AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps des récoltes [Minoriko Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Sam 1 Déc 2012 - 21:59

Aujourd'hui, Komachi ne se sentait pas d'humeur à travailler. Vraiment pas. Depuis sa mésaventure dans la Montagne Youkai, elle avait plus ou moins retenu le chemin pour éviter de s'y perdre ; c'était un lieu qu'elle appréciait vraiment désormais, et à plusieurs reprises elle s'y était rendue pendant sa pause.

Pas aussi reposant que les collines d'Higan, mais ça vaut quand même le détour.~

Les paysages avaient pris des couleurs flamboyantes depuis certains temps ; les arbres arboraient tour à tour rouge, ocre, orange, châtaigne... Près de la cascade, des feuilles s'étaient envolées et retombaient comme une pluie cuivrée à la surface de l'eau. En levant la tête, Komachi aperçut quelques tengus qui filaient comme des éclairs, dans les nuages.
Elle arriva en bordure d'un petit village. De loin, elle pouvait entrevoir des enfants jouer ensemble sous le regard bienveillant de leurs mères. Elle resta en retrait, préférant éviter de se montrer, sa faux à la main, devant des humains. La route se continuait sur un chemin de terre assez étroit, bordé de quelques pierres taillées.
Au bout du chemin se trouvait un petit autel ; puis, des champs, plusieurs champs où poussaient beaucoup de plantes... Mais surtout des patates douces. Il s'échappait d'ailleurs de cet endroit une odeur chaude de feu de bois, une odeur d'automne et de récoltes ; le soleil baignait les cultures d'une grande douceur, et l'horizon se colorait lentement, annonçant déjà la fin de la journée.

Komachi repéra, en bordure de la plantation, quelques arbres qui offraient un ombrage agréable. Elle décida de s'y installer, et de profiter du calme panorama qui se présentait à elle comme un cadeau.

L'automne est vraiment une belle saison.

Elle prit un épi de blé et commença à le mâchouiller, se laissant aller de nouveau à la paresse sous ce ciel silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Sam 1 Déc 2012 - 22:41

La journée avait plutôt bien commencé.
La divinité de l'automne arpentait tous ses champs depuis le début de la matinée, et rien ne lui avait déplu. Tout allait bon train : les pommes de terre poussaient sans encombre, les blés commençaient à dorer, pas de maladie ni d'insectes ravageurs pour le moment. Le soleil commençait à briller depuis un peu trop longtemps cependant, un peu de pluie serait bénéfique à ses plantations. Elle caressa les épis de blés de la paume de la main.

Quel calme aujourd'hui... Pas de yokaï à signaler, pas de fée qui s'amusait dans mes terrains agricoles... Et quel silence!

Tout en continuant d'avancer, elle prenait soin d'écarter les épis du bout des doigts, avec une aisance propre à une déesse des moissons. Elle évoluait avec une grâce étrange au milieu des plantes, sans marcher sur aucun bourgeon, ni aucune fleur. A force de s'occuper d'autant de récoltes depuis tant d'automnes, elle avait appris à se déplacer sans plier aucune feuille.

Elle arrivait à la lisière de sa propriété, et elle posa son pied nu sur le chemin de terre qui la longeait. Elle ramena ses cheveux derrière ses oreilles, et se retourna.
A quelques pas d'elle se trouvait une personne qu'elle n'avait jamais vu, assise au bord d'un arbre. Elle avait des cheveux rouge alizarine, portait une robe bleue, une immense faux dans sa main. Et...

Elle mâchouillait un épi de blé.

S'il y avait bien quelque chose que Minoriko détestait, c'est quand quelqu'un prenait nonchalamment un de ses épis de blé pour le mâchouiller. C'est absolument futile, ça lui détruit un fragment de ses récoltes, et tout ça passer le temps, autrement dit pour rien. Ce genre de choses la mettait hors d'elle, cependant... La grande faux, et cette aura étrange, cette aura pleine de force calme qui émanait de cette personne... En tant que divinité, elle sentait immédiatement les auras des gens, mais seulement vaguement, et elle n'aurait su dire si cette personne était amicale ou hostile. Après tout, elle n'avait rien à craindre si elle l'abordait gentiment.

Elle réfréna son énervement, dépoussiéra son tablier, ajusta son bonnet rouge et s'approcha -avec moins de prestance que dans ses céréales- et engagea la conversation sans penser à vouvoyer la demoiselle.

"Bonjour! Excuse-moi, mais tu viens juste de détruire un épi de blé de mes champs. Ce n'est pas si grave, mais j'apprécierais que tu ne recommences plus, si tu savais combien de blé je perds au final, avec toutes ces personnes qui arrachent mes plantations... Enfin, tant que c'est compris et que tu ne recommences plus, moi ça me va!"


Dernière édition par Minoriko Aki le Dim 2 Déc 2012 - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Dim 2 Déc 2012 - 15:48

Une jeune fille assez petite s'était approchée de la shinigami. Komachi, toujours son épi dans la bouche, leva le regard ; son interlocutrice faisant dos au soleil couchant, elle eut quelques difficultés à bien distinguer ses traits, mais, en clignant des yeux plusieurs fois la vue lui revint. Une demoiselle aux cheveux dorés, aux traits doux et portant une tenue champêtre lui faisait face ; et apparemment, au son de sa voix, elle n'était pas très contente.

"Bonjour! Excuse-moi, mais tu viens juste de détruire un épi de blé de mes champs. Ce n'est pas si grave, mais j'apprécierais que tu ne recommences plus, si tu savais combien de blé je perds au final, avec toutes ces personnes qui arrachent mes plantations... Enfin, tant que c'est compris et que tu ne recommences plus, moi ça me va!"

Oups.
Le geste lui était venu naturellement ; elle s'ennuyait, elle avait trouvé un lieu agréable où se reposer, donc inconsciemment...
Komachi fixa quelques instants la petite déesse, sans vraiment réfléchir ; puis elle enleva l'épi de blé mordillé de sa bouche et entreprit de se relever. Malheureusement, les branches de l'arbre étaient trop basses et la shinigami un peu trop grande. Elle se retrouva donc avec quelques feuilles dans le visage et dut plier les genoux légèrement, portant toujours sa grande faux à l'épaule. Elle soupira ; elle avait pris l'habitude.

"Je suis désolée, je ne pensais pas qu'un seul et tout petit épi de blé pouvait être dérangeant. Et puis, c'est venu par réflexe ; cet endroit est tellement joli...!"

La shinigami huma l'air du soir ; il y avait toujours cette délicieuse odeur de feu de bois et de patates douces qui flottait. On entendait au loin quelques cigales.

"Ces champs sont à toi ?"


Dernière édition par Komachi Onozuka le Dim 2 Déc 2012 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Dim 2 Déc 2012 - 16:15

La divinité, les poings sur les hanches, regarda avec curiosité la demoiselle, observant les traits de son visage. Elle avait des petits yeux rouges endormis et sa bouche faisait une petite moue qu'elle aurait pu trouver mignonne, si elle ne la fixait pas en fronçant les sourcils. Quelques instants, Minoriko eut peur d'avoir vexé l'étrangère. Elle recula d'un pas quand cette dernière se releva, s'apercevant à quel point elle était grande.

Encore plus grande que Shizuha!

Elle la regarda des pieds à la tête, et se sentit bien petite derrière l'apparence imposante de l'inconnue. Elle la vit poser l'épi qu'elle tenait entre ses dents, et elle se décrispa un peu.

"Je suis désolée, je ne pensais pas qu'un seul et tout petit épi de blé pouvait être dérangeant. Et puis, c'est venu par réflexe ; cet endroit est tellement joli...!"

Ouf, l'intruse ne semblait pas du tout agressive, au contraire. Elle la complimentait même! Peu habituée à la flatterie sur ses champs, Minoriko commença à se prendre d'affection pour elle. L'attitude de la petite déesse se relâcha d'un coup, et elle sourit.

"Oh, ne t'inquiète pas pour ça, je te prévenais juste, c'est tout. Il y a tellement de gens qui ne se soucient pas du temps que je passe sur ces plantes, j'ai tendance à devenir un peu agressive par rapport à ça."

Quelques secondes de silence s'écoulèrent, où la jeune fille aux cheveux alizarine humait l'air. Elle sentait certainement les quelques pommes de terre qu'elle avait mis à rôtir comme casse-croûte, non loin d'ici, en attendant qu'elle termine d'inspecter ses champs.

"Ces champs sont à toi?"

Elle se rendit alors compte qu'elle n'avait même pas pris le temps de se présenter. Voilà qu'elle manquait au simple devoir de politesse. Elle rougit pour elle-même, sans rien laisser paraître à l'extérieur, et avec sa familiarité qui lui était propre, elle engagea la conversation.

"Tout à fait, ces champs que tu vois sont tous à moi. Je suis Minoriko Aki, la déesse des récoltes et de l'automne, et je m'occupe du mieux que je peux de faire les meilleures moissons possibles chaque année. D'ailleurs, puisque tu es là, voudrais-tu une patate douce? Je suis en train d'en faire griller. Tu as du temps devant toi?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Dim 9 Déc 2012 - 17:15

"Tout à fait, ces champs que tu vois sont tous à moi. Je suis Minoriko Aki, la déesse des récoltes et de l'automne, et je m'occupe du mieux que je peux de faire les meilleures moissons possibles chaque année. D'ailleurs, puisque tu es là, voudrais-tu une patate douce? Je suis en train d'en faire griller. Tu as du temps devant toi?"

C'était donc bien une déesse qui se tenait face à Komachi. Le petit autel en bois, et l'impression particulière qui émanait de Minoriko ne l'avaient pas trompée. Et une déesse des récoltes en plus ! Certes, elle ne devait sûrement pas être la seule, mais la shinigami avait rarement l'occasion de rencontrer d'autres divinités que Shiki.

En y pensant, je vais encore avoir droit à un sermon en rentrant... Bah... Elle n'a sûrement même pas remarqué que j'étais partie ! C'est pas si grave.

Elle sourit pour elle-même en pensant que, cette fois, elle s'en sortirait peut-être plus facilement que d'accoutumée. Elle adorait sa supérieure, mais, même si elles se connaissaient depuis longtemps maintenant, elle n'arrivait toujours pas à comprendre tout l'engouement que la Yama portait pour son travail.

"Eh bien, moi, je m'appelle Komachi Onozuka, et je suis une shinigami ; et je prendrai volontiers une patate douce !"

Elle se régalait rien qu'à l'idée de pouvoir savourer une patate cultivée avec soins par une déesse. La qualité ne pouvait en être que meilleure, et le cadre était parfaitement adapté.

Faire griller des patates douces dans un champ en automne, face au coucher du soleil... Ah, c'est sûr que je n'ai pas droit à ce genre de traitements de l'autre côté ! Profitons-en !

La shinigami affichait un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Dim 9 Déc 2012 - 19:42

"Eh bien, moi, je m'appelle Komachi Onozuka, et je suis une shinigami ; et je prendrai volontiers une patate douce !"

La déesse fronça les sourcils sur "shinigami"... Qu'était une shinigami déjà? Elle s'aperçut qu'au delà de ses patates et de ses récoltes, elle ne savait pas grand chose...
Elle se rappela que Shizuha avait parlé de ce genre de choses, il y a quelques temps. C'était en rapport avec la mort, n'est-ce pas? Elle n'avait pas à se préoccuper de la mort, étant une déesse immortelle, donc le sujet la passionnait peu ; et à vrai dire elle n'y connaissait pas grand chose. Cependant, elle savait que shinigami était un poste important.

Pour une fois, elle allait devoir essayer de se tenir à carreau. Qui sait, peut-être qu'elle serait même capable de faire disparaître une divinité? Elle ne savait pas de quoi était capable cette jeune fille avec sa grande faux qu'elle observait du coin de l'oeil.

... Ça me serait bien utile, la mienne commence à se rouiller...

Conscience professionnelle.

Elle sourit finalement, décida de ne pas se préoccuper de ce genre de pensée et d'angoisses qui ne lui ressemblaient pas, et entraîna ladite shinigami sur le petit chemin de terre. A vrai dire, elle avait un peu peur du coupant de son arme et de ses grandes geta au milieu de ses fragiles épis.

"Mon feu de bois est un tout petit peu plus loin!"

Après quelques minutes de marche, elles arrivèrent au camp miniature de Minoriko, où quelques pommes de terre rôtissaient doucement. Elle tendit joyeusement une pomme de terre embrochée sur une pique en bois à la faucheuse, et en prit une pour elle. Elle attendit poliment que son invitée mange la première, comme le voulait sa petite coutume qu'elle appliquait quand elle invitait quelqu'un à manger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Komachi Onozuka
Titre : Guide of the Riverside Mist
Messages : 87
Âge : 20
Date d'inscription : 14/08/2012
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Lun 26 Aoû 2013 - 16:46

De dos, la déesse lui paraissait encore plus petite. Pas ridiculement petite, mais plutôt d'une façon qui la rendait attachante dès le premier regard. Sa frimousse ronde, ses joues un peu roses et ses prunelles qui brillaient sous le soleil couchant... Quand on est grand, on finit souvent par avoir un faible pour tout ce qui est petit et mignon, et la shinigami n'y échappait pas. Cela la fit sourire.

Tandis qu'elle suivait Minoriko sur le sentier, une odeur plaisante venait lui chatouiller les narines. Des effluves qui vous charment les sens, celles qui vous caressent les papilles et font monter la faim petit à petit. Komachi leva les yeux vers le soleil ; bientôt il se coucherait et elle partirait en même temps que lui, pour retourner dans l'univers silencieux et monotone des morts.

Alors laissez-moi encore profiter de ce petit coin de vie, juste un peu plus longtemps... Je me rattraperai demain, c'est promis !

Et elle s'abandonna une fois de plus à ces odeurs rustiques pleines de charme.

Le campement, tout comme sa propriétaire, n'était pas bien grand... Mais il y régnait une chaleur conviviale qui s'échappait du feu, qui dansait autour des pommes de terre, les feuilles mortes et des morceaux de bois avant de s'évaporer dans les airs.
La petite déesse, un sourire sur le visage, lui tendit une pomme de terre embrochée. Elle était visiblement ravie que quelqu'un soit là pour goûter le fruit de son labeur, et la shinigami lui répondit d'un sourire tout aussi grand.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'était une très belle pomme de terre. Ronde mais légèrement allongée, d'une jolie couleur dorée, la chair semblait ferme. Komachi ne se fit pas prier, surtout lorsqu'elle remarqua que son hôte attendait patiemment pour manger à son tour.
C'était bon, vraiment bon. Ça fondait dans la bouche ; une poignée d'odeurs fumées l'envahirent, odeur de braises, odeur de feuilles qui se mêlaient au parfum de la pomme de terre. C'était un peu sucré aussi, mais pas excessivement. Elle n'avait rien mangé d'aussi bon depuis un certain temps. Gourmande, elle sourit de nouveau à l'égard de Minoriko avant de porter à sa bouche ce qui lui restait de pomme de terre. Les senteurs, le paysage, il ne manquait plus qu'un peu de saké et la scène aurait été parfaite. Enfin, elle n'allait pas réclamer comme une pochetronne non plus.

Me semble pourtant avoir déjà entendu parler d'un alcool à base de pomme de terre ? Bah, c'est pas bien grave après tout.

"C'est vraiment, vraiment bon, bravo. Mais dis-moi, tu t'occupes de tous ces champs seule ? Ça doit représenter une somme de travail colossale ! Enfin, je suppose que quand on aime ce qu'on fait..."
Alors qu'elle parlait, ses mains -enfin, plutôt sa main, l'autre étant occupée à retenir la faux sur son épaule- sa main, donc, ne cessait de s'agiter. C'était là une habitude qu'elle avait toujours eue. Son visage aussi était expressif. Plus qu'avec des mots, Komachi parlait avec son corps ; et quand elle paressait, c'est qu'en général elle n'avait plus rien à dire...

"Je suis admirative, franchement. Si j'avais su qu'on mangeait aussi bien ici, je serai venue beaucoup plus tôt ! Mais au final, qu'est-ce que tu en fais, de toutes ces patates ?"

Voilà une question qui lui titillait l'esprit depuis le début.

((HRP : Signe magique "Déterrage de topic" !))

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://furuishika.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   Mar 27 Aoû 2013 - 19:58

Visiblement, elle se régalait. La façon qu'elle avait de croquer à pleines dents dans le féculent, de sentir la chair moelleuse et fumante, et son sourire aux lèvres un peu luisantes ne pouvaient rien trahir. La lumière faiblissait, mais celle dans les yeux de Minoriko ne faisait que croître, toute heureuse qu'elle était de la voir se régaler ainsi.
Pendant quelques minutes ne régna dans l'air que le crépitement du feu et l'odeur des patates. Elle en avait placé d'autres sur le feu, et elles cuisaient tout doucement en laissant leurs effluves envahir l'atmosphère.
C'était ce qu'elle préférait. Regarder les gens manger ses récoltes.

Quand Komachi eut finit de manger, elle brisa le silence en posant sa pique en bois à terre. Elle avait une façon de parler que la déesse n'avait jamais vue : son corps entier était empli de parole. Et c'était définitivement très appréciable, elle qui était habituée aux mots brefs et concis de sa sœur qui ne parlait seulement que quand c'était important.

"C'est vraiment, vraiment bon, bravo. Mais dis-moi, tu t'occupes de tous ces champs seule ? Ça doit représenter une somme de travail colossale ! Enfin, je suppose que quand on aime ce qu'on fait..."

Minoriko répondit de bon coeur.

"Eh bien, ravie que tu apprécies! C'est certainement autre chose que les plats servis du côté de la rivière Sanzu, hein?
Et pour répondre à ta question, oui, c'est moi qui m'occupe de tout ça toute seule.. C'est beaucoup de boulot; certainement bien plus que ce qu'un humain peut faire, mais en même temps c'est ma qualité de déesse, hahaha!"


Elle prit une des piques qui transperçait une patate. Elle avait senti au nez que la cuisson était parfaite. Il était temps de la déguster.

"Je suis admirative, franchement. Si j'avais su qu'on mangeait aussi bien ici, je serai venue beaucoup plus tôt ! Mais au final, qu'est-ce que tu en fais, de toutes ces patates ?"

La petite divinité de l'automne fut surprise. C'était la première fois qu'on lui posait cette question. Elle sourit doucement, parce qu'elle en savait la réponse depuis très, très longtemps. Depuis le premier automne de Gensokyo, même.

"Je les vends au Village des Humains, bien sûr.
Mais plus que pour l'argent... Je travaille chaque année, chaque automne, pour une seule et unique raison.
Le sourire à la première bouchée, les joues qui se colorent de chaleur, les yeux qui s'illuminent de plaisir, et le gras sur les doigts qu'on essuie sur les vêtements. On m'attend toute l'année, on sait que je viendrai à l'automne pour vendre mes pommes de terre et mes récoltes. Je n'ai pas le droit de décevoir tous ces sourires qui voient mon chariot sur la grande place, et qui se sont conservés depuis l'hiver.
Je crois que c'est ce que les autres dieux recherchent... Ils appellent ça la foi.
Moi, j'appelle ça la joie. C'est ce que je fais de mes pommes de terre, de mes récoltes; des petits bouts d'automne qui réconfortent et réchauffent un instant les gens... et leur ventre. Parce que personne ne devrait avoir froid, ni faim... Jamais."


La petite déesse présenta la pomme de terre à son invitée improvisée.

"Tiens, elle est bien chaude."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le temps des récoltes [Minoriko Aki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps des récoltes [Minoriko Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Gensokyo :: » Montagne Youkai. :: Grande Forêt Youkai-