AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte du jeu de rôles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Reimu Hakurei
Titre : Shrine Maiden of Paradise
Messages : 401
Âge : 22
Date d'inscription : 20/09/2011
MessageSujet: Contexte du jeu de rôles   Jeu 22 Sep 2011 - 20:11

Introduction

Les Chroniques de Gensokyo est un forum de RP (role-play, en français jeu de rôle) autour de la série Touhou Project, une série de jeux-vidéo de plus en plus connu sur la toile !
Ici, vous pourrez incarner un des personnages du Touhou Project si le personnage et libre, et vous pourrez entrer dans l'intrigue si étrange soit-elle, de notre beau forum de RP. Si vous avez des questions sur l'intrigue à poser aux administrateurs, vous pouvez leur envoyer un MP, mais sachez que c'est en faisant avancer l'enquête dans le jeu que l'intrigue se précisera, et donc que la partie... avancera ! Ça permettra au forum une liberté conséquente dans le role-play.
Sur ce, c'est l'heure de l'histoire !






Histoire



  • I. Événement déclencheur

Hakurei Reimu est la prêtresse qui s'occupe de la protection de Gensokyo, un pays fantastique perdu quelque part, sur un recoin de notre planète. Afin de protéger ce pays de notre monde, il existe des barrières qui l'entourent depuis la création de cette terre magique. Parfois simplement appelées "barrières", il s'agit de la Grande Barrière Hakurei dont le point d'encrage se situe proche du sanctuaire Hakurei. C'est la mission de chaque miko du temple de préserver la Grande Barrière Hakurei, et pour ce faire elles héritent de pouvoirs ataviques et puissants permettant de gérer cette barrière et de repousser chaque personne ayant un dessein malin envers la Grande Barrière. La Grande Barrière est indispensable pour Gensokyo, c'est le pilier même de Gensokyo, la base de son existence, la balance qui permet au monde magique de cacher sa présence à un monde réfractaire à la magie: notre monde, le monde réel. La Grande Barrière a été créée avec Gensokyo, nul ne sait ce qui pourrait arriver à ce pays magnifique si la Grande Barrière venait à être brisée.
Les habitants de Gensokyo sont nombreux à ignorer l’existence de cette barrière, et même si certains en ont entendu parler, ils ne peuvent imaginer à quel point elle est indispensable pour Gensokyo. Le devoir qu'à Hakurei Reimu de protéger cette barrière est souvent méconnu, mais on peut considérer que le Temple est un lieu sacré et un véritable point culminant de Gensokyo.

Cependant, durant un après-midi calme et moite d'automne où la chaleur pèse et où l'humidité étouffe chaque individu dans le pays, un incident survint alors que personne ni même la Sainte Prêtresse ne pouvait s'y attendre. La Grande Barrière trembla, se déforma, et tout autour commença à onduler dangereusement: le ciel se brisa comme une fragile paroi de cristal, les montagnes s'affaissèrent comme du carton plongé sous les eaux: tout le paysage souffrait, et la terre comme le ciel tombaient en lambeaux. Une catastrophe d'une envergure monstrueuse s’abattait sur Gensokyo, pendant que la Grande Barrière subissait des assauts inconnus et puissants. Jamais les habitants de Gensokyo n'avaient vécu de drame si puissant, les humains n'avaient nulle part où s'abriter. Pendant que plusieurs youkai essayaient de protéger le village, les youkais des enfers venaient à la surface pour ne pas être engloutis: tout était chamboulé si vite... En une fraction de seconde Gensokyo se retrouva secoué par un dangereux ouragan. Les youkai devenaient fous.
La Sainte-Prêtresse se rua sur la Grande Barrière. Elle était la seule, avec quelques youkai, à savoir où se trouvait le cœur de Gensokyo. De toutes ses forces, avec chaque partie de son corps et de son âme, elle essaya de maintenir la Grande Barrière qui peu à peu flanchait, attaquée par une force malicieuse inconnue. Elle ne put voir qui était à ses côtés pour l'aider, mais elle senti la présence de ses amies, et aussi de celle qu'elle soupçonne depuis des années être la créatrice de la Barrière: Yakumo Yukari.
Plus le temps passait, plus la Grande Barrière se déformait, et plus Gensokyo s'effritait et se cassait, et de plus en plus de youkai puissants aidaient eux aussi à maintenir tant bien que mal la Grande Barrière. Le jour entier passa et la nuit effrayante tomba sans prévenir sur le pays tremblant, certains youkai semblaient faiblir et certains disparurent sûrement épuisés quand soudain dans un fracas terrible, la Grande Barrière se brisa nettement. D'abord derrière le Temple, proche du Makai, puis la fissure pris une envergure effrayante. Elle parcouru tout le pays, passant par la Montagne Youkai, le Temple Moriya, pour finir son tour et venir toucher la Sainte-Prêtresse qui ne faisait alors presque plus qu'un avec la barrière.
Des cris d'effroi se firent entendre juste à côté d'elle, des voix qu'elle connaissait, mais elle ne pu voir à qui elles appartenaient. Puis les cris s’étendirent au Village des Humains, où la foule entière d'humains poussa un long hurlement de peur.
Un flash illumina le pays entier, court mais pourtant violent, puis un bruit assourdissant à en briser les tympans résonna comme la défaite de tous: malgré tous les efforts de la Sainte-Prêtresse et de tous les youkai environnant, la Grande Barrière finit par céder, laissant alors Gensokyo plongé dans une nuit noire et triste.

Le lendemain matin, chacun se réveilla à la première lueur du jour, mais tous avaient oublié ce qu'il s'était passé dans la nuit. Tous les habitants ou presque de Gensokyo avaient perdu la mémoire, sauf le groupe de youkai qui avait aidé Hakurei Reimu à maintenir la Grande Barrière maintenant disparue.
Les Dieux suprêmes de Gensokyo avaient quitté le pays fantastique, le pays était ravagé et beaucoup de youkai s'étaient perdus.
La Sainte-Prêtresse se réveilla dans le ravin derrière son Temple, elle n'avait pas été propulsée extrêmement loin, cependant, peut-être ses amies étaient-elles blessées.
Livrée à elle-même, elle doit rétablir l'ordre le plus rapidement possible, mais sachant que la majeure partie des habitants de Gensokyo ont perdu la mémoire, comment pourrait-elle faire croire que la Grande Barrière a disparu et que le pays est en danger, alors que beaucoup de personnes ne sont même pas au courant de l’existence de cette barrière ?






  • II. Résoudre les problèmes

Plutôt que de se lancer dans une campagne massive pour rafraîchir la mémoire de chacun, Reimu décida d'agir plus discrètement. Avant tout, elle voulait savoir ce qu'il s'était passé, qui était présent, qui a vu et qui peut l'aider à recoller les morceaux de sa mémoire. Elle n'avait pas oublié ce qu'il s'était passé, mais son instinct de Sainte-Prêtresse avait pris le dessus et son devoir de protéger le pays l'avait totalement endormie lors de l'incident. Elle n'avait pas pris garde exactement aux identités de celles qui étaient venu l'aider. Elle n'était sûre que d'une personne: Yakumo Yukari. Cependant, il y avait beaucoup de monde, elle avait ressenti de grandes forces essayant d'empoigner en cœur la Grande Barrière pour lui éviter de se fracasser sur Gensokyo. Elle avait entendu la voix de certaines de ses amies, sûrement Marisa, Suika ou même Sanae, où sont-elles à présent, vont-elles bien ? Reimu ne savait même pas le nombre exact de personnes ayant participé au maintient de la Grande Barrière, elle se retrouve alors à errer dans Gensokyo à la recherche de ses amies, ou de personnes ayant vu ce qu'il s'est passé lorsque la Grande Barrière craqua sous les assauts de l'attaque aux origines toujours inconnues.
La première étape est de retrouver ses amies, puis de rassembler le plus de témoignages possibles pour enfin commencer l'enquête: que s'est-il passé et qui a attaqué Gensokyo, et surtout dans quel but.

Qui pourra aider la prêtresse à remettre Gensokyo en place ?






  • III. Les incrédules et les croyants

Gensokyo est donc divisé en plusieurs partis: ceux qui se souviennent, ceux qui ont un doute sur la situation actuelle et un mauvais pressentiment, et ceux qui ont totalement oublié ce qu'il s'est passé.
Et parmi ces partis, lorsque l'incident est évoqué il existe ceux qui croient en l'incident et ce qu'il s'est passé: les croyants; et il y a ceux qui nient l'incident et l’existence de la Grande Barrière: les incrédules.

Les croyants sont en général les youkai les plus posés, apte à la réflexion, les plus anciens ou simplement les plus naïfs.
Les incrédules sont en général les youkai les plus violent et les plus agités, niant en bloc et ayant tendance à repousser violemment la personne qui les informe de l'incident.
Mais ces cadres ne sont pas stricts, chaque individu est unique et est donc différent.





  • IV. Les lieux à Gensokyo

Temple Hakurei: Calme
Le calme au Temple est régit par Reimu qui accueille les personnes qui la cherche pour lui demander des informations.
À l'arrière du Temple il y a une grande fissure dans le ciel, et une brèche cachée par le Temple.

Forêt de la magie: Agité
Beaucoup de youkai très agités attaquent chaque passant, plus que d'habitude, ils sont bruyants.
Beaucoup d'arbres sont tombés.

Village des humains: Calme
Aucune panique, tous les humains ont totalement oublié ce qu'il s'est passé et ne s'inquiètent pas du changement radical dans Gensokyo, habitués aux guerres inter-youkai.
Le marché est présent, chaque échoppe est ouverte, il y a même école.
La boutique Kourindou est évidemment ouverte.

Scarlet Devil Mansion: Calme
Loin du Temple, le SDM n'a subit aucun dégât matériel ou humain, l'endroit reste calme.

Lac: Agité
Apparition de nombreuses fées qui ne se montrent pas habituellement et les youkai se montrent violents.

Rivière Sanzu: Agité
De nombreux esprits indisciplinés se rebellent contre Komachi et Shikieiki, la rivière Sanzu est un endroit dangereux pour les personnes assujetties aux attaques d'esprits.
On aperçoit de la rivière les Enfers ayant subits d'important dégâts.

Higan: Agité
Les esprits ont aussi envahit Higan, et une floraison inattendue en masse a lieu. La terre y a tremblé.

Colline perdue: Calme
Un des lieux les plus calmes n'ayant pas été dérangé par l'incident, calme. On y voit cependant de temps en temps des bouts de ciel tomber.

Forêt de bambou: Agité
De nombreux youkai éveillés en ballade deviennent violents, le passage est difficile, comme la forêt de la magie.

Eientei: Calme
Le palais japonisant a vu le ciel se briser et la lune devenir alors trouble, les habitants sont intrigués.

Montagne youkai, Grande forêt youkai, Temple Moriya: Calme
Les lieux sont opposés au Temple Hakurei, ils ont pu voir de loin la Grande Barrière se briser.

Monde souterrain et ancien village: Dangereux
Dût aux tremblements de la terre, ils ont échappés de peu à l'ensevelissement complet des lieux. Les lieux sont dangereux et les habitants risquent de finir engloutis à tout instant.

Enfers et palais de Satori: Dangereux
Les Enfers dût à un fort tremblement de la terre subite se virent engloutis par la roche, le cœur des Enfers ne peut plus être régulé: Okuu et Orin sont propulsées en dehors. (de n'importe quelle manière au Palais de Satori ou plus loin, au choix)
Les Enfers sont dès lors inaccessibles, on les entrevoit uniquement du côté de la rivière Sanzu, au Palais de Satori la chaleur est incontrôlable. (situé proche des Enfers)

Cieux divins: Calme
Des cieux on peut observer le ciel se briser au dessus des nuages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gensokyo-chronicles.forumgratuit.org
 

Contexte du jeu de rôles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Overture :: » Réglement et Contexte.-