AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Tanoshii Purezensu
Titre : Omniscient feelingless half-breed
Messages : 100
Date d'inscription : 26/01/2013
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Jeu 28 Nov 2013 - 15:10

Il était monté sur son dos, loin de refuser. Il aurait été incapable de marcher avec ces choses de toute façon. Elle lui avait dit que ça allait tout juste piquer, mais l'hybride était sceptique. Ce sort était beaucoup trop grand, trop démesuré, pour qu'elle dise la vérité. Ou plutôt si, elle pouvait dire la vérité, mais cette vérité était assez incroyable. Enfin, il monta sur son dos, s'accrochant comme il pouvait, et lui dit merci, mais elle n'avait pas dû l'entendre. Il l'avait dit si faiblement et il était toujours surpris par le pouvoir de l'étrange magicienne, qui, il le savait, l'aurait absolument terrifié si il pouvait avoir peur d'autre chose que lui-même.

Ils traversèrent ce qui restait de la forêt. Elle avait demandé (ou plutôt extirpé de force) la bonne direction à une fée. Ils passèrent devant un temple (qu'il connaissait, mais dont le nom lui échappait) et la boutique d'un être similaire à lui, mi-yôkai mi-humain, qui avait la capacité de connaître le nom et l'utilité d'un objet en le regardant. Enfin, lorsqu'ils entrèrent dans le village, il sentit quelque chose d'étrange arriver en lui. Une...sensation?

Oui, c'était ça. Ce n'était pas encore totalement ça, mais en partie. Une sorte de...de force étrange qui rendait sa respiration différente, qui altérait son souffle, son regard, ce qu'il entendait autour de lui. Cependant, comme la nuit dernière, cela ne dura qu'un instant. Bientôt l'indifférence à laquelle il avait été condamné s'empara de nouveau de lui. Cependant il chercha tout de même du regard une maison qu'il reconnaîtrait, sans succès. Le village avait changé. Beaucoup changé. Il se souvint soudain que la dernière fois qu'il l'avait vu, c'était deux cents ans auparavant. Bien sûr que tout avait changé. Et les gens qu'il avait connu...et ses parents...parents, quel mot étrange et lointain dans sa mémoire...morts. Oui, tous morts, alors que lui, par une quelconque décision stupide et cruelle du sort, avait été condamné à rester en vie. Et à ne même pas pouvoir le regretter ou en être heureux.

Bientôt ils furent dans une maison, à l'abri. Quelqu'un leur avait offert l'hospitalité. Ils avaient de la chance. La pièce où ils étaient était petite, certes, mais cela ne lui posait bien sûr aucun problème. Il pensait ainsi à son passé, son passé flou car brouillé par le pacte qui avait affecté ses souvenirs, son passé en tant que simple humain, quand la question de la mystérieuse magicienne le sortit de cette espèce de transe. Il sursauta et soupira:

_Non, je n'ai nulle part où vivre...la maison de mes parents a disparu. En fait tout a changé ici.

Mais elle avait posé une autre question, juste avant...et celle-là l'intriguait. Oui, qu'allait-il faire...? Maintenant qu'il était sorti de sa prison où il s'était lui même enfermé, quel serait le but du siècle -ou peut-être des deux siècles- qui lui restaient à vivre? Il ne le savait pas. Il n'avait pas eu de but, jusqu'à présent, non, il était resté assis dans le noir à apprendre un monde qu'il ne voyait qu'aujourd'hui. Mais ce monde l'avait toujours captivé. Alors...pourquoi ne pas le découvrir? Peut-être qu'en chemin, il trouverait le but de sa vie. Sûrement, même. Quand à trouver un endroit où vivre, cela se réglerait assez rapidement. Après tout, les gens du village, tel qu'il se les rappelait, n'étaient pas particulièrement antipathiques. Et ils n'avaient aucune raison de l'être envers lui. Il continua donc:

_Enfin, je devrais trouver quelque part. Normalement. Quant à ce que je compte faire...je ne sais pas précisément. Mais enfin, explorer Gensokyo un peu dans le vide me donnera peut-être la réponse. En tout cas...merci encore une fois pour tout. Je te dois une grande faveur, et si tu as besoin de quoi que ce soit, fais-le moi savoir.

Il lui avait déjà dit ça, mais il l'avait redit pour une bonne raison, c'est qu'il sentait qu'un jour où l'autre, il lui devrait sa vie entière. Si ce jour n'était pas déjà arrivé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Jeu 12 Déc 2013 - 11:43

Ils étaient donc au village, leur aventure désastreuse s’était terminée. Mais était-ce la fin pour autant ? Reinforce en doutait sérieusement, elle l’avait surpris visiblement. Lui non plus n’avait aucun endroit où vivre, peut-être devrait-il aller avec elle chez la prêtresse qui vit non loin. Mais il pensait trouver son bonheur chez les villageois, Rein se leva doucement comme pour faire les cent pas dans la pièce. Tout comme elle, il n’avait pas de but précis en ce bas monde, elle sourit doucement à cette révélation. Étrangement ils étaient plus proche qu’on ne l’aurait crus, tous deux voulaient reprendre une vie en main et explorer le monde autour d’eux. Rienforce fini par se stopper dos au mur le regardant, il la remerciait encore. Elle n’avait pas l’habitude de ce genre de choses, pour elle ce qui allait de soit ne nécessitait pas de tel remerciement. Aussi elle se contenta de hocher simplement la tête et ouvrir la porte à distance quand un humain se présenta derrière. L’humain ne remarqua rien de spécial, il leur annonça que le repas était prêt et qu’ils étaient invités à s’y joindre. Rein remercia l’homme et approcha Tanoshii lui disant qu’elle réfléchira à cette faveur, mais pour le moment il doit avoir faim, alors autant profiter de ce repas. Reinforce suivit l’humain tranquillement, la salle à manger était une grande pièce ouverte sur les jardins japonais typiques. Du sable fin, des pierres, de l’équilibre en toute chose. Pourtant ici ce n’était pas son japon, pas ce vieux monde où elle avait vécu. Mais elle avait beau le savoir ça restait troublant, figée devant ce jardin ensoleillé, elle oublia le repas si bien que la femme de la maison en rit un peu envoyant son mari la tirer de ses rêvasseries.

Rein s’excusa alors et s’installa à table, ils étaient invités à partager le repas. Rein n’avait pas vraiment pour habitude de manger, même si elle pouvait le faire c’était un fait rare pour elle. Aussi elle mangeait peu en utilisant les baguettes sans la moindre difficulté, et quand la dame lui dit de ne pas être gênée, de manger à sa faim elle lui répondit avec le sourire : « Je suis navrée, je vais faire un effort. » Et c’est ce qu’elle fit alors, terminant son plat et buvant du saké avec l’homme de la maison. Les humains étaient chaleureux en effet, mais Rein ne se sentait vraiment pas à sa place par ici, elle était un danger pour eux... Finalement les humains les laissèrent seuls à la fin du repas les invitants à rester encore un peu, la femme semblait les voir comme un couple. Rein ne s’en offusqua pourtant pas le moins du monde la laissant rêver librement.


- Je leur ai expliqué notre situation à notre arrivée, ils savent que je ne suis pas humaine, quant à toi ils savent juste que tu ne l’es pas non plus. Mais étrangement ils n’ont pas pris peur...

Reinforce ne comprenait cet était de fait, en tant normal les humains craignaient les choses inconnues, alors pourquoi ici était-ce différent ? Rein finit par le demander à Tanoshii, pourquoi les humains du village ne prenaient pas peur face aux esprits et autre entité magique ? Le grimoire c’était réveillé et flottait dans les airs à présent, rein assis en tailleur face à la table basse finissait doucement son saké dans une coupe plate. Finalement coté rue elle vit passer une fille avec des cornes, portant une boite en mains, elle avait pleins de bouteilles avec elle et semblait joyeuse autant que pompette. Rein la pointa du doigt disant que ça non plus elle ne comprend pas, eux encore on l’air humain, mais cette gamine-là... Tanoshii devait sans doute le savoir, mais cette petite fille faussement ivre était Ibuki Suika, elle ne vivait pourtant pas à côté d’ici. Reinforce l’observa jusqu’à ce qu’elle ne soit plus à portée de vue.

- Ses cornes, ce sont celle d’une démone, non ? Je n’ai jamais vu de créature de cette espèce, d’où peut-elle venir.

Reinforce observa Tanoshii comme si elle était persuadée qu’il avait une réponse à cela, et si c’était le cas il était presque évident que leur prochaine destination serait décidée. Reinforce était bien trop curieuse pour simplement écouter une réponse et ne rien faire ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tanoshii Purezensu
Titre : Omniscient feelingless half-breed
Messages : 100
Date d'inscription : 26/01/2013
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Dim 22 Déc 2013 - 12:52

Un repas...allons bon. Tanoshii n'avait pas besoin de manger. Mais ces humains les avaient invités, c'était déjà sympathique de leur part, alors il n'allait pas refuser...il s'étonnait qu'ils ne soient pas ne serait-ce qu'effrayés. Ils étaient des yôkais, après tout -enfin, à moitié pour lui. Et les humains craignaient les yôkais...ils les avaient craints, lui aussi, petit, du moins il lui semblait s'en rappeler. Mais pas ce couple...ils ne se souciaient pas que des créatures étranges viennent chez eux, ils leur offraient l'hospitalité et même un repas...certes, à Gensokyo, les yôkais étaient tout sauf rares. Mais les gens les craignaient, normalement, même, certains s'étaient fait une spécialité de les exterminer -comme la très fameuse prêtresse d'Hakurei.

Il suivit Reinforce quand il la vit se figer dans la salle à manger, devant l'ouverture. Il crut qu'elle avait vu quelque chose d'étrange, mais ce n'était qu'un petit jardin sec, de sable et de roche, qui était absolument banal. Il ne comprenait pas pourquoi elle restait ainsi...fixant le petit jardin, il lui sembla revoir un autre endroit de ce genre, et être fasciné, émerveillé, étonné, devant cet endroit nouveau. Cet étrange souvenir l'absorba pour une seconde mais il fut dissipé alors que leur hôte était venu tirer la magicienne de ses pensées à elle. Il secoua la tête pour chasser complètement le souvenir, se disant que, pour l'instant, cela n'avait pas d'importance.

S'installant sur la table basse comme il en était de coutume, il prit ses baguettes et commença à manger. Sa bouche s'éveilla lorsqu'il prit sa première bouchée, ses mâchoires se contractant et se chauffant alors que ses papilles s'éveillaient. Cette sensation dura quelques secondes, le temps que sa bouche s'habitue de nouveau à cette chose étrange qu'était la nourriture. Après tout, elle en avait été privée pendant trop longtemps pour y être encore accoutumée. Il prit une autre bouchée. C'était bon, assez bon, il ne pouvait pas le nier. Bien sûr, il ne pouvait pas apprécier cette nourriture, mais il fallait reconnaître que les humains l'avaient bien préparée. Il ne comprenait pas pourquoi ils étaient si aimables envers eux...mais il n'allait pas s'en plaindre.

Une fois qu'ils furent seuls, l'hybride remarqua une lueur attendrie dans le regard de la vieille femme qui les avait invité à rester. Il sourit. Elle pensait sûrement qu'ils formaient un couple, c'était assez normal après tout, vu les circonstances. Bien sûr ce n'était pas le cas...mais elle ne pouvait pas savoir, alors il était tout à fait normal qu'elle pense ainsi.

Il regarda la magicienne qui finissait son saké. Lui n'en avait pas pris. Il préférait ne pas en prendre, simplement, même si beaucoup de gens à Gensokyo, que ce soit les humains ou les yôkais, adoraient en boire à toutes les occasions possibles. Reinforce engagea la conversation. Alors elle aussi était surprise. Il n'était pas le seul à ne pas comprendre la réaction de humains. Il répondit à la question qu'elle lui avait posée:

_Je ne sais pas...normalement les humains craignent les yôkais, puisque la plupart se nourrissent d'humains. Pas tous, mais la plupart...enfin c'est ce qu'on me disait quand j'étais petit. Les mikos comme Reimu ont même comme tâche de les exterminer pour maintenir l'équilibre de la vie entre humains et yôkais, normalement...

Il marqua une pause, puis reprit:

_Je suis aussi surpris de la réaction de ces humains...autant que toi, je pense.

Il vit alors -et entendit, car le bruit qu'elle faisait était plus que fort- passer une oni de petite taille, vêtue d'une robe mauve, portant sur la tête deux grandes cornes, et faisant un fracas incroyable avec ses bouteilles de saké. Il la reconnut immédiatement - c'était celle qu'on appelait Suika, Ibuki Suika. Une oni connue pour être saoule en permanence, grâce à sa célèbre gourde, la Gourde d'Ibuki, qui ne se vidait jamais. Répondant à la question de Reinforce au sujet de la petite oni, il lui dit:

_Ce n'est pas une démone, pas exactement...c'est une oni, une sorte de petit démon qui possède une force colossale. Elle, c'est une Deva de la Montagne, une des quatre onis les plus puissants qui aient jamais existé. Le plus souvent elle est à la Montagne Yôkai, mais il lui arrive parfois d'aller au sanctuaire de Reimu.

Il sentait que la magicienne avait une idée derrière la tête, mais il espérait ne plus avoir à parcourir un autre long chemin...certes ce n'était que le début de l'après-midi, mais il ne voulait quand même pas partir pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Mar 24 Déc 2013 - 19:03

Il est vrai que les humains ne semblaient pas assez se méfier d’eux, mais il était certain aussi que les esprits venant en ville n’étaient pas forcément mauvais. La preuve en était avec Suika qui à défaut de faire l’unanimité arrivait au moins à en amuser et en détendre certains. Posée elle observa son compagnon d’aventure, elle avait déjà envie de repartir, mais lui semblait déjà à bout de force. Sans doute était-ce là le prix à payer quand on possède un corps vivant. Étrangement il ne mangeait pas, ou très peu et seulement quand on l’y forçait un peu. Elle sourit un peu, ce garçon était un spécimen intéressant à lui seul. D’ailleurs le sanctuaire de la la prêtresse ne devait sans doute pas être loin, si Suika passait par ici il y avait fort à parier que c’était le bon chemin. Mais à regarder Tanoshii, il ne voulait plus bouger. Rein lui fit alors part de son plan, visiter le village et profiter de l’hospitalité tant que possible, pairs tout ce n’est pas tout les jours qu’on accueille des créatures comme eux à bras presque ouverts. Mais avant elle voulait réglé quelque interrogation qu’elle se posait, aussi elle se rassit à table et lui demanda :

- Si Reimu extermine les Yôkais, pourquoi ne répliquent-ils pas en exterminant les humains avec leurs pouvoirs ? Ce pays me semble en paix je dois t’avouer, pour l’avoir croisé elle me semble plutôt posée et réfléchie comme femme. Pas du genre à tirer sur les gens avant de leur parler...

En effet elle avait croisé rapidement la prêtresse et n’avait noté aucun comportement agressif de cette femme envers elle. Reinforce ouvrit lentement son grimoire après l’avoir déverrouillé d’un sort, elle se souvînt alors de Marisa, une autre sorcière vachement forte qu’on lui avait incitée à rencontrer. Mais finalement elle n’en avait pas eu le temps et était rapidement partie explorer la région.

- Les habitants sont-ils amis avec Marisa ? Tu sais la sorcière un peu zélée avec son grand chapeau et son tablier. Enfin du moins on me l’a décrit ainsi.

Peut-être avait-elle faux sur tout la ligne, mais elle n’avait eu que des brides au sujet de l’autre magicienne. Rapidement elle parcourut une page de son livre et finit par se laisser tomber en arrière sur le sol feintant la fatigue. Elle n’arrivait pas à être réellement fatiguée, au pire elle se reposait le temps que sa magie se recharge, mais son corps lui fonctionnait à un tout autre rythme, sans doute car il n’est pas un vrai corps... Après tout c’était juste une représentation terrestre de son être enfui profondément dans le grimoire, son seul et unique véritable corps. Finalement seul le grimoire sur la table semblait encore actif, son corps avait cessé de bouger pour le moment et semblait au repos. Pourtant elle reprit la parole, mais directement depuis son livre avec sa voix pourtant humaine :

- Au fait, on va faire quoi à présent ? Je veux dire là, tout de suite ? On ne pourra pas rester ici éternellement, et je ne voudrais pas abuser de l’hospitalité de ceux qui nous croyent ensemble... - Elle eut un petit rire, un être de pure magie et un drôle d’hybride... -

Reinforce devait vraiment avoir l’air étrange, parler sans être vivante dans la pièce, voir et entendre sans yeux ni oreille. Il faut dire que sa perception entière du monde était différente, pour elle tout était sujet à étude, tout l’intéressait dans bien des domaines. Dehors l’après-midi commençait, les habitants avaient à faire, et bien qu’ils passèrent dans la pièce leur précisant de prendre leur temps avant de repartir Reinforce n’en avait que faire, elle ne voulait plus rester. Elle les remercia et leur promit de partir d’ici une heure au plus tard. Bien sûr elle avait repris contrôle de son corps physique pour ce faire, inutile de faire peur aux habitants avec sa vraie forme ou un livre volant. Puis une fois seule avec Tanoshii elle l’observa et attendit une réponse à sa précédente question espérant qu’il ait une idée, elle pour sa part voyait déjà bien l’agitation dehors et avait envie de se fondre dans la foule en profiter un peu et rassasier sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tanoshii Purezensu
Titre : Omniscient feelingless half-breed
Messages : 100
Date d'inscription : 26/01/2013
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Lun 14 Avr 2014 - 15:12

Oui, elle avait bien une idée derrière la tête. Elle voulait partir d'ici, en effet. Mais lui avait bien décidé de rester, et il n'allait malheureusement pas changer d'avis bien facilement. Il l'écouta d'une oreille distraite quand elle parlait de Reimu. Pas du genre à taper sur les gens avant de leur parler ? Alors les rumeurs mentaient, c'était sûr. Depuis l'entrée en fonction de la miko -c'était il y avait si peu de temps et si longtemps en même temps, pour lui- on disait exactement l'inverse d'elle.

Il se garda de répondre à la question sur l'équilibre entre humains et yôkais. C'était un mystère pour lui aussi, à cheval entre les deux. C'était étonnant en effet, ce n'était un secret pour personne que les humains étaient le repas des êtres fantastiques, et que ces derniers étaient chassés par les mikos. Pourtant...pourtant la paix, et une certaine poésie, régnaient toujours ici.
Poésie...oui, c'était ça. Évidemment il y était insensible mais il pouvait la voir. Quelque chose dans la lumière du matin qui avait filtré à travers les feuilles des arbres. De ses reflets dans la rivière. Des couleurs brillantes de ces gamines de fées. De l'aspect vieillot et pourtant familier du village.  Quelque chose dans ce qu'on lui avait dit, spécialement lors de cet incident de l'hiver prolongé et du cerisier de l'au-delà. Il aurait presque pu écrire un poème dessus -si il avait été humain, soit.

Marisa...les rumeurs n'avaient pas manqué sur celle-là non plus. Il se l'était imaginée plus d'une fois, son sourire insolent, sa posture fière et son regard de défi sur son balai, son chapeau ridiculement grand, ses habits soignés pourtant. Il avait souri. L'une des seules choses qui avaient jamais pu le faire sourire pendant son isolement, c'était bien elle, oui. Une humaine « normale », une sorcière « normale », pourtant bien étrange. Enfin, étrange de loin. Ses contemporains avaient dû s'y faire, eux.

_Oui j'en ai entendu parler...elle est assez...spéciale pour eux, il paraît. Ils l'acceptent difficilement en société mais elle va toujours les chercher. On m'a dit ça en tout cas.

Il ne prit même pas note du double changement de corps de la magicienne. Il s'y était fait, mine de rien, il se ferait à tout à force. Il soupira à sa dernière question, elle ne lâchait pas son idée, même si elle voyait, il le savait, elle voyait qu'il ne voulait pas partir pour le moment. Quand elle mentionna l'erreur des humains il se surprit à sourire. En couple. Lui. Ils étaient loin de la vérité...

_J'aimerais rester. Ils ont l'air si sympathiques, je ne pense pas que ça les gênera. Et puis, c'est peut-être la dernière fois qu'on nous offre ce genre d'hospitalité-là ! Ça m'étonne déjà qu'on nous l'ait offerte en premier, autant profiter de ce qu'on nous offre, donc.

Il sentait monter une légère pointe de soupçon. C'était non seulement étrange, mais aussi...louche, cette gentillesse. Certes, celles qui étaient habituées au contact avec les yôkais, comme Reimu ou Marisa, elles n'auraient pas eu peur. Mais les humains du village craignaient les yôkais, il l'avait déjà dit et pensé, certes, mais il le pensait différemment. Et si...si c'était un piège ? Il secoua la tête, se disant :

_Ce n'est pas un piège, sinon ils nous auraient déjà attaqués. Ou plutôt appelés quelqu'un pour le faire.

Et pourtant.

 HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Jeu 24 Avr 2014 - 12:14

C’était trop calme, quelque chose clochait dans cet équilibre trop parfait. Des humains nourrissant un esprit & une magicienne avec toute la bonté du monde, une chaleur humaine hors du commun régnait dans cette maison. Reinforce en était persuadée, les choses allaient trop vite, trop bien, quelques chers clochaient. Mais elle n’en montrait rien, observant la ville par la porte coulissante grand ouverte, il faisait chaud, un petit vent frais soufflait. L’air était sec, un peu de poussière au dedans, rien d’anormal pour une ville de cet époque, elle apprit que Marisa n’était pas normale, mais on la tolérait un minimum. Le garçon souhaitait rester et profiter de l’hospitalité, elle-même rêvait encore de voyager, découvrir de nouvelle parcelle de ce monde ! C’était comme si quelque chose en elle la poussait à toujours se mouvoir, apprendre encore et encore... Elle hocha la tête au dire du garçon et s’assit en tailleur face au village qu’elle observait avec attention, son livre posé sur la table lui permettait encore de sentir le garçon, de savoir son état sans avoir à l’observer directement. Avait-elle seulement besoin de ses yeux pour voir ? Elle écouta enfin la dernière remarque du garçon prête à hocher la tête avant de repenser soudainement à l’enchainement des faits, comme un souvenir fugace, une révélation soudaine... Ils arrivaient blessés, on soigne le garçon, on les invite à déjeuner, entre-temps on remarque la magicienne... Hé merde ! Elle se retourna alors après s‘être redressée et entendit la porte glisser, des habitants armés de fourches, des vouges et de quelques sabres leur bloquait la sortie.

Rendez-vous ! Esprits maléfiques ! Il est l’heure d’expier vos méfaits...

Les cris avaient commencé, Suika pour sa part s’en était allée joyeusement quelques minutes avant, la sorcière noire et blanche n’avait jamais été là. Reinforce observa alors les humains sans bouger d’un pouce, elle ne semblait pas éprouver de peur particulière à leur égard. C’est sans doute ce qui en fâcha un qui après l’avoir fixé dans les yeux et avoir semblé y voir une lueur rouge lança une lance sur la jeune femme. L’air de rien il en avait de la force, Reinforce observa la lance venir vers elle et au tout dernier moment ayant à choisir entre se la prendre pour faire preuve de bonne fois ou l’éviter soigneusement et avoir l’air d’un monstre... Elle choisit alors la voie du monstre, une cage de cristal rouge l’entourera et la lance la heurta avant de tomber au sol sans force. Les regards se tournèrent vers l’autre esprit, il semblait être la prochaine victime ! Mais Reinforce ne le voyait pas ainsi, en moins de temps qu’il n’en fallut pour qu’une lance s’élève elle était devant Tanoshii les bras en croix de bois faisant barrage de son corps, ses ailes déployées à nouveau étaient sans appel... Elle n’était pas humaine, elle n’était pas comme la sorcière disait les voix. Beaucoup la voyaient à présent comme un monstre, on la comprit à Aya la reporter, mais alors une version maléfique de la gentille Aya...

Nous ne vous voulons aucun mal, le garçon avait besoin de repos, d’un abri, si ma présence vous gênes je partirais sans attendre, mais ne lui faites pas de mal.

La fin de sa phrase sonna comme une lourde menace, et ceux qui se souvenaient de l’incident qui avait ravagé la forêt magique quelques mois plus tôt savaient à quoi s’attendre. Elle était apparue en ville peu après l’incident, après l’incident des barrières également... Rapidement les humains eurent un mouvement de recul, le chemin semblait à portée, ils pouvaient s’enfuir... mais derrière les humains se trouvaient d’autres personnes certaines étaient des exorcistes, et puis un drôle de garçon qui empestait la magie à de lieues... Inutile d’être magicien pour le savoir, il commandant les exorcistes et demandait aux humains de se retirer, ils allaient chassé ces créatures du paradis terrestre... Façon polie sans doute d’annoncer leur future extermination, Reinforce les observa, faisant toujours barrage de son corps, elle semblait être devenue aussi immobile qu’une statue. Son livre s’envola pourtant dans les airs et vola près d’elle, au-dessus de son épaule, une flèche tenta de le toucher, mais le projectile s’enflamma avant de toucher le livre et au sol ne tombèrent que des cendres.

Nous n’avons pas l’intention de nous battre, nous sommes désolées si on dérange quelqu’un ici, nous allons partir sans attendre...

Un cercle se traça sous le couple, un grand cercle de magie, Reinforce comptait effectivement en finir rapidement, pourtant le cercle n’eut pas le temps de briller longtemps qu’un des prêtres exorciste le frappa de son bâton, la magie se dissipa sous le coup en un instant. Reinforce ne sembla pourtant pas surprise, non, ce n’était pas son genre de se laisser surprendre, elle semblait au contraire ennuyé...

Nous ne sommes pas au village n’est-ce pas ? Ou plutôt nous n’y sommes plus...

Elle vit des sourires sur les visages ennemis, ils semblaient contents que leur surprise ait fonctionné... Reinforce devait sembler folle de dire cela ainsi, après tout on voyait le village par la fenêtre, on entendait les humains dans les rues et ils étaient encore dans une maison du village... Elle sourit à son tour « Dream of the Booke of Drakness », annonça-t-elle alors. L’instant d’après, les gens reculèrent un peu, peut à peu certaines disparurent dans le néant, un grand noir entourera tout le monde, l’espace d’un instant on aurait cru que le monde entier venait d’être recouvert de noir, puis ce fut la révélation... Ils étaient dans un vieux château, ils ne voyaient plus le ciel, la terre n’était que roche, les murs autour d’eux étaient factices, le village entier n’était qu’une grande illusion. « break » Annoça la jeune magicienne, son sort vola en éclat, on entendit alors une voix s’élever parmi les ennemis, un homme avec une longue cape et un sceptre s’avançait :

Le feu contre le feu n’est-ce pas ? Pas mal pour un vulgaire esprit égaré !

En effet l’illusion de Reinforce avait détruit l’autre illusion, en magie deux choses identiques ne peuvent se trouver en un même endroit, le sort le plus fort annuel son prédécesseur. Voilà la règle de base en magie que venait d’appliquer Reinforce. Autour d’eux s’étendait un paysage souterrain, était-ce une ville au loin ? En tout cas eux étaient coincés dans ce qui ressemblait à de très larges grottes du monde souterrain. Devant eux des Yôkais, mais aussi l’homme à la cape, visiblement un magicien à en croire son sceptre de grande taille. Derrière l’homme un escalier, sans doute s’agissait-il d’un temple secret ou d’un donjon entier, en tout cas ils étaient pris au piège et le nombre d’ennemis ne cessait de croitre, à leur tenue on aurait dit des disciples d’un culte nécroman ou quelque chose de cet acabit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tanoshii Purezensu
Titre : Omniscient feelingless half-breed
Messages : 100
Date d'inscription : 26/01/2013
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Ven 6 Juin 2014 - 9:33

« Je le savais. », pensa Tanoshii, et il était loin de se mentir. Il se doutait de quelque chose depuis un moment déjà, et il comprit dès l'arrivée des humains la nature du piège. Restant silencieux, il préférait se montrer docile et inoffensif pour avoir l'avantage de la surprise ; il ne se servirait après tout de son pouvoir qu'en cas d'extrême urgence, mais il était hors de question de se laisser exterminer par ce groupe d'ignorants. De toute façon, Reinforce semblait déjà les préoccuper assez, et même si d'abord tout le groupe puis l'exorciste parlaient d'eux avec un vous collectif, il ne faisait aucun doute qu'il ne se méfiaient pas tant de lui que de l'imposante magicienne, aux sceaux magiques brillants, aux ailes ténébreuses déployées, à la voix surnaturelle.

Il observait le groupe en face d'eux d'un air à la fois vide d'émotions et rempli d'incompréhension. Quel intérêt trouvaient-ils dans tout le mal qu'ils avaient pris pour les piéger, elle et lui ? Le stratagème était de taille, il fallait s'en rendre compte : un magicien professionnel avait dû mettre en place l'illusion du village, qui ne comportait aucun défaut, aucune faille, tout avait été reproduit parfaitement. Ensuite, les acteurs, le vieux couple qui les avait accueillis dans leur maison factice, qui d'ailleurs avaient disparus aussi -étaient-ils illusions également ?- avait parfaitement joué leur rôle. Tout avait été parfait jusqu'au moment clé du piège, et la magicienne partageait apparemment l'idée de l'hybride : s'en sortir.

Mais pendant que la femme-livre dissipait la fausse apparence de leur prison, il se demanda où ils pouvaient bien être en réalité. Jamais il n'avait entendu parler de cet endroit auparavant, d'aucun de ses messagers-esprits. Sora lui avait pourtant dressé une carte complète de Gensokyo, à force de témoignages et de descriptions innombrables. Il n'avait jamais mentionné un quelconque endroit qui ressemble de près ou de loin à ces ruines. Ou ces grottes, plutôt. Des grottes, comme celles du monde souterrain ? Celles abritant l'ex-Enfer ou encore de Palais des Esprits de la Terre ? Impossible, tout bonnement impossible : ils n'auraient pas pu y accéder depuis la Forêt de la Magie ! Quelque chose clochait profondément dans toute cette histoire.

Cependant pendant qu'il pensait, leurs ennemis s'étaient bien accumulés. Il dévisagea l'exorciste en face d'eux, qui lui toisait toujours sa compagne. Et cela lui fit repenser à la vision qu'il avait pu avoir des habitants du monde qui était à présent le sien, en dehors de la grotte : il les pensait tous violents sans considération pour les dégâts qu'ils pouvaient provoquer, mais c'était totalement faux et il ne le réalisait que maintenant. Parce qu'à présent, il sentait que cet homme en face d'eux était différent de toutes les personnes dont on lui avait parlé. Et que lui possédait réellement un tel esprit de destruction.

Une secte. C'était une secte. Bien sûr ! Ce chasseur de yôkais n'avait rien a voir avec la miko qui, tout en accomplissant son devoir, maintenait en vie l'équilibre de la Terre des Illusions. Il appartenait à une secte bien décidée à installer une pure et simple domination humaine et à supprimer la cohabitation entre les humains et les créatures fantastiques. Même Aya à qui ils avaient été comparés était concernée, ce n'était qu'une question de temps. Comment le savait-il ? L'hybride avait pénétré son esprit et sentait la haine brûler ardemment en lui. Il secoua la tête et prit la parole, pour la première fois depuis l'arrivée de la foule :

_Si vous saviez à quel point vous faites erreur. Regardez-vous. Qui sont les monstres entre nous, dites-moi ? Nous sommes arrivés fatigués et cherchant un endroit où se reposer, et vous voulez tout bonnement nous ôter la vie sans que nous ayons accompli quoi que ce soit de monstrueux. C'est...


Il fut interrompu par leur ennemi qui s'avança encore vers la magicienne. Plus personne n'arrivait pour rejoindre le groupe. En face ils étaient au moins une trentaine, pour la plupart habillés de cette même manière, l'uniforme de leur secte très certainement.

_Vous n'avez plus aucune chance de vous échapper à présent.

Tanoshii s'avança au côté de Reinforce, continuant à fixer l'homme haineux qui leur faisait face. Il hésitait plus que jamais à utiliser son pouvoir pour guérir tous ces gens de leur haine et les ouvrir à l'esprit du Pays du Lotus. Cependant il préférait laisser la magicienne se charger de les tirer de là si elle le pouvait. Mais il se tenait prêt tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   Sam 7 Juin 2014 - 10:43

Un autre magicien, inconnu celui-ci, une bande de fanatiques et deux esprits pièges. Voici une scène des plus classique, mais il manque un héros, celui qui sauve les pauvres esprits pris au piège de la sombre secte. Quant à savoir s’ils sont encore ou non dans la forêt, une grotte ou bien le village, elle n’a plus de sens, car avec la bonne magie on peut se rendre partout en peu de temps. La seule chose qui préoccupait Rienforce pour le moment était de savoir comment stopper ces gens sans leur faire de mal. Mais ses magies offensives sont trop dangereuses pour des humains, et même pour des esprits elles peuvent l’être. Le souvenir de la forêt dévastée la hantait encore, après tout elle avait juste voulu sortir du piège des fées, mais n’avait pas pensé qu’elle raserait une partie de la forêt... Pour sûr la prêtresse lui tombera dessus un jour et aura des choses à lui reprocher. Rein était en conflit, quel sort pouvait-elle lancer sans tout détruire autour d’elle ? Son sort d’illusion pouvait leur offrir une grande opportunité de fuite, mais sa contrepartie était... effrayante, car elle poussait les victimes du sort à plonger dans leurs rêves et pas toujours, les plus gais. Ses attaques étaient à éviter absolument, les dégâts de zone sur les parois de la grotte seraient une sérieuse erreur tant qu’ils sont au-dedans. Il lui restait un bouclier et des dagues magiques en stock... Les deux pouvaient marcher, mais si elle tirait ses dagues elle toucherait pour sûr Tanoshii, qui n’appréciera guère de voir des dagues de sang cristallisé se planter dans son frêle corps.

En face pas un mouvement, comme s’ils attendaient, oui ils n’attendaient un geste des deux magiciens, sans doute étaient-ils déjà prêts à éviter une attaque. « Gefängnis der Magie » annonça la créature ailée dans sa voix inhumaine, et l’instant d’après le décor vira à l’orange et au jaune, comme un voile transparent qui se serait mis devant leurs yeux repoussant les ennemis en arrière. Ils s’attendaient à une attaque, mais pas aux simples champs de force de Rein, profitant de la surprise, elle envoya le livre dans les airs et choppa le garçon pour détourner son regard du livre quand le livre annonça à son tour : « Dream of the Book of Darkness ». Et puis rien, le silence, le plus grand silence qui soit, les murmures se turent, les ennemis semblaient regarder le livre avec attention, puis ils s’effondrèrent pour lad lu part. D’autre moins chanceux étaient en pleine hallucination et se débattaient contre des rêves, leurs propres rêves. Visiblement les attaques de zones étaient la spécialité de Reinforce, mais comme beaucoup de sorts de ce genre ils sont limités dans le temps proportionnellement à leur nombre de victimes. Et il était clair que la magicienne n’était déjà plus au mieux de sa forme, sa magie ne luisait plus aussi vivement sur sa peau. Ils avaient du temps pour fuir, peu, mais ça devrait suffire, non ça devait suffire !

Pourtant elle n’avait pas encore commencé à fuir, elle fixait un homme avec un air très surpris, le grand prêtre, le fou qui les avait pris au piège n’était pas affecté par son sort. Elle était pourtant persuadée qu’il avait vu le sort, et même sans cela, le sort affété en zone et seule la magicienne est épargnée... Ce pour quoi elle avait collé à elle le garçon, pour le protéger l’espace d’un court instant. Pour la première fois on pouvait lire la surprise dans le regard de Reinforce, cela ne dura qu’un court instant. Puis elle redevint inflexible et froide observant le magicien avec méfiance son grimoire à la main. L’homme la félicitait, annonçant qu’il était élu de dieu et donc protégé contre le mal qui règne dans cette région maudite. Il connaissait Gensokyo, il venait de l’extérieur, cela était pourtant censé être impossible. Et au loin, ce n’était pas une ville, mais le palais des esprits et la ville souterraine là ou vivant une puissante yôkai à plus d’un terme. Le bâtiment d’ici ressemblait à une cathédrale, c’était gigantesque et imposant. Mais ça devait être faux, cet endroit était censé être dangereux et presque inaccessible, surtout depuis la surface. Reinforce pouvait-elle les sortir de là ? Il restait le transport dimensionnel, mais sans coordonner d’arrivée c’était dangereux, après tout c’est comme cela qu’elle à atterrit ici...

Et pour une raison lui échappant elle n’avait aucune fichtre idée de ses coordonnées d’origine et donc de retour, c’est pourquoi elle était toujours en Gensokyo. Le prêtre comptait attaquer à son tour, sans même se soucier de ce qui ressemblait à un humain au côté de la magicienne, grande erreur même pour un prêtre exercé. Reinforce soupira et annonça alors : « Débarasse moi de cet ecclésiastique, mais ne le tue pas, j’ai besoin du contenu de sa misérable tête pour nous faire rentrer... » Reinforce semblait mécontente, et pour cause, sa magie n’affectait pas cet homme, elle l’avait compris maintenant. Il disposait d’une barrière absolue contre la magie profane de la magicienne, sous ses pieds se trouvait en effet un cercle de lumière comme celui de la magicienne, mais vert avec une étoile à cinq branches. Un sort de sanctuaire qui brisait la magie de la magicienne sans difficulté. L’homme riait, il prenait en pitié le petit garçon qui était envoyé en chair à canon par la magicienne. Aussi doué soit-il pour se défendre, il n’était pas doué le moins du monde pour analyser une situation ou vérifier qui sont ses adversaires. Autour d’eux les autres membres de la secte criaient, pleuraient, étaient plongés dans leurs rêves et cauchemars par le sort de Rienforce. Rein, qui commençait sérieusement à voir ses pouvoirs faiblir, elle n’avait même pas lancé de barrière pour les protégés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll bring you the light [PV : Tanoshii Purezensu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Under the moon light [PV Fel]
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Gensokyo :: » Forêt de la Magie.-