Déjà?

"Woh, on a mis beaucoup moins de temps que je ne le pensait. Je vais donc te laisser là, le plus tôt je vais voir Reimu, mieux ce sera, je pense. Ravie d'avoir fait ta connaissance!"

Elle commença à s’élever dans les airs.

"Et n'oublie pas, dès que tu peux va voir la prêtresse, et prévient ta chef!"


Sur ce conseil qui ressemblait beaucoup plus à un ordre, elle s'envola vers le temple Hakurei, laissant la shinigami au bord du village.

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   Mar 4 Sep 2012 - 20:05

"Le mieux serait que toi et ta chef trouvent un créneau pour aller voir Reimu, vu que vous avez l'air de la connaître. Elle est bien mieux au courant de la situation que moi."

Elle avait raison, Shikieiki finirait sûrement par se rendre compte de l'incident. Peut-être était-il préférable de l'avertir tout de suite de la situation... D'un autre côté, elle était déjà assez occupée comme ça...
Komachi haussa les épaules.

Bah, on verra bien ! Je l'avertirai si je la croise tout à l'heure. Sinon, il faudra que je me rende moi-même à son bureau, pendant la journée.

"Woh, on a mis beaucoup moins de temps que je ne le pensait. Je vais donc te laisser là, le plus tôt je vais voir Reimu, mieux ce sera, je pense. Ravie d'avoir fait ta connaissance!"

La shinigami jeta un coup d'oeil aux alentours ; effectivement, le voyage lui avait semblé bien court, par rapport au trajet qu'elle avait effectué seule pour atterir en plein milieu de la forêt, chez Fertling. Elle fut cependant satisfaite d'être partie ainsi, ce matin. Cette escapade improvisée lui avait permis de visiter encore un peu les lieux -qu'au final, elle ne connaissait pas plus que ça- et de faire la connaissance d'une personne intéressante.

—Moi de même ! Et la prochaine fois, il faudra que tu me montres un de tes tours !

Elles auraient bien l'occasion de se revoir. Et puis maintenant, elle connaissait le chemin.
Observant la magicienne s'éloigner, elle lui fit un léger signe de la main, puis se retourna. Elle observa la position du soleil. Elle était vraiment en retard. Elle prit donc le chemin du retour, vers Muenzuka.
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort vous rend visite... [PV: Komachi Onozuka] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rend visite à sa mère { Luna }
» La chanson qui vous rend triste
» Venez si vous l'osez...l'Enfant de la Mort vous accueille...
» Sophia Martelly rend visite à Aristide
» Trop de luxe ne rend pas heureux ! (Aaron/O.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Gensokyo :: » Montagne Youkai. :: Grande Forêt Youkai-