AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alphonse Lupin
Titre : Neighboorhood's Novice Foreign Magus of Paradox
Messages : 55
Âge : 22
Date d'inscription : 10/09/2013
MessageSujet: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   Dim 8 Déc 2013 - 22:57

Sur le chemin du retour, après sa visite au Temple Hakurei, Alphonse repassa à travers la Forêt de la Magie. La végétation exotique l'intriga, et il s'arrêta un moment devant un grand arbre en bordure du chemin, des champignons bleu à pois jaune-vert poussant sur son tronc. Il continua sa route, marchant lentement pour observer des fleurs aux pétales de toutes sortes de couleurs, des arbustes au feuillage marron et des champignons de toutes sortes. Des éffluves nouvelles l'assaillirent, et il s'extasiait devant le paysage qu'il prenait maintenant le temps d'apprécier. Puis il comprit que ce paysage était un peu trop parfait... Ou le semblait-il.

La nature est pleine de vie, de couleurs et d'odeurs... Mais je n'entends que très peu de vie animale... Est-ce que les Youkai les exterminent? Je n'en ai pas encore vu, pourtant...

Alphonse sentait que quelque chose clochait. Il n'arrivait pas à en déterminer l'origine, toutefois. Il sonda les alentours de ses sens magiques, et décela une présence un peu plus loin, entre les arbres. Il s'éloigna du chemin et un peu plus loin, il comprit la raison de ce calme: un youkai se tenait au milieu d'une trouée dans les arbres. Ou était-ce un Youkai? En tout cas, la créature se retourna vers lui. Elle arborait une fourrure brune, et ressemblait un peu à un ours. Mais elle était vraiment beaucoup plus rapide, et fonça vers Alphonse. Ce dernier se propulsa vers l'arrière et rebondit sur un arbre pour faire un saut par dessus la créature et atterrir au milieu de la trouée.

"Il me semble qu'il m'est déjà arrivé quelque chose de semblable..."

La créature se retourna, et reprit sa charge, mais Alphonse s'y attendait. Peut-être n'était-il pas un expert en danmaku, mais contre une bête sauvage qui ne s'en servait pas, il savait se débrouiller. D'un coup du plat de sa main, qu'il avait entouré de magie élémentaire d'air et de métal, il percuta de plein front la bête et l'arrêta net, l'assomant.

"Ne pas sous-estimer un habitant de Gensokyo, règle numéro 1. Je suis peut-être un nouvel arrivant, mais une attaque comme celle-là ne fonctionnera contre personne. J'espère."

Vers la fin de sa phrase, Alphonse commença à subir un malaise. Sa vision se brouilla, et tout commença à tourner autour de lui. Il pedit équilibre, mais se rattrapa de sa main gauche qu'il plaqua au sol. Il vit son Sceau de Gobō clignoter de sa lumière magenta, signalant qu'un danger invisible assaillait son corps. Il était tellement préoccupé par son entourage qu'il ne l'avait pas remarqué. Le problème, c'est qu'il ne comprenait pas de quoi il pouvait s'agir. L'attaque de quelqu'un n'aurait pas déclenché l'alerte, et Alphonse ne ressentait aucun charme protecteur à l'oeuvre. Sa main gauche ne put supporter son poids plus longtemps et il s'écroula de toute sa longueur, ses membres commançant à se paralyser, et son esprit tentant désespérément de trouver la source du problème. Ce devait être quelquechose auquel il avait été exposé, un poison? La miko ne l'aurait pas empoisonné... Et il n'avait pas touché aux plantes...

Une sorte de pollen? Non, mais ses sens lui indiquèrent de c'était similaire. Son esprit se brouilla alors, et il ne put déduire à temps la présence des spores dans l'air. Encore en vie, mais paralysé, sa dernière pensée lucide avant de perdre sa vision fut:

Une chance que je l'ai bien assomé, ce gros toutou!

Il perdit connaissance, et sembla tomber dans un état de sommeil profond.

_________________
Si la perception est la vérité, alors combien de vérités existe-t-il?


Dernière édition par Alphonse Lupin le Dim 15 Déc 2013 - 17:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/ArcticSS82Wolf
avatar
Tanoshii Purezensu
Titre : Omniscient feelingless half-breed
Messages : 100
Date d'inscription : 26/01/2013
MessageSujet: Re: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   Lun 9 Déc 2013 - 14:36

Cette fois, Tanoshii faisait bien attention à son chemin. Bien sûr le fait que les arbres se déplacent ne l'aiderait sûrement pas dans le pire des cas -à savoir si il se perdait-, mais il faisait tout de même attention au chemin qu'il prenait pour pouvoir le reprendre au retour, tournant le moins possible, privilégiant la ligne droite. Il ne voulait pas réitérer l'expérience qu'il avait eu avec Reinforce, la magicienne qui avait changé sa destinée en le sortant de sa grotte. Ils avaient été pris en embuscade par un trio de fées qui les avaient piégés pendant qu'ils se lavaient dans une rivière. Le bilan avait été assez lourd -du côté des fées. Et de la rivière, aussi. La magicienne n'avait pu contrôler sa force, et avait utilisé un terrible sort, en contraste absolu avec la magie normalement destinée à l'amusement "sportif" de Gensokyo. Et elle avait pas mal endommagé le lit naturel du cours d'eau, détruisant au passage la forêt dans un rayon énorme.

De son côté, il s'en était sorti avec deux petites brûlures, une sur l'épaule droite, et l'autre sur le milieu du dos. Comme l'étrange magicienne l'avait prédit à ce moment, ça n'avait fait que le brûler un peu et, depuis, il ne sentait plus rien. Au village, les gens avaient gentiment accepté de rafistoler son haut rouge. Il tâta machinalement le tissu là où il avait été touché. Rien n'était visible à présent, comme si rien ne s'était passé. Ces villageois...ils lui offraient l'hospitalité depuis deux semaines maintenant. Et il faisait tout pour essayer de trouver un nouvel endroit où vivre. Ils étaient si sympathiques, mais c'était parce qu'ils le prenaient pour un simple humain. Des fois, l'hybride se disait qu'il aurait peut être mieux fait d'être encore humain, lui aussi. Puis il secouait la tête pour chasser ce genre de pensées.

En attendant, il n'avait toujours pas trouvé un véritable but. Il était trop jeune -ou pour être exact, paraissait trop jeune- pour travailler. Et comme il ne changerait plus jamais d'aspect, les gens du village finiraient par comprendre qui il était, mais c'était une autre histoire. Enfin toujours était-il qu'il n'avait pas trouvé de véritable but à son existence. Il ne possédait plus de sentiments, son but ne pouvait donc pas être de vivre heureux. Alors quoi? Il n'en savait franchement rien. Et il avait décidé de parcourir Gensokyo à la recherche d'un but à poursuivre. C'est donc avec cet état d'esprit qu'il errait dans la Forêt -en faisant attention de ne pas se perdre, donc.

Il avait ainsi parcouru la forêt en quasi-ligne droite pendant une bonne demi-heure maintenant. Avant ça, il avait un peu hésité à se rendre au Lac Brumeux, et peut-être même jusqu'au Manoir du Démon Écarlate, mais la forêt avait eu sa faveur. Il était plongé dans ses pensées quand il entendit un bruit sourd, comme une chute molle sur le sol mousseux, couvert de plantes. Il se dirigea vers la source du bruit en soupirant -cela le forçait à obliquer. Il n'avait qu'à se rappeler...à droite. Oui, ce bruit venait de la droite. Il prit donc à droite et se retrouva bientôt face à un jeune homme étendu sur le sol, c'était sûrement lui qui était tombé...il était évanoui, de toute évidence. Il semblait avoir dix-huit ans...pourtant Tanoshii, qui était resté figé à seize ans, ne semblait pas plus jeune. Il respirait difficilement. De toute évidence, il avait été empoisonné par les spores qui flottaient dans l'air de la forêt.

L'hybride soupira. Il s'étonnait lui-même qu'il soit totalement insensible à ces spores. Pourtant ils affectaient autant les humains que les yôkais...et pourtant, ni lui ni Reinforce n'avaient, lors de leur nuit et leur journée dans la forêt, été affectés d'aucune façon par eux. C'était assez inexplicable, mais c'était comme ça. Il espérait juste que ça n'arrive pas maintenant. Il reporta son attention sur le mystérieux garçon. Le "mystérieux garçon"...il y a deux semaines, c'était lui. Pour elle, pour les villageois. Et maintenant c'était ce jeune homme étendu à terre, que Tanoshii se devait d'aider -il savait que les spores de cette forêt pouvaient devenir mortels si l'inconscience leur facilitait la tâche. Il fallait donc le réveiller. Déjà, ça réduirait le danger, ensuite, ils pourraient sortir de la forêt, ce qui le mettrait en sécurité -et changerait totalement les plans du demi-humain. Pas grave. Il lui faudrait s'habituer aux rencontres étranges, après tout. Il se pencha sur l'inconnu et le prit par les épaules, le secouant légèrement. Autant commencer légèrement, si il ne se réveillait pas, il le porterait, au pire. Mais il n'en était pas là.

_Tu m'entends? Réveille-toi, vite!

Il espérait qu'il se réveille, et vite. Les spores étaient vraiment dangereux dans un corps inconscient...


Dernière édition par Tanoshii Purezensu le Lun 9 Déc 2013 - 14:46, édité 1 fois (Raison : Correction de dernière minute)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alphonse Lupin
Titre : Neighboorhood's Novice Foreign Magus of Paradox
Messages : 55
Âge : 22
Date d'inscription : 10/09/2013
MessageSujet: Re: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   Lun 9 Déc 2013 - 21:52

Une brûme noire, tellement noire qu'elle n'était plus noire mais un vide, une brûme de néant, où aucune matière ne pouvait exister. C'est ce qu'il voyait avant que la brûme se dissipe par un éclat de lumière. Cette lumière n'était que simple étincelle, mais dans la noirceur de son esprit, elle brillait de mille feux. Une énergie puissante, mais qui ne laissait percevoir qu'un fragment de son entier. Mais Alphonse ne le savait pas. Il savait seulement que c'était la voie à suivre. Il se souvint de son état. Il ouvrit les yeux.

Un étranger se penchait sur lui, tendisqu'un mal de tête persistait dans son crâne, pire qu'un migraine. Alphonse se redressa lentement, et posa une main sur son front, geste bien inutile mais réconfortant, puisqu'il pouvait bouger son bras. Il put, malgré son mal de tête, se concentrer assez pour détecter les spores problématiques. Il regarda l'étranger, se força de sourire, et leva un doigt pour faire signe qu'il n'en aurait pas pour longtemps. Il recita une incantation en suivant le cercle du Sceau de Gobō de son index droit. Une vingtaine de secondes plus tard, le sceau s'illuminait, puis s'éteignit en même temps que son mal de tête. Alphonse se retourna vers son sauveteur:

"Je ne sais pas comment vous remercier, vraiment. Je croyais être victime de mon ignorance. Grâce à vous, j'ai pu neutraliser les spores. Ils m'ont eu par surprise, je ne m'y attendait pas, je suis nouveau au pays..."

La confusion, elle, ne s'était pas encore dissipée, tellement qu'il pensait plus à voix haute qu'il ne parlait à son sauveur. Mais il se reprit vite. Alphonse se releva.

"Je me présente, Alphonse Lupin, diplomé en archéologie et détective à mes temps perdus, en provenance d'Angletterre. Je me suis installé à Gensokyo il n'y a pas longtemps... Du moins, j'espère..."

Il venait de remarquer que le "gros toutou" était parti, et se demandait pourquoi il avait été épargné. À cause des spores?

"Bref, je reviens de chez la prêtresse Hakurei, et je me rendais à mon camp sur le bord du Lac Brûmeux, quand une bête m'a attaqué puis que je me suis fait avoir par ces foutus spores. Je ne sais pas combien de temps j'étais inconscient. Une chance que ces spores ne sont pas remplis de neuropoison. J'en ai eu l'impression, mais bon, ce devait être une hallucination pour me faire perdre du temps."

Sur ce, il ferma les paupières et fit une grimace, pour les rouvrir aussitôt et retrouver son air habituel.

"Quel bon vent vous amène dans les parages? Ce doit être un bon vent, puisque vous venez de sauver une vie, non?"

Alphonse sourit, comme si son empoisonnement n'avait jamais eu lieu. Les spores complètements éliminés de son organisme, et ne pouvant plus l'affecter, il se sentait aussi bien qu'après une longue nuit de sommeil. Pourtant, dans le fin fond de son esprit demeurait cette image qu'il avait vu. Cette brûme de néant qui le perturbait... Peut-être quelqu'un de familier avec la mort pourrait l'éclairer... Mais ce devrait être à un autre moment, pour l'instant il avait un sauveteur à remercier.

D'ailleurs, Alphonse l'observa de plus près. Il avait l'air d'un jeune garçon, plus jeune que lui, il estimait environ 16 ou 17 ans, peut-être? Mais encore, à Gensokyo, une fillette pouvait avoir dans les 500 ans, donc il ne fallait pas s'y fier. Mais c'est ses yeux qui frappèrent Alphonse: profonds et vides. C'est l'impression qu'il avait, et il n'aima pas du tout cela. Sans trahir son inquiétude, Alphonse se rappella encore une fois cette brûme noire... Ne pas juger par les apparences, et toujours rester sur ses gardes. Deux principes clés qu'il comptait bien suivre à Gensokyo! Peut-être devrait-il ajouter "prendre en compte ses présentiments", sans les laisser dominer? Il se souvenait encore de sa première nuit...

_________________
Si la perception est la vérité, alors combien de vérités existe-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/ArcticSS82Wolf
avatar
Tanoshii Purezensu
Titre : Omniscient feelingless half-breed
Messages : 100
Date d'inscription : 26/01/2013
MessageSujet: Re: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   Mar 10 Déc 2013 - 15:36

Avec toute son attention, Tanoshii écouta l'histoire qu'Alphonse lui contait. Nouveau au pays...ces mots semèrent d'eux-mêmes le doute dans l'esprit du jeune homme. Pouvait-il, lui aussi, se considérer comme...nouveau? Il vivait là depuis deux cents ans...deux siècles entiers. Oui. Mais il avait passé ces deux siècles dans une cave, isolé du monde dont il apprenait pourtant les nouvelles. Il avait constaté, bien sûr, au fil des mois, que le monde changeait. Tout avait commencé avec la naissance de cette Reimu, la prêtresse d'Hakurei. Ensuite rien n'avait été normal. Les évènements...étranges avaient commencé et s'étaient succédé. Et le Gensokyo que l'hybride retrouvait était totalement différent de celui qu'il avait connu jadis. Alors, était-il nouveau, lui...? Il cessa d'y penser.

Cet Alphonse venait donc...d'Angleterre. L'Angleterre...ce n'était pas un mot japonais, pour sûr, c'était un mot à consonance étrange, difficile à prononcer, exactement comme "Alphonse Lupin" ou même "Reinforce". Tanoshii se dit qu'il avait le don de rencontrer des gens avec des noms aux sonorités étranges.
Cette "Angleterre" devait être une partie du monde extérieur. De l'autre côté de la Grande Barrière, qui avait récemment été endommagée à ce qu'il paraissait. Même si certains n'y croyaient pas, lui si. Il savait que c'était possible...et il le sentait. Il sentait que c'était vrai, sans pouvoir se l'expliquer clairement.

Un archéologue, donc...considérait-il Gensokyo comme la ruine d'une civilisation antique? Certes, la technologie du monde extérieur était, disait-on, plus avancée. Mais à ce point...? Au point qu'il considérait Gensokyo comme antique? Eh bien...ce monde extérieur semblait définitivement étrange, même si à l'extérieur on devait dire la même chose du Pays Illusoire...

L'hybride sourit à la mention des neuropoisons. L'archéologue en face de lui avait une sacrée chance, effectivement. A cette période de l'année, les spores n'étaient pas si toxiques que cela. Sinon même le fait de le réveiller n'aurait rien changé et Alphonse serait mort là, dans la forêt, sans que le jeune homme ait pu faire quoi que ce soit pour l'aider. Tanoshii soupira de nouveau, faute de mieux. Cette pensée ne le rendait pas triste, et c'était bien là ce qui le faisait soupirer. Encore cette indifférence à laquelle il était condamné...instinctivement, il porta la main au pendentif dans son cou. Il sentit une chaleur magique lui envahir le corps sans pouvoir le comprendre. Mais il oublia ses ruminations sur son indifférence, et répondit, alors que l'étranger finissait de parler:

_C'est inutile de me vouvoyer...après tout, c'est Gensokyo, ici...

Il fit une pause puis reprit:

_Je m'appelle Tanoshii Purezensu. Du moins...je le crois.

Il avait hésité lui-même après avoir dit son nom. Après sa rencontre mouvementée avec la magicienne, elle lui avait fait remarquer que son nom était étrange. Il n'y avait pas vraiment pensé pendant son séjour dans l'obscurité, mais ce n'était pas un nom existant, c'était vrai. Alors comment...comment avait-il pu s'appeler comme ça aussi loin que remontait sa mémoire? Comment pouvait-il entendre ses défunts parents prononcer ce nom? Comment...? Il secoua la tête et ajouta:

_Durant deux siècles, j'ai cru que c'était mon nom. Aujourd'hui, j'en doute.

Il se dépêcha d'embrayer, pour répondre à la question qui lui avait été posée et pour en éviter d'autres auxquelles il serait incapable de répondre:

_J'ai pu sauver ta vie par chance, je dois l'admettre. C'est parce que je t'ai entendu tomber, sans quoi je n'aurais jamais su que quelqu'un était en danger et...enfin. Je me promenais dans la forêt, pour...pour aucune raison, si tu veux que je te dise la vérité. Je n'en ai aucune vraie.

Il attendit la réponse, conscient d'avoir fait une autre rencontre étrange. La deuxième en quinze jours...et ce n'était rien...pas ici, au Pays des Illusions...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alphonse Lupin
Titre : Neighboorhood's Novice Foreign Magus of Paradox
Messages : 55
Âge : 22
Date d'inscription : 10/09/2013
MessageSujet: Re: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   Ven 13 Déc 2013 - 20:26

En fin de compte, son sauveteur semblait plutôt perdu. Mais il l'avait éclairé sur quelques sujets. D'abord, il avait environ deux cent ans, donc ce n'était pas un humain, mais probablement un youkai. Mais sa personalité calme et un peu monotone était (il n'en savait pas grand chose, mais il s'en doutait un peu) étrange pour un youkai. Aussi, il s'appelait Tanoshii Purezensu. Alphonse ne put s'empêcher de remarquer le mot "pure" qui faisait partie de son nom. Bien sûr, c'était un nom japonais, mais il avait l'impression que ce mot était approprié. Dernièrement, son sauveteur... était en train de se promener dans le dangereux Gensokyo sans raison ou but.

"C'est un plaisir de vous... de te rencontrer, Tanoshii. Si tu ne te rendais nul part, ça te tente de marcher jusqu'à mon camp avec moi? Ce serait, je pense, plus intéressant d'avoir une discussion en errant que de simplement marcher seul. De plus, tu sembles perdu. Je pourrais peut-être t'éclairer un peu? Bon, je ne connais pas grand chose de Gensokyo, mais je suis assez philosophe..."

Alphonse crut entendre un bruit dans les broussailles. Il fit volte face, sondant le buisson dont les feuilles bougeaient sans cesse. Il leva la main, et un cercle magique formé d'une étoile à cinq branches dont les bouts touchaient les coins d'un pentagone, dont ses points touchaient un cercle. Une sorte d'écureuil sortit du buisson, et Alphonse baissa sa main. Distrait par son interlocuteur, il n'avait pas pensé à recommencer à sonder son entourage. Il le fit donc en se retournant, un sourire gêné se voyant sur son visage.

"Pardon... Je suis un peu paranoïaque..."

Il espérait que Tanoshii ne lui en voudrait pas. Au moins, la situation avait un certain comique... Dans le meilleur des cas, il commencerait à rire.

"En tout cas, toutes ces pertes de conscience m'ont fait complètement perdre la notion du temps..."

Alphonse faisait référence à son passage de la barrière, qui l'avait mis KO. Il regarda le soleil.

"Environ une heure! Tant que ça?! Bon, moi, je suis désolé, mais que ce soit oui ou non, je dois me mettre en route. Je ne prévois pas être de retour avant la nuit tombée, avec ce retard.

Alphonse commença donc à marcher dans une direction, en disant:

"Ne t'inquiète pas pour moi, je ne me perds jamais pour retrouver les endroits où je suis déjà passé. Le Lac Brûmeux est dans cette direction."

Il ne l'avait pas dit, mais il ne se perdait pas parce qu'il qu'il mettait des balises de repérage magiques au endroits clés. Très pratiques sur de longues distances quand on n'est pas familier avec l'endroit. Pour l'instant, ses balises se trouvaient au domicile de Shizru, à son camp au Lac Brûmeux, au Village des Humains et au Temple Hakurei. Il en poserait surement d'autres plus tard.

_________________
Si la perception est la vérité, alors combien de vérités existe-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/ArcticSS82Wolf
avatar
Tanoshii Purezensu
Titre : Omniscient feelingless half-breed
Messages : 100
Date d'inscription : 26/01/2013
MessageSujet: Re: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   Lun 17 Fév 2014 - 15:40

Hors rp:
 


Une invitation? Quelqu'un l'invitait chez lui pour discuter? Allons bon...et il voulait même discuter. Tanoshii se surprit à penser que peut-être, l'archéologue le considérait comme une "ruine", lui aussi, comme un être appartenant à ce "monde antique" qu'il était venu étudier. Il chassa cette pensée, mais cela le fit tout de même réfléchir: était-il quelqu'un d'étrange? D'insolite? Et est-ce que ces mots avaient encore un sens dans le monde de Gensokyo.

Soudain, sans que l'hybride s'y attende, son interlocuteur se retourna. Et en face de lui, il fit apparaître un sceau magique. Inutile, ce n'était qu'un animal. Apparemment, cet Alphonse était plutôt sur ses gardes. Il disait être "paranoïaque"; le demi-fantôme se dit que c'était probablement un peu exagéré. La paranoïa était une maladie; si il en était vraiment atteint ce jeune homme n'aurait pas mis les pieds dans la forêt en premier lieu. Mais Tanoshii se tut, jugeant cette réflexion assez importune.

Et l'autre se mit en marche. Il prétexta un retard. L'hybride le suivit sans un mot, acceptant tacitement son invitation précédente. Apparemment Alphonse ne pourrait pas se perdre. Alors Tanoshii se contenta de le suivre. Il faisait d'une pierre deux coups ainsi: il apprenait le trajet vers le Lac Brumeux. Cela lui servirait sûrement plus tard...

Il finit par briser le silence, au cours du trajet:

_Depuis quand es-tu à Gensokyo? Tu as dit pas longtemps, mais...combien exactement?

Il poursuivit, demandant encore:

_Comment as-tu réussi à passer la barrière? Je croyais qu'elle était infranchissable...

Elle était. Tanoshii se souvint d'un coup: oui, elle avait été affaiblie, voire brisée, cette barrière. Récemment encore. C'était sûrement ainsi qu'il avait pu passer...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alphonse Lupin
Titre : Neighboorhood's Novice Foreign Magus of Paradox
Messages : 55
Âge : 22
Date d'inscription : 10/09/2013
MessageSujet: Re: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   Jeu 20 Fév 2014 - 6:59

Alphonse jeta un coup d'oeil derrière lui, afin de s'informer de la décision de Tanoshii. En fin de compte, il avait décidé de le suivre. En se retournant, il failli heurter une branche, mais se baissa de justesse. Le chemin qu'il prenait était le plus direct, mais il ne suivait pas de route. La faiblesse de sa technique de repérage, c'est l'inconsistance du terrain. Si le terrain était assez plat, alors il gagnait du temps. Mais si il était hostile, alors c'était plus compliqué. Seul, il volerait ou sauterait par dessus l'obstacle, mais accompagné, il lui faudrait faire des détours, ce qui lui couterait du temps. Heureusement, le terrain en avant d'eux était très pratiquable: une forêt mi-dense, mi-claire, avec quelques minces sentiers creusés par la vie sauvage. Après avoir parcouru environ la moitié de la distance, Tanoshii commença à lui poser des questions.

"Question un peu problématique... À ma conaissance et selon toute probabilitées, c'est ma deuxième journée. Mais j'ai perdu connaissance pour un long moment à mon entrée, car il était environ 5h du matin lorsque j'ai traversé, et c'était l'après-midi à mon réveil.
Pour ce qui est de la raison de cette heure, c'est le décalage horaire. Je venais de terminer mon vol, et mon taxi se dirigeait vers l'hôtel où j'avais planifié de rester, mais pas encoore réservé. Puis, j'ai vu cette énorme barrière magique et ma curiosité l'a emporté. Le chauffeur ne l'a pas vu, lui."


À la prochaine question, Alphonse se prit le pied dans une racine et faillit s'étaler de tout son long. Son incrédulité se résorba lorsqu'il se rappela sa discution avec Reimu.

"Ah, bien, peut-être l'était-elle avant l'incident, mais quelqu'un l'a fracturée où quelque chose du genre. Elle est très instable présentement. C'est pourquoi j'ai pu forcer - oui, forcer, je suis entré sans permission, illégalement, une broutille, je ne suis pas le seul - mon passage au travers. C'est la secousse qui m'a sonné par après. Commotion cérébrale mineur étant la cause probable de mon évanouissement. Perte de conscience pour être plus exact."

En terminant sa réponse, Alphonse, suivi de Tanoshii, sortirent des sous-bois pour arriver en bordure d'un lac. La brûme était mince aujourd'hui, et l'on pouvait voir le reflet du soleil couchant sur la surface du Lac Brûmeux. Le Scarlet Devil Mansion se tenait de l'autre côté du lac, et un modeste camp, composé d'une tente à camo marron, beige et vert (près du bois, côté gauche), d'un feu de camp (eviron à dix ou vingt mètres de la tente, et une cinquantaine de mètres de la rive) et de cinq pierres disposé en étoile autour du feu, celle du haut à gauche étant directement entre le feu et la tente.

"Un instant, je vous... je te prie, je vais préparer le thé."

Alphonse pénétra dans sa tente, dont la taille de la base était approximativement celle d'un garage, et y déposa son sac. Il en ressortit avec une sorte de grille pliante en métal, qu'il déplia au-dessus du feu de camp. Il allait repartir chercher la bouilloire de survie qu'il trainait avec lui, quand il se souvint du truc de Shizru. Il fit voler la bouilloire à lui par magie, ainsi que les sachets de "Earl Grey" et deux gourdes remplies d'eau de source. Alors qu'il reparti le feu magiquement mettait l'eau à bouillir, il retourna chercher un ensemble à thé en porcelaine (comment diable avait-il pu apporter ça?), ou du moins, deux tasses avec soucoupes et deux petites cuillières en acier inoxidable.

"Fais comme chez toi! Tu peux t'assoir sur l'une des bûches, mais j'ai aussi une bonne trentaine de chaises pliantes. Je trouve juste que les bûches donnent plus un air de camp, non?
Si tu as besoin de quelque chose, peu importe comment ridicule, n'hésite pas à me le demander. Je n'ai pas tout, loin de là, mais j'ai des choses... Bref, inattendues pour un établissement comme celui-ci."


Il tendit une tasse à Tanoshii, l'eau ayant atteint le point d'ébulition.

_________________
Si la perception est la vérité, alors combien de vérités existe-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/ArcticSS82Wolf
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un retour parmi des obstacles invisibles, et une rencontre imprévisible [PV: Tanoshii Purezensu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bon retour parmi nous ! [Jaden]
» Fêtons ton retour parmi nous, mon ami! [Sienna & Isaak]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Gensokyo :: » Forêt de la Magie.-