AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Flandre Scarlet
Messages : 86
Âge : 22
Date d'inscription : 29/07/2013
MessageSujet: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Jeu 8 Aoû 2013 - 12:54

La nuit commençait à tomber. On pouvait voir la lune pousser le soleil vers le bas, essayant de le cacher, pour enfin régner tranquillement sur la nuit. La jeune Flandre Scarlet poussa la porte de sa chambre et se déplaça furtivement dans les couloirs de l'imposant Scarlet Devil Mansion. Elle demanda l'autorisation à sa grande sœur de sortir, pour aller au rendez-vous qu'elle avait convenu avec la souris Youkai. Remilia accepta mais sa petite sœur voyait bien qu'elle n'était plus la même depuis quelques jours. La perte de ce collier avait été un vrai drame pour elle. Flandre s'était jurée de lui ramener aujourd'hui avant le lever du jour.

Aussitôt dit, aussitôt fait, la jeune bipolaire s'envola majestueusement au dessus du manoir de sa sœur et se dirigea vers le village des humains en se mêlant aux ténèbres. Elle savait se faire discrète quand il le fallait. Elle savait également qu'il ne fallait pas s'approcher de trop près. Seule, elle n'avait aucune chance face aux habitants et à ceux qui les protègent. Elle se fit cette réflexion :

Je vais devoir me contrôler si l'on croise un humain seul. Remilia serait furieuse contre moi si elle apprenait que j'ai encore cédé à mes pulsions.

La petite Scarlet s'approchait donc avec une extrême prudence des habitations. Elle marchait dans les champs d'un pas décidé. Elle contemplait la lune et repensait aux histoires que Patchouli lui avait raconté au sujet de lapins venant cet astre argenté. Très vite, elle arriva au point de rendez-vous. Elle s'assit le long d'un tronc d'arbre et attendit.

J'espère que la souris pointera vite son museau, j'ai horreur qu'on me fasse attendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flandre Scarlet
Messages : 86
Âge : 22
Date d'inscription : 29/07/2013
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Jeu 8 Aoû 2013 - 21:14

Test

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Dim 18 Aoû 2013 - 16:55

Le voile léger de la nuit venait tout juste de se draper autour du Temple Myouren. Ce soir, les discussions allaient bon train autour d'un verre de saké. L'ambiance n'était pas désagréable -loin de là- mais il était temps de partir pour la youkai souris. Elle avait plus urgent à faire en cette fraîche soirée. Discrètement, elle fit signe aux autres puis se dirigea vers l'entrée d'un pas ferme. Ses souliers noirs vernis l'y attendaient toujours, sagement. Pas de farce aujourd'hui. Elle poussa un petit soupir de soulagement, et son visage s'orna d'un sourire en coin tandis qu'elle enfilait toujours debout sa chaussure droite.

Depuis la petite pièce éclairée par les reflets de la lune, elle pouvait entendre des rires. Ces derniers jours, il régnait une atmosphère quelque peu étrange au temple. La moine, Byakuren, semblait préoccupée, et son attitude se reflétait dans celle de Shou Toramaru. La petite souris finissait par se poser de plus en plus de questions. Elle n'était pas réellement sortie de sa "zone de confort" ces derniers temps, mais ici, tout était normal. Et pourtant, il s'était passé quelque chose de suffisamment important pour que la figure même des lieux s'en inquiète. Ce soir-là, l'alcool avait soulagé les cœurs de leurs soucis et toutes avaient pu souffler un instant. Mais ils reviendraient le lendemain, comme un miasme que l'on tenterait de chasser en vain. Et Nazrin en était parfaitement consciente.

Elle fut tirée hors du trou sans fin de ses pensées : son pied ne rentrait pas dans la chaussure gauche. Un peu contrariée, elle dut s'asseoir pour l'enfiler. Une fois cela fait, elle put enfin sortir du temple et prendre une bouffée d'air frais.

La nuit était calme. Nazrin ne rentrerait pas tout de suite à la maison ce soir, contrairement à ses habitudes. Quelqu'un avait sollicité son aide pour retrouver un objet, et apparemment, c'était quelqu'un de plutôt important. La youkai souris ne s'était pas familiarisée avec tous les visages de cette contrée. Bien évidemment, elle se souvenait de ceux qui avaient réussi à battre son maître et qui avaient permis à la moine de se libérer ; elle se rappelait aussi des taoïstes qui s'étaient soudainement réveillés en dessous du temple, et des figures religieuses importantes de cet endroit qui s'étaient récemment battues pour le cœur des humains. Mais à part ça... Elle aurait bien du mal à associer un nom et un visage s'ils n'avaient pas joué un rôle important auprès des habitants du temple.
Pour le travail de ce soir, on lui avait laissé quelques informations ; un lieu de rendez-vous -le village des humains-, l'objet à retrouver -un collier- ainsi qu'un nom : Scarlet. Nazrin avait beau chercher au plus loin de sa mémoire... rien ne lui revenait.

Le village des humains n'était pas si loin que ça, et c'est en quelques minutes seulement que la petite youkai y parvint. La porte principale était maintenant à quelques dizaines de mètres. Nazrin entreprit de contourner le village pour retrouver celle qui l'attendait et il ne s'écoula que peu de temps avant qu'elle ne tombe sur quelque chose. Là, dans l'ombre d'un arbre, quelque chose qui brillait d'un éclat presque transpercent. Rouge, orange, jaune, vert... Toute une palette de couleurs qui contrastait avec l'obscurité ambiante. En plissant légèrement ses yeux, Nazrin finit par distinguer une forme humaine. Une petite fille dotée d'une grande paire d'ailes assez atypiques, sur lesquelles scintillaient les cristaux colorés qui avaient attiré le regard de la souris.

Cette dernière s'approcha avec précaution. Au fond d'elle, elle avait la certitude que c'était la bonne personne, mais ses mains se resserraient un peu plus autour de ses bâtons de sourcière au fur et à mesure que ses pas la guidaient.

"Mademoiselle Scarlet ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flandre Scarlet
Messages : 86
Âge : 22
Date d'inscription : 29/07/2013
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Dim 15 Sep 2013 - 7:26

Le Soleil était avait maintenant totalement disparu, ses derniers rayons étaient comme des bras invitant la lune à siéger sur le trône céleste jusqu'au matin. L'obscurité était son domaine, comme beaucoup de vampires, la cadette des descendantes de Tepes voyant parfaitement dans le noir le plus total. Flandre se sentait tellement bien, elle pouvait se mouvoir telle une ombre, tel un esprit farceur. Les lumières émanant du village lui était insupportable, l'odeur des humains également. Ses poings se serrèrent, son dos se crispa, ses ailes s'agitaient et ses yeux s'écarquillaient. Elle hésitait, une hésitation qui semblait la torturer. Soit elle se laissait dominer par sa soif de jeux et de sang, se laissant submerger par des flots de plaisir, soit elle restait calme et revenait fièrement avec le collier de sa grande sœur qu'elle aimait par dessus tout.

Finalement elle donna un violent coup dans le tronc de l'arbre sur lequel elle s'était reposée il y a quelques minutes. Sa main était enfoncée de plusieurs centimètres dans l'écorce et le bois. Elle laissa échapper un cri de désespoir. Presque aussitôt, un humain, intrigué, se sépara de ses amis avec qui il buvait du saké et jouait aux dés. L'ouïe fine de la vampire lui permettait de tout entendre :

"Vous avez entendu ça les gars ?
- De quoi tu parles ? Tu as trop bu ! Rentre chez toi !
- Je vais voir quand même, s'il y a quelqu'un qui nous espionne il va tâter de mon poing !"

Il s'approchait dangereusement de la jeune fille aux ailes colorées. Il fallait agir, et vite. L'homme titubait, il semblait même incapable de courir, quelle proie facile cela faisait. Flandre se léchait le contour des lèvres, son estomac criait famine, elle aurait tout donné pour se repaître du liquide vital de cette âme innocente. Cependant, elle décida de reculer, de replier ses ailes le long de son dos et de se cacher plus loin derrière une petite bute. Le jeune alcoolisé ne semblait pas décidé à faire marche arrière :

"Où tu te caches enflure ! Je vais t'apprendre moi !"

Il trébucha sur un petit amas de cailloux et tomba sur le sol la mâchoire en avant. On l'entendit lancer des injures vers le ciel, qui était, paradoxalement, devenu magnifiquement scintillant depuis peu. Sans se dévoiler, la petite vampire souleva l'homme dans les airs et le projeta contre le mur d'une maison. Très vite, ses "amis" s'hâtèrent vers son corps évanoui :

"Le pauvre, vla qu'il se jette contre les murs maintenant, un jour ses problèmes d'alcool le tueront !"

Deux des compères le prirent bras dessus-dessous et l'emmenèrent vers le centre du village, sûrement chez lui. Quand à Flandre, elle semblait s'être calmée... Mais pour combien de temps ?

Elle eut à peine le temps de se ré-installer contre son arbre meurtri qu'une voix cristalline lui rappela la véritable raison de sa présence ici.

"Mademoiselle Scarlet ?"

L’intéressée se retourna vers cette étrange youkai qui se trouvait non loin d'elle mais qui semblait cependant garder la distance. Elle portait une petite robe grise, de jolis souliers vernis noirs et un collier arborant un beau cristal bleuté qui n'était pas sans rappeler ceux formant les ailes de notre buveuse de sang. La forme des oreilles et de la queue de cette jeune intrépide confirma son identité.

"C'est toi la souris ? Tu es en retard, un drame est si vite arrivé."

En quelques mouvements extrêmement agiles et rapides, elle arriva aux côtés de la petite et mignonne youkai, dans son dos plus précisément. Elle posa ses mains sur les épaules étrangement solides de la souris et continua :

"C'est drôle, tu as sensiblement la même taille que moi mais as-tu les mêmes pouvoirs ? Hahaha ! Je n'ai jamais mangé de souris auparavant, ont-elles bon goût ? Je rêve de te dévorer tu sais..."

Le sourire disparu du visage de Flandre, elle se secoua la tête, ôta ses mains de son interlocutrice, fit un pas en arrière et reprit :

"Ne fais pas attention à ce que je dis, tu es en sécurité avec moi. Nous avons un collier à retrouver. Il renferme un pouvoir immense, si l'un de ces... Poivrots d'humains tombait dessus, Gensokyo pourrait avoir de gros problèmes. C'est un rubis taillé et poli en forme d'opale incrusté dans un socle en or. Ma sœur ne se déplace qu'aux alentours du village lorsqu'elle y vient, il y a donc peu de chance pour qu'il soit au cœur de cet endroit... A moins qu'un humain l'ait trouvé et ramené chez lui. A toi de me montrer tes talents, que faisons nous à présent ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Sam 25 Jan 2014 - 16:37

"C'est toi la souris ? Tu es en retard, un drame est si vite arrivé."

Nazrin n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche pour se présenter convenablement, que la petite fille aux ailes colorées avait déjà disparu. Du coin de son oeil gauche, la souris aperçut quelques mèches dorées pendant une fraction de seconde. Elle commença à tourner la tête mais deux petites mains fines lui attrapèrent fermement les épaules.
Elle était juste derrière.

"C'est drôle, tu as sensiblement la même taille que moi mais as-tu les mêmes pouvoirs ? Hahaha ! Je n'ai jamais mangé de souris auparavant, ont-elles bon goût ? Je rêve de te dévorer tu sais..."

Nazrin sentit le souffle de la jeune vampire tout contre ses oreilles lorsqu'elle prononça cette dernière phrase. Prise au dépourvu, son sang ne fit qu'un tour, et un frisson remonta son dos à la vitesse de l'éclair. Comment une petite fille à l'air aussi fragile pouvait se mouvoir si rapidement, et prononcer de telles choses avec innocence, elle l'ignorait. Et là n'était pas la priorité. Elle se trouvait dans une position vulnérable. Bestiale.
Une proie à la merci de son prédateur. C'est tout ce à quoi elle pouvait penser à ce moment.

Elle sentit l'emprise de son interlocutrice se desserrer, ses mains se relâcher. Nazrin se retrouva à nouveau libre de ses mouvements aussi vite qu'elle en avait été privée ; son instinct animal lui commanda de s'écarter un minimum tandis qu'elle se tournait, faisant face à la vampirette -sa cliente- et elle se força à gommer de son visage toute trace de peur ou de surprise, pour n'y laisser apparaître qu'une neutralité... purement professionnelle.

"Ne fais pas attention à ce que je dis, tu es en sécurité avec moi."

En sécurité ? Cela restait à vérifier... Au moins, si un danger se présentait, elle n'aurait personne à protéger en plus de sa propre peau. Elle inscrivit mentalement des notes rapides quand la fillette lui exposa la situation, et prit la parole à son tour.

"Bien. Si vous me permettez, les formalités..." Elle sortit du panier accroché à sa queue un petit carnet usé et un stylo, et commença à y griffonner quelque chose tout en murmurant. "Un rubis taillé... en forme d'opale... un socle en or... Voilà."

Un croquis rapide du collier en question ornait désormais la page jaunie du carnet. C'était loin d'être un chef-d’œuvre, mais pour réussir sa recherche, elle avait besoin de garder en tête une image quelque peu précise. Et plus que pour sa propre mémoire, c'était pour celle de ses compagnons rongeurs qu'elle gribouillait à chaque fois sur son carnet.
Quand il s'agit de retrouver des trésors, certains cherchent avec des pierres, d'autres avec des baguettes ; Nazrin, elle, s'en remettait à ses connaissances animales et à son statut de chef des souris pour mener à bien chaque mission qui lui était confiée. Tout le reste n'était là que pour l'apparence. Enfin... presque tout.
Elle s'abaissa au sol, tendant une main dans l'herbe sèche. Une souricette grisâtre, comme sortie de nulle part, grimpa le long de son bras pour venir se loger sur son épaule. Nazrin se releva ; avant même qu'elle n'ait le temps de se racler la gorge pour parler, elles étaient maintenant plusieurs autour de ses pieds, observant les ailes colorées de la fillette pas plus haute que leur chef.
La petite youkai prit la parole, le carnet toujours à la main.

"Comme vous pouvez le voir, nous ne serons pas seules... J'espère que leur présence ne vous gêne pas ; elles me sont indispensables pour retrouver ce que vous cherchez."

Elle sourit discrètement. Mais contrairement à ses mots, elle ne laissait pas réellement de choix de réponse à la jeune vampire. L'accroche qui venait tout juste de se produire lui restait en travers de la gorge... Et le potentiel de son interlocutrice était visible à des kilomètres à la ronde pour son instinct animal. Néanmoins, elle ne voulait pas rester sur cette impression et peut-être passer à côté de quelque chose d'intéressant, aussi elle s'efforçait de ne rien laisser paraître. Tout du moins, elle essayait.

"J'ai toutes les informations qu'il me faut. Je vous propose que nous commencions les recherches... La nuit ne durera pas éternellement, et j'ose comprendre que vous seriez dans l'embarras si des humains nous trouvaient ici en plein jour."

Elle dépoussiéra machinalement son jupon et continua.

"Nous ferions mieux de passer par un endroit moins évident que la porte principale. En longeant le village par la droite, on peut entrer en suivant quelques petites ruelles. Elles sont rarement fréquentées, surtout la nuit."

Elle venait là de dévoiler un des accès au village des humains à un autre youkai dont elle ignorait tout. Un soupçon de remords la traversa, mais après tout, une fois son travail terminé, tout cela ne la concernerait plus. Elle se sentait simplement stupide d'avoir laissé une fuite se produire dans son travail si minutieux et cadré.
Elle attendit patiemment un signe de son interlocutrice, la fixant toujours calmement dans le blanc des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flandre Scarlet
Messages : 86
Âge : 22
Date d'inscription : 29/07/2013
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Lun 27 Jan 2014 - 8:44

"Bien. Si vous me permettez, les formalités... Un rubis taillé... en forme d'opale... un socle en or... Voilà."

Flandre appréciait la façon dont la souris prenait son travail à cœur. Elle tenait beaucoup à ce collier, elle aimait tellement voir le sourire de sa sœur se dessiner sur son si beau visage. Elle observait en silence la petite yokai s'agiter, sortant son crayon et croquant, en quelques traits rapides mais précis, le bijou perdu. Flandre tournait en rond autour de son interlocutrice. Elle commençait à trouver le temps long et aurait préféré se passer de ces détails techniques. Elle n'y connaissait rien dans l'art de trouver des objets mais elle savait agir, un peu trop peut-être, ça lui avait déjà jouer des tours... Aux autres surtout.

Son ouïe très développée, acquise grâce à ses origines, ne pouvait s'empêcher de découper tous les sons l'entourant. A chaque fois que des humains s'approchaient un peu trop des murs d'enceinte, ses membres se crispaient et ses pupilles se dilataient. Tout ce sang si frais et disponible, se disait-elle. Ses sens aiguisés ne mirent pas longtemps avant de détecter une autre présence, ou plutôt plein d'autres présences. Des centaines d'organismes s'approchaient. Seulement, cette présence n'avait rien de normal, ces petits êtres dégageaient la même aura que la souris en face d'elle. Très vite, elle aperçu des dizaines, presque une centaine de petites souris s'approcher de la yokai, lui montant sur les jambes, s'arrêtant au niveau de ses épaules et grimpant dans son panier. Cela lui rappelait un conte que Patchouli lui lisait lorsqu'elle était plus jeune.

"Comme vous pouvez le voir, nous ne serons pas seules... J'espère que leur présence ne vous gêne pas ; elles me sont indispensables pour retrouver ce que vous cherchez."

La vampire n'aimait pas les animaux, elle voyait mal comment des animaux aussi insignifiants que des souris pouvaient leurs être utiles dans leurs recherches. Elle décida cependant de ne rien répondre, étant complètement dépendante de la commandante des souris.

"J'ai toutes les informations qu'il me faut. Je vous propose que nous commencions les recherches... La nuit ne durera pas éternellement, et j'ose comprendre que vous seriez dans l'embarras si des humains nous trouvaient ici en plein jour. Nous ferions mieux de passer par un endroit moins évident que la porte principale. En longeant le village par la droite, on peut entrer en suivant quelques petites ruelles. Elles sont rarement fréquentées, surtout la nuit."


Flandre n'avait rien à opposer à cela. Elle n'avait pas peur du jour, inconsciemment certainement. Quelques secondes plus tard, elle sentit un certain malaise chez la souris, qu'elle ne compris pas vraiment. Elle avait d'autres choses à penser, sans parler de ses sens en alerte. Très vite, la yokai repris son sang-froid et fixa la vampire, inconsciemment à nouveau. Cette dernière entrouvrit la bouche, laissant apparaître ses canines aiguisées :

« Ces barrières n'arrêtent que toi, d'un bond je peux entrer dans le village et tout dévaster si j'en ai envie ! »

Elle se lécha les lèvres d'une manière très provocatrice. Elle s'approcha de la souris qui fit un petit pas en arrière. Elle passa sa main dans ses cheveux avant de s'immobiliser sur place. Pendant une seconde, tout se figea. La seconde d'après, le visage de la vampire devint beaucoup plus amical, agréable et doux. Elle sourit à son amie et lui chuchota à l'oreille :

« On y va, on a un collier à trouver ! J'adore chercher des objets, c'est comme un grand jeu de piste hihi. Et grande sœur sait a quel point j'aime jouer. »

Flandre prit la souris par la main et partie en sautillant vers la ville. Poussant sur ses faibles jambes, en apparence, elle bondit en haut du mur d'enceinte, s'agenouilla et posa sa main sur la tête de la yokai pour éviter de se faire repérer. Elle scrutait, de ses yeux perçants, les environs. Très peu d'humains étaient présents, à cette heure de la nuit, ils devaient tous dormir. Seuls quelques gardes, faisant leur ronde, passaient périodiquement dans le champ de vision de la jeune intrépide. Quelques coups d’œil plus tard, elle se tourna vers la chercheuse en herbe et lui demanda :

« Je vais tuer quelques gardes, la voie sera libre comme ça. Je reviens vite ne t'inquiètes pas. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Mer 5 Mar 2014 - 21:33

Encore. La petite fille venait encore une fois de passer d'un extrême à l'autre, et ce comportement disproportionné mettait Nazrin mal à l'aise. Un rictus sanguinaire et provocateur qui laissait apparaître deux canines menaçantes, puis un doux sourire enfantin. Deux opposés qui cohabitaient sur le même visage, au travers de la même personne.

Elle lui prit la main et, d'un bond, l'emmena au sommet de l'imposant mur qui gardait le Village comme une forteresse. Pourtant vive d'esprit, la souris n'eut pas le temps de comprendre réellement ce qui se passait. Certaines de ses compagnes rongeurs étaient restées en bas, et elles commençaient à s'agiter en poussant de petites plaintes craintives. Où était passée Nazrin ? Evidemment, à cette hauteur-là, elles ne pouvaient pas la voir. Les autres s'accrochaient fermement à la petite youkai, tremblotantes et apeurées.

« Je vais tuer quelques gardes, la voie sera libre comme ça. Je reviens vite ne t'inquiètes pas. »


Tuer quelques gardes ?

Non. Ca n'allait pas. Nazrin n'était pas du genre à s'inquiéter du sort des humains ; et d'ailleurs, là n'était pas sa préoccupation première. Mais si elle laissait agir la petite vampire comme bon lui semblait, jamais elle ne pourrait aller récupérer tranquillement ce qui l'intéressait. Elle ne tenait pas non plus à ce que ses relations avec le Village des humains ne s'enveniment plus que nécessaire...
Elle posa doucement sa main droite sur l'épaule de Flandre, avec retenue et précaution.

"Un instant, s'il-vous-plaît. Si vous me permettez... Je pense que tuer les gardes de ce village ne ferait qu'attirer l'attention sur nous. Je ne remets pas là en cause vos talents ni votre discrétion, loin de moi cette idée ; cependant, je crains fort que la situation n'aille qu'en empirant si nous cédons à... A la méthode brute."

Elle retira sa main de l'épaule de la fillette, avant de la tendre vers une des souris. Cette-dernière s'y réfugia instantanément ; la sourcière approcha l'animal de son visage et murmura quelques paroles inaudibles à ses oreilles duveteuses. Le rongeur, comme pris de frénésie, sauta du haut de cette main et se faufila plus loin, le long du mur d'enceinte, disparaissant dans le noir de la nuit, accompagné de quelques autres. Bientôt, toutes les souris qui avaient réussi à s'accrocher à Nazrin lors de son vol rapide mais périlleux, toutes ces souris se dispersèrent pour n'en laisser qu'une seule, qui avait fièrement pris place sur l'épaule de la petite youkai comme si elle dirigeait les opérations.
Nazrin jeta quelques coups d'oeil furtifs aux alentours, ses prunelles rougeâtres scrutant la présence des gardes. Assurée que personne ne l'observait, elle se releva.

Ses mains s'étaient un peu plus tôt raidies autour de ses bâtons. Désormais, elle les tenait avec fermeté et assurance. Ses yeux, deux rubis, se posèrent sur la demoiselle blonde, espérant simplement que ses paroles avaient eu un quelconque effet sur elle. Même si, au vu des actions de la vampirette, les mots d'une petite souris n'auraient peut-être pas d'importance...

"Si nous restons discrètes, il ne devrait y avoir aucune raison de sortir les griffes... Je viens d'envoyer des souris en reconnaissance, elles sont déjà à la recherche du collier de votre sœur... Ne perdons pas de temps."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flandre Scarlet
Messages : 86
Âge : 22
Date d'inscription : 29/07/2013
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   Lun 30 Juin 2014 - 9:07

"Un instant, s'il-vous-plaît. Si vous me permettez... Je pense que tuer les gardes de ce village ne ferait qu'attirer l'attention sur nous. Je ne remets pas là en cause vos talents ni votre discrétion, loin de moi cette idée ; cependant, je crains fort que la situation n'aille qu'en empirant si nous cédons à... A la méthode brute."

La méthode brute ? se demanda alors la jeune vampire. Pourquoi la souris lui parlait-elle de méthode brute ? Flandre ne voulait que jouer avec les humains, comme elle le faisait souvent, elle n'aimait pas faire de mal. Pourquoi personne ne le comprenait ? Cependant Flandre attendit et observa la reine des souris. Son numéro de dresseur amusa beaucoup Flandre qui souriait, des étoiles dans les yeux, devant cette scène si magique. Elle aurait bien aimé pouvoir parler aux animaux elle aussi.

"Si nous restons discrètes, il ne devrait y avoir aucune raison de sortir les griffes... Je viens d'envoyer des souris en reconnaissance, elles sont déjà à la recherche du collier de votre sœur... Ne perdons pas de temps."

La dernière Scarlet sauta sur place, toute excitée :

Qu'attendons-nous ? Allons-y ! Suivons vos petites chercheuses ! C'est amusant non ? J'ai toujours rêvé d'avoir un animal de compagnie. Vivant...

Le visage de cette dernière s'assombrit, elle baissa le menton et sauta en bas du mur d'enceinte, du côté du village. Furtive, elle se mêla aux ombres et s'assit contre une maison, dos au mur. Elle attrapa une souris, lui caressa gentiment toute la colonne vertébrale en partant du crâne jusqu'à la base de la queue. Elle fit signe à sa nouvelle amie aux yeux rouges de la rejoindre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une souris, un vampire et un collier [PV : Nazrin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "ADN de chauve souris vampire" ?
» crotti et mimi les p'tites souris
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Les broderies au point compté de la souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Gensokyo :: » Village des Humains.-