AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Sam 15 Fév 2014 - 13:02

Un lac sans fin, une forêt dangereuse tout autour, et enfin des esprits qui rodaient un peu partout. Rien ici ne semblait normal ou bon pour y vivre, Rein parcourut le lac suivant les instructions laissées par Marisa à fin de trouver cette fameuse bâtisse. On lui avait dit de ne pas y aller, que c’était dangereux et que là bas vivaient une vampire folle et sa soeur sadique. Mais pour Reinforce tout cela n’était que balivernes, et franchement depuis sa rencontre avec Tanoshii elle avait compris que par ici on trouvait plein de choses dangereuses sans raison. Où peut-être était-elle juste plus forte que la plupart des habitantes, elle va pratiquement raser un cercle de cinquante mètres carré de foret pour éliminer les trois fées malicieuses ? Reinforce ne se limitait clairement pas quand elle faisait les choses. Volant à toute vitesse sur le lac de glace elle croisa une petite fée et un igloo, elle était donc sur le bon chemin. Reinforce était rapide dans les airs, sans doute autant que les tengus de la région qu’elle avait croisée. Rapidement elle vit une bâtisse à travers le lac gelé, une belle demeure faite de brique et de ciment. Ce n’était clairement pas le genre d’architecture qu’on croisait chez les habitants de Gensokyo, ce manoir était clairement arrivé dans cette région par une force extérieure. Reinforce reconnu rapidement les constructions d’Europe, les vieilles constructions oubliées à l’époque où elle quitta le monde extérieur comme les habitants de la région l’appellent. Reinforce avait appris bien des choses depuis son arrivée, il faut dire que sa manie de dévorer les livres qu’elle croisait faisait d’elle une bibliothèque de savoir sur pattes. Enfin elle se stoppa devant le manoir observant la demeure, elle était arrivée par l’arrière et fit donc le tour du bâtiment en volant, sans attendre elle se stoppa au-dessus et par pure méfiance lança un sort pour détecter les éventuelles barrières spirituelles ou les sorts de protection.

Un grand cercle de lumière bleue se traça alors au sol autour d’elle, sa largeur était plus grande que la bâtisse, en son centre un autre cercle se traça avec un pentacle au centre, puis des runes apparurent sur le pourtour du cercle. Enfin une fois qu’il fut tracé il passa de bleu à vert et émit une puissante vague de magie. De la magie à l’état presque pure capable de rentrer en collision avec tout objet magique et résonner avec. En somme un grand sort de détection pour la magie à large zone capable de révélé autant les utilisateurs que les sortilèges. Et bien entend cet endroit puait la magie, il y en avait partout, les murs, les toits, l’intérieur était opaque aux yeux de Rein tant la magie y était présente. Sa conclusion fut donc que le sort qui avait apporté le manoir ici l’y maintenait sans doute encore. Elle descendit alors et passa devant l’horloge géante, il était tard dans la nuit. Mais de ce qu’elle savait du manoir c’était le meilleur moment pour s’y annoncer et rencontrer ses habitantes. Enfin pour tout dire elle n’en voulait qu’une seule, la femme gardienne du savoir en ces lieux. Une magicienne réputée pour être fainéante à souhait et qui ne sortait jamais de la demeure sans une très bonne raison. Rein était particulièrement méfiante, elle avait entendu parlé de la brume écarlate et de l’envie des vampires de jetées la nuit éternelle sur la région. Finalement elle se posta devant la grille à l’entrée et cacha alors ses six ailes avec un sort d’illusion. La gardienne des lieux semblait encore endormie comme sa légende le voulait. Une Chinoise rousse qui gardait l’entrée ou plutôt laissait tout le monde passer à vrai dire. Reinforce s’excusa alors pour l’intrusion et sans attendre s’envola au-dessus du mur pour le passer par en haut.

Rapidement elle trouva de magnifiques jardins et un parc d’une grande richesse, cet endroit était à la hauteur de sa réputation et bien plus joli que l’autre manoir de Gensokyo... Bon l’autre était un manoir habité par des fantômes, mais c’était une autre histoire. Rein se trouvait maintenant devant la grande double porte de bois de la demeure, une lourde porte décorée de fine gravure et de biseautages sublimes typiques de la richesse d’Europe. Reinforce avait un peu l’impression de rêver, elle poussa alors les portes du bout des doigts et entra dans le hall. Comme prévu ce manoir était immense, mais n’avoins aussi grand soit-il, il l’était trop. Les couloirs menant aux ailles du manoir étaient bien trop long, les escaliers montaient bien trop haut. Reinforce soupira doucement, devait-elle détruire les sorts autour d’elle pour y voir plus clair ? Cela serait certainement mal vu, et puis ça ne ressemblait pas à un sort lancé avec des rites ou des runes... Finalement elle croisa une servante venue l’accueillir, et pour dire elle ne l’avait pas vu venir. On lui demanda alors ce qu’elle venait faire ici, était-elle une humaine perdue dans la région ? Reinforce s’excusa alors disant qu’elle est venue pour les livres, elle eut lire la bibliothèque qui repose ici. Le regard de la servante se fit surpris, elle n’avait pas l‘habitude d’entendre ce genre de requête. Aussi elle refusa poliment, mais Reinforce insista, disant qu’elle devait aussi voir la magicienne qui repose dans cette bibliothèque.

La servante la fit alors attendre un instant, elle disparut rapidement dans le dédale de couloirs laissant seule Rienforce. Rein avec les yeux rouge vif, elle avait toujours son armure légère. Une robe noire à jupe courte et une veste noire également. Des gants sur les mains et des marques rouges, de longs traits sur ce bras et ses joues qui ne semblaient pas organiques. Rein devait sembler étrange pour la servante, d’ailleurs cette dernière avoir refait son apparition invitant la jeune magicienne à la suivre vers la librairie du manoir. Autant dire que Rein était étrangement peu bavarde aujourd’hui, elle qui d’habitude était une mitrailleuse à questions. Ici le silence régnait et étrangement les couloirs étaient moins longs que prévu lorsqu’elle marchait avec la servante aux yeux bleu azur. Reinforce comprit alors qui était en charge de déformer l’espace par ici, ses yeux rouges ne pouvaient être trompés par des sorts. Finalement on l’invita à passer elle-même la porte et la servante s’excusa avant de partir assez rapidement. Reinforce resta alors un moment devant la porte, en fait elle y resta près d’une heure à examiner les lieux parcourant le manoir sans se perdre. Elle avait voulu vérifier que c’était bien une magie qui déformait les lieux, mais rapidement elle conclut que c’était le pouvoir de l’une des habitantes et probablement même la servante. Finalement elle ouvrit la bibliothèque.

C’était une magnifique pièce, en fait c’était immense également, mais cette fois ça semblait être la taille réelle de la pièce. Et avec une bibliothèque de cette taille, il valait mieux ne pas trop penser à la salle de bal. Reinforce de toute façon était trop obsédée par les livres autour d’elle. Elle se savait attendue et on l’avait invité à attendre à l’intérieur, c’était une bien ros grande tentation. Rapidement elle se jeta en vol dans les étals de livres, elle regardait tout ce qui était autour d’elle avec intérêt. Enfin quand elle se stoppa ce fut en rencontrant une femme avec des ailes de démons, pourtant cette petite femme ne semblait pas bien menaçante avec son énorme pile de livres qu’elle parvenait à peine à porter. Reinforce se signala sans lui faire peur avant de s’envoler à nouveau. Étrangement elle n’utilisait pas s’ailes, du moins elle ne les faisait pas battre dans les airs pour éviter de faire s’envoler les livres. Reinforce avait de très étranges ailes, bien que coller à son dos elle ne semblait pas faire partie de son corps comme tel des Tengus. En plus sur six ailes réparties en paire, chaque paire avec des tailles déférentes. De grandes ailes comme les tengus au milieu du dos, dans le bas du dos des ailes un peu plus petites, et pour finir une paire d’elle bien plus petite dans le haut du dos posé à hauteur des omoplates. Reinforce était singulière, une créature jamais vue en Gensokyo au par avant.

Et elle était sans doute déjà repérée par sa seule présence magique, aucune magicienne ne pouvait passer à côté de Rein sans y voir là un objet magique puissant. Un grimoire à la couverture brun foncée, décoré d’or et cadenassé comme un livre intime il flottait toujours auprès de son autre moitié. Toute magicienne verrait là une chose étrange si elle pouvait voir la magie, Rein et le livre se comportaient comme un tout. Si on tentait de percevoir la présence de Rein par contre, c’était le grimoire qui s’affichait, comme si le corps de Rein n’était qu’une création de ce dernier. Pourtant son corps ne semblait pas être une illusion et encore moins un corps qu’on aurait volé. Non ce corps empestait la magie tout autant que le grimoire qui lui semblait déborder de magie et pourtant... Il semblait en train d’aboserber la magie environnante comme pour se nourrir. Reinforce ne savait pas combien de temps elle devrait attendre, peut-être même l’avait-on oublié, ou bien la servante ne l’avait-elle tout simplement pas signalé ? Rein traina dans les rayons, elle passa une nuit entière à les parcourir sans jamais revenir au même endroit. Enfin quand elle eut assez d’attendre elle soupira et fit alors voler une centaine de livres dans les airs. Un cercle de magie sous chaque livre le liait à un plus gros cercle sous la magicienne. La magie de Reinforce n’était pas terrestre, pas humaine, pas tirée du monde extérieur. Elle n’était pourtant pas non plus une magie de Gensokyo, elle n’en respectait en rien les runes et rituels. Une centaine de livres se répartir en trois cercles autour de Reinforce, et comme pour un souci d’équilibre un des livres volait au sommet de la conne de livre. Les deux cercles extérieurs tournaient dans le sens horaire et l’opposé pour celui du milieu. Cela formait un mur de livre autour de la magicienne, bientôt en vit apparaitre des traits de lumière blanche qui s’élançaient vers les livres les liant directement à son grimoire qu’elle tenait en main.

Toute magicienne digne de ce nom l’aurait compris, elle lisait les livres à grande échelle, elle en absorbait le savoir par magie. Pourtant il était rare de pratiquer telles techniques sur un nombre de livres aussi grand. Pour une raison évidente, personne ne pouvait lire une centaine de livres en même temps. Du moins aucun humain ou magicien normal ne pouvait faire cela de cette manière. Reinforce ayant lancé un large sort elle ne se cachait plus, elle occupait un grand espace entre deux rayons près du centre de la pièce. Autant dire qu’on ne pouvait la rater, ses yeux rouges fixaient le vide devant elle, ils luisaient de magie. Sans le savoir, Reinforce avait tourné trois jours et trois nuits sur place, elle n’avait pas vu le temps s‘écouler. Elle devait sembler clairement inhumaine, si elle ne lisait les livres que depuis quelques secondes, elle avait bel et bien passé près de quatre jours sans boire ni manger. Elle n’avait rien dérangé, ne rien modifier à l’ordre qui régnait ici et pourtant on pouvait voir son emprunte de magie pure trainer sur des centaines d’ouvrages qu’elle avait lus un peu moins vite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patchouli Knowledge
Titre : The Girl of Knowledge and Shadow
Messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 06/12/2013
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Dim 16 Fév 2014 - 1:58

Du bois, non, une table. Du cuir sur la table, non, un livre. Plusieurs livres... Et du papier. Patchouli se réveilla avec un atroce migraine. Elle posa ses yeux sur les ouvrages ouverts devant elle: des traités sur l'histoire de Gensokyo, la plupart traitant de la Grande Barrière. Pourquoi avait-elle sorti des tomes sur ce sujet? Elle n'arrivait pas à s'en souvenir.

Une quinte de toux la plia en deux. Elle venait de se réveiller, mais elle se sentait épuisée, comme si elle n'avait pas vraiment dormi. Après une dizaine de minutes, son esprit enfin libéré de la brume du sommeil, elle commença a fouiller parmi les documents sur sa table. Une feuille attira alors son attention. Une feuille de notes, écrite de sa propre main:

"Aucun incident précédent de nature similaire. Causes possibles:
-Yukari Yakumo
-Reimu Hakurei
-Déstabilisation / dommages
-Assault Ex..."


Après le "x" de la dernière ligne s'étendait un trait, Patchouli avait du s'endormir avant de la terminer. Elle soupira. Ce n'était pas dans son habitude de s'endormir alors qu'elle faisait de la recherche. Peut-être se trompait-elle? Son incapacité à se rappeler ce qu'elle faisait la veille pouvait être expliqué par un traumatisme cranien, comme il se passe souvent lorsque l'on assome quelqu'un.

Assumant qu'elle avait vu juste, son visage se recompose en son air taciturne habituel. Elle se leva, et alla jusqu'au mur derrière son bureau. Elle fit coulisser un panneau, et sa fenêtre improvisée s'ouvrit sur le jardin, faisant face au Lac Brûmeux. Comme elle s'y attendait, Meiling était endormie à son poste. Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle vit une lueur de l'autre côté du lac. Comme celle d'un feu.

Combien de temps ai-je dormi, pour que déjà, il y aie un nouvel habitant au bord du lac?

À ce moment, une subordonée de Sakuya se présenta dans la bibliothèque, pour l'informer de l'arrivée imminente d'une personne étrange et inconnue. Comme quoi, Sakuya avait pris la liberté d'accepter la demande de cette inconnue à accèder à la bibliothèque. Cette nouvelle était accompagnée du message suivant:

"Cette personne pourrait être liée à l'incident en cours. La maîtresse voudrait en savoir un peu plus sur elle."

Alors c'était donc ça. Un nouvel incident, qu'elle recherchait, en lien avec la Grande Barrière... Mais elle avait perdu la mémoire. Il lui faudrait recommencer à lire les tomes sur sa table. Ce qu'elle fit pour près d'une heure, avant que ses sorts de dépistage repèrent l'intruse. Elle était donc arrivée, elle avait pris son temps. Pas que Patchouli en soit derangée. Elle continua sa lecture pour quelques heures, puis, constatant que l'inconnue de venait pas la voir, elle décida de s'enquérir de ses actes. La sachant au tourant du rayon, Patchouli y pris appui, et avec peu de subtilité, se pencha afin d'épiée la nouvelle venue au detour du coin. Et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle vit une scène étrange, une personne au centre d'un cercle de livres en mouvement.

Une personne, ou un livre? Ses cinq sens contredisaient son sixième. Sachant d'expérience qu'il est plus facile de berner les sens physiques que magiques, elle s'adressa ainsi à la nouvelle venue:

"C'est pour un retour? Ou bien..."

Et avec un moment bien mal choisi qui ruina l'effet théâtral, elle érupta en une nouvelle quinte de toux. Au moins, elle avait attiré l'attention de l'inconnue.

_________________
"Ahhh, boiling water with magic today as well."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Dim 16 Fév 2014 - 12:14

Décidément il n’y avait pas bien grand monde dans cette bibliothèque, c’était dommage au vu de la richesse de ses livres. Reinforce en savait à présent quelque chose, elle dévorait les livres les uns après les autres sans se soucier de ce qu’on pouvait penser d’elle. Rein était tellement plongée dans ses lectures multiples qu’elle n’entendu pas la quinte de toux de l’habitante des lieux. Reinforce après avoir vu le mouvement de la dame, s’éleva alors dans les airs comme si elle flottait et les livres en dessous d’elle cessèrent de tourner se posant en pile sur le sol. Pour une fois elle n’avait pas rangé les livres, sans doute n’en avait-elle pas fini avec eux. Elle regardait cette femme étrange aux cheveux mauves, ses yeux étaient redevenus d’un rouge sombre. Elle ne pouvait pas voir correctement avec ses sorts de lecture ou de détection actives. Même les yeux de la bibliothécaire étaient dans cet étrange mauve, sans compter qu’elle portait une robe de chambre rose clair avec des rubans mauves. Et puis pourquoi diable ses rubans dans les cheveux étaient ils mal organisés ? Reinforce la trouvait on ne peut plus étrange, et ça sans tenir compte de son air mal luné et endormie. Reinforce pour le coup n’avait dressé aucune barrière autour d’elle, autant ne pas se montrer sur la défensive alors qu’elle était ici l’invitée. En plus cette jeune femme n’avait pas l’air bien dangereuse à vrai dire.

Aussi Rienforce se contenta de la fixer et de l’écouter avec attention, sans doute allait-elle lui révéler la raison qui l’avait fait être si longue. Mais il n’en fut rien, au lieu de ça on lui demanda si elle ramenait un livre ou quelque chose d’autre, mais la question ne se termina pas. Reinforce attendit un peu au cas où elle se reprendrait, mais ça ne semblait pas être son intention. Aussi Rein chercha une réponse appropriée à cette étrange question, comment pouvait-elle retourner un livre sans jamais en avoir emprunter ?

- Non, je viens pour lire en fait.

C’était la vérité toute nue, sans détour ni jeu de mots. Elle avait passé trois jours à lire et la bibliothèque ensorcelée ne semblait pas avoir été modifiée le moins du monde. Reinforce remettait chaque livre à sa place, elle était bien plus méticuleuse que la démone gardienne de l‘ordre par ici. Reinforce ne quittait pas des yeux l’autre magicienne, il ne faisait aucun doute que c’était un esprit reposant ici. Reinforce ne savait pas trop quoi faire avec cette femme, lui parler peut-être ? La femme avait mis près de quatre jours à se bouger pour venir la rencontrer, pourquoi diable se presser ? Rein soupira doucement et s’éleva alors vers l’autre magicienne la remerciant alors :

- Merci de votre hospitalité et du calme offert, cette bibliothèque est vraiment fantastique, et ses ouvrages sont impressionnants.

Dit-elle avant de sourire contente de tout ce qu’elle avait déjà appris en si peu de temps. La grande bibliothèque du village était bien pauvre face à celle-ci, et Rein ne pouvait que le constater à présent. Aussi elle s’excusa disant qu’elle avait encore trente livres à finir et son sort ne va pas l’attendre éternellement. Aussi elle jeta son grimoire vers les livres et le suivi juste après, cette fois les livres restèrent au sol, finit la lecture concentrée. Elle lança littéralement un sortilège d’absorption sur les livres empileur. On pouvait voir leurs contenues défiler dans les airs comme une grande ligne de texte et rentrer dans son grimoire ouvert qui recopiait en lui-même tout les textes à la fois. Enfin elle se retourna vers la magicienne avec ses yeux luisants de rouge et lui demanda :

- Vous êtes sans doute Patchouli Knowledge, j’ai vu votre nom dans plusieurs manuscrits.

Rienforce termina ensuite son sort et les livres s’envolèrent à leurs places respectives dans les rayons sous les yeux surgis de Koakuma forcé d’en éviter plus d’un au vol. Reinforce se souvenait maintenant de ce qu’elle avait lu, la bibliothèque immobile n’était pas le lieu en fait... Sans doute la magicienne face à elle, son ainée qui plus est était-elle une partie de ce lieu au même titre qu’elle-même est une partie de son grimoire. Reinforce avait les yeux brillant de magie, bien qu’ayant l’air humain il était top vif pour être d’une couleur naturelle. Finalement elle conclut que la magicienne face à elle n’était as dangereuse. Elle venait de se rappeler toutes les informations qu’elle avait à son sujet, et rien ne justifiait de se méfier d’elle pour le moment.

- Bien, inutile de vous déranger pour moi, je vais lire tous les livres présents dans cette partie du manoir et ensuite je m’en irais sans vous déranger.

C’était bel et bien une manie chez elle, lire, lire et absorber tout le savoir qu’elle pouvait croiser, sa mémoire eidétique était ne source infinie de sagesse et de savoir. Elle pouvait la consulter quand elle le désirait et employé toute magie apprise si en elle remplissait les conditions d’utilisation. Cela dit l’étrange magie de Reinforce ne semblait pas trouver de limite et jusqu’ici elle n’avait employé aucune incantation pour lancer ses sorts. Ni paroles, ni gestures, juste des cercles de magie avec des pentagrammes au-dedans pour les cibler les livres qu’elle voulait lire. Reinforce désormais tournée vers les rayonnages de livres leva une main vers eux et peu après c’est un rayon d’une des planches qui s’évada vers elle. Des livres écrits par Pathoulis sur les magies élémentale liées à l’astrologie chinoise. En gros ça disait quelle magie il fallait employer quels jours de la semaine et tout un tas d’autres choses très utile. Bien sûr pour employer les sorts il fallait avoir au niveau supérieur ou égal à l’auteur de l’ouvrage. Reinforce pour sa part ne semblait pas s’en soucier, elle absorbait juste le savoir pour ce qu’il était. Finalement elle jeta un regard à la magicienne comme pour s’assurer qu’elle ne soit pas en train de s’énerver de sa manie à tout lire.

- N’est-ce pas étrange devoir quelqu’un utiliser ce type de rituels asiatiques alors que ce manoir est européen ?

Lui lança-t-elle, Rein était rapide pour ce qui était de rassembler les informations et les trier, et c’était la première chose qui la perturbait. En dehors du nom même de l’autre magicienne qui s’apparentait à un mot anglais signifiant : « connaissance ». Ça encore elle s’y faisait, mais cette magie orientale dans un manoir occidental était étrange, et puis si elle était vraiment familière de ce genre de rites alors elle devait limiter ces pouvoirs à un certain type en fonction du jour. Pouvait-elle vraiment manipuler les sept éléments de l’astrologie chinoise ? Voilà une chose qui s’éloignait de la magie de Reinforce qui employait de tout autres éléments, biens que toutes deux avaient des éléments communs. Chauqune avait des éléments inconnus de l’autre. Ou du moins inédit pour Reinforce qui n’avait pas appris la magie chinoise, elle avait déjà bien assez avec la magie de l’ancien Velka et celle de Mid-Childa. Sans compter qu’elle avait au passage pillé le savoir laissé sur la Terre et dans la bibliothèque infinie du bureau. Quant aux livres qu’elle venait d’appeler ils volaient en pile autour d’elle tendis que son grimoire s’acharnait à les lire offrant sans cesse plus de savoir à la magicienne.

- Excusez-moi, j’ai oublié de me présenter. Reinforce, Reinforce Yagami, mais tout le monde m’appelle Rein. Et comme vous je suis magicienne, j’adore étudier tout ce que je vois.

C’était tellement vrai, elle aboserbait livre sur livre, retenait instantanément chaque titre lu dans les rayons et pouvait avec sa télékinésie les faire venir à elle par trentaine, peut-être même plus encore si elle voulait. Et franchement elle ne semblait pas du genre à avoir besoin de dormir ou manger, autant dire qu’en tant que rat de bibliothèque elle tenait le record de durée de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patchouli Knowledge
Titre : The Girl of Knowledge and Shadow
Messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 06/12/2013
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Mar 25 Fév 2014 - 21:35

Même par les standards de Gensokyo - ou plutôt à cause de ces standards? - cette personne était très étrange. Un livre qui agit comme une magicienne? C'est la première fois que Patchouli voyait une telle chose. Qui plus est, cette "personne", si le terme pouvait s'appliquer, lisait à une vitesse phénoménale.

"N’est-ce pas étrange devoir quelqu’un utiliser ce type de rituels asiatiques alors que ce manoir est européen ?"

La question la prit un instant au dépourvu, et elle releva un sourcil. Pourquoi ce serait étrange? La magie, c'est de la magie. Il y en a plusieurs sortes, mais toutes ont une utilité, et les moyens pour les pratiquer sont varies, ce qui rend la connaissance de plusieurs types et genres différents très utile! Et elle se présenta. Reinforce, nom à prononciation européene. Elle n'était probablement pas originaire de Gensokyo, voilà pourquoi elle trouvait bizzare l'amalgamme de connaissances magique.

"Oui. Je suis bien Patchouli. Il est rare qu'un livre vienne lire dans ma bibliothèque... Et pour préciser, les emprunts sont interdits, à cause d'un certain rat. Le chat n'arrive pas à l'arrêter."

Elle faisait référence, bien sûr, à Marisa et Sakuya.

"Pour répondre à votre question, il n'est pas étrange, au contraire, pour une bibliothèque magique... (quinte de toux)... de contenir plusieurs traités de magie variés. Ni qu'elle contienne des ouvrages ne traitant pas de magie."

"Vous ne semblez pas être originaire d'ici, et j'ai donc quelques questions à vous poser... (nouvelle quinte de toux, plus forte cette fois). Désolé, je ne me sent pas très bien aujourd'hui. Donc pour en revenir à la question... Que savez-vous de la situation présente? De l'incident? Il y en a bien un, avec la Grande Barrière, non?

Patchy plissa légèrement les yeux en attendant une réponse, comme à chaque fois qu'elle écoutait avec attention, ou qu'elle faisait un lien intéressant.

_________________
"Ahhh, boiling water with magic today as well."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Mer 26 Fév 2014 - 0:02

La barrière, voilà un élément qu’elle avait déjà entendu plus d’une fois. Reinforce observa la magicienne aux yeux plissés et vit le sien se vider de toute émotion alors que les pages de son livre tournaient comme si on les lisait. Rapidement elle se souvent de la petite fille à demi-fantôme, Youmu Konpaku. Cette dernière vivait au royaume des morts, elle aussi avait parlé de barrière. Elle semblait avoir parlé d’une faiblesse de la barrière contenant Gensokyo, son royaume des morts et un paradis. Mais la fille ignorait le fait qu’en dehors de la barrière il y avait d’autres mondes que ce qu’ils reconnaissaient comme « l’autre côté » ou encore le monde des humains. Elle aurait du rencontré Nitori pour discuter du monde extérieur, mais elle n’en avait pas eut l’occasion. Elle savait aussi que l’extérieur avait une lune similaire à celle de Gensokyo au dire de Youmu, d’après elle c’était la même lune pour les deux mondes. Mais Reinforce avait un doute, elle se souvenait aussi de Keine, la professeure du village. Cette dame lui avait dit alors qu’un incident spirituel avait eu lieu récemment, enfin ça fait un bail à présent. Ça devait être de fameux incident de la barrière, qui donc était une barrière spirituelle. Sans doute pour empêcher les esprits de passer dans l’autre monde et y semer la panique. Puis elle reprit un air normal, son regard était à nouveau vivant et elle fixait Patchouli avec en tête toutes ces connaissances sur les barrières couplées à ce qu’elle avait lu ou apprit en dehors des rencontres.

- En effet je viens d’ailleurs, mais pas de ce que vous nommez « l’Extérieur de la barrière ». Ce que je sais c’est qu’une barrière spirituelle visant à contenir les créatures que vous nommez « Yôkai ». Cela dans le but de protégé la civilisation humaine située de l’autre côté.

Elle marqua doucement une pause, observa l’autre femme qui semblait malade, elle pointa une main vers elle et lança alors un sort pour essayer d’en savoir plus. Rien de douloureux, au pire une petite chatouille sur la peau de la bibliothécaire. Puis elle pencha la tête en l’air un instant et reprit en la regardant :

- Je ne vois aucune anomalie grave dans votre organisme, mais pour en revenir à la barrière... Ce que je sais c’est qu’à l’heure actuelle la barrière est encore là, elle aurait faiblit et nécessite les soins de la gardienne Hakurei et également la créature répondant au nom de Yukari Yakumo je crois...

L’information venait d’un vieux livre, celui sur la création de la grande barrière, mais la magicienne devait déjà savoir ce genre de choses. Elle regarda la magicienne vivant ici et se dit qu’elle avait dit tout ce qu’elle savait, son livre se referma alors avant de se poser à sa ceinture sur une attache expressément prévue pour elle. Reinforce pouvait à présent passer à autre chose, pour commencer elle devait corriger la magicienne sur ses erreurs :

- Je ne suis pas à proprement parlé un livre, je suis une entité aussi vivante que vous ou les Yôkais. Et je n’ai nul besoin d’emprunter le moindre livre, croyez moi ma mémoire est parfaite. Je déduis aussi de vos précédentes réponses que vous étudiez la magie comme je l’ai fait dans mon monde.

Reinforce chercha une table et alla alors s’asseoir lui faisait signe de la rejoindre, Reinforce devait en savoir plus sur cette histoire de barrière, mais plus encore, sur le monde extérieur. Reinforce observa alors la magicienne et lui demanda ce qu’elle avait comme information sur l’autre monde, l’extérieur. Elle voulait surtout des dates, histoire de les comparer avec l’histoire de son propre monde, qui de ce qu’elle en sait est très proche du monde extérieur. Bien sûr elle imaginait bien que la demoiselle serait curieuse d’en savoir plus sur l’origine de Reinforce, elle-même avait encore du mal à trouver tous ces souvenirs. Mais le plus gros était revenu, elle se souvenait du bureau, de sa mort, de sa nouvelle vie et de son ancienne maitresse lorsqu’elle était effectivement un vulgaire livre de magie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patchouli Knowledge
Titre : The Girl of Knowledge and Shadow
Messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 06/12/2013
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Dim 6 Avr 2014 - 6:29

Donc Reinforce venait d'ailleur de Gensokyo... Mais ne venait pas de l'extérieur de Gensokyo? Patchouli afficha momentanément une mine confuse, puis repris sson visage monotone habituel. Ses yeux brillaient toutefois d'un éclat nouveau. Un autre monde existait-il? Si oui, combien d'autres?

Elle fut tirée de ses pensées lorsque Reinforce lança un sort dans sa direction. Elle eu un mouvement de recul, mais se figea lorsque le sort s'enveloppa autour de ses protections invisibles sans les endommager. Elle laissa donc le sortilège les traverser, reconnaissant une sorte de sort d'analyse. Ce qui fut confirmé par le diagnostic douteux de Reinforce. Mais encore, que considérait-elle une "anomalie", qui était "grave"? Patchouli n'avait tout de même pas une maladie dégénérative, ou quelque chose du genre. Ce n'était que de l'asthme. Cette pensée irrita un peu Patchouli, puisque cette maladie lui causait bien des problèmes.

Elle avait suivi Reinforce des yeux jusqu'à une table, où elle l'invita à la rejoindre. Patchouli accosta une des domestiques, une fée qui prenait un racourci par la bibliothèque pour rejoindre les cuisines, et lui demanda d'apporter du thé et des sucreries. Elle précisa: les soeurs ne seraient pas de la partie. Cela devrait éviter certains ingrédients possibles de se retrouver sur le plateau; bien que le service soit impeccable, Patchouli préférait prévenir que guérir. Elle rejoint Reinforce à la table en bois d'ébène, libre de tout objet.

Reinforce demanda alors quelques questions sur le monde extérieur. Patchouli lui dit le peu qu'elle savait: l'année, la date... Un très peu d'histoire, dont la course vers l'espace (durant la Guerre Froide), entre autres, mais l'information était tellement fragmentée qu'elle ne donnait même pas le nom des pays impliqués... En autres mots, presque rien. Bien que...

"Si vous voulez plus d'informations sur le monde extérieur, vous devriez vous adresser à la prêtresse Reimu Hakurei, ou encore à Yukari Yakumo, la Youkai des Frontières. Elles doivent en savoir plus que moi, et je n'ai jamais eu l'intérêt d'en apprendre davantage. Le monde extérieur n'était jamais entré en collision avec le notre auparavant, il n'y avait aucune rai..."

Elle s'arrêta au milieu de sa phrase, mais cette fois, pas pour tousser. Comment pouvait-elle être sûre de cela? Elle n'avait pas fini de lire tous les ouvrages sur son bureau... À moins que...

Patchouli se retourna et fit venir à elle le bout de papier sur lequel était toujours noté:

"Aucun incident précédent de nature similaire. Causes possibles:
-Yukari Yakumo
-Reimu Hakurei
-Déstabilisation / dommages
-Assault Ex...
...(mais plus haut)...
Quaerere."


Elle avait écrit "Quaerere" au haut de la page. Un mot latin qu'elle affectionnait, car il lui permettait d'écrire, en un mot, "recherche terminée". Elle avait consultée tous les ouvrages sur les incidents passés, sur l'histoire de Gensokyo ET sur la Grande Barrière, mais elle ne s'en rappellait pas? Le temps que ça avait dû lui prendre était énorme, quelle était l'étendue de son amnésie?

Alors que Reinforce, surement perplexe face à la réaction de Patchouli, ouvrait la bouche pour dire quelquechose, elle se reprit.

"Vous êtes sûre que je n'ai aucune anomalie grave? Si c'est le cas, j'ai bien peur que ce soit la situation qui l'est. J'ai toute ma mémoire, à l'exception de la recherche étendue que j'ai faite sur la Grande Barrière. Des heures de travail, disparues, où et comment? Un effet secondaire de votre arrivée? Ou de la situation actuelle? Dees deux, peut-être? Les plus amples connaissances devront attendre."

Elle observait attentivement Reinforce, ses yeux insistants faisant contraste avec son air taciturne. Elle toussa une fois.

_________________
"Ahhh, boiling water with magic today as well."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Ven 11 Avr 2014 - 16:26

L’année et la date n’étaient pas les mêmes, ce furent les premiers détails à perturber Reinforce, elle venait du futur si les dates de l’autre magicienne étaient vraies. Cela posait bien des soucis, à commencer par le paradoxe de son retour dans le monde normal. Elle risquait de s’y croiser elle-même, pire elle risquait de faire s’écrouler le temps lui-même si elle rentrait trop tôt. Reinforce à table ne laissa pourtant rien paraitre de ce qui la perturbait, il était inutile de perturber une personne de plus avec ces soucis, quand bien même cette personne était une bonne magicienne. La manipulation du temps était une chose interdite dans beaucoup de magie, pire c’était une chose extrêmement difficile à manipuler, car le temps est fichtrement capricieux. Elle écouta à moitié la tirade de la magicienne sur la prêtresse qui était bien trop souvent absente, et cette mystérieuse Yôkai, qu’elle n’avait encore jamais croisée. Oui c’était ceux qui avaient mis en place la barrière séparant ce monde de la terre. Pourtant la fin de la dernière phrase de la magicienne interpelle Reinforce, comme si un éclair venait de la frapper sur la tête. La perturbation du canon à énergie magique de l’Asura avait-elle perturbé son sort de téléportation ? Et si c’en était, la cause ? Et si ce canon avait fait plus de dégâts que prévu sur l’espace-temps ? Reinforce observa le bout de papier de la magicienne et en lut rapidement les inscriptions, certains noms lui étaient connus, d’autre non.

Elle observa ensuite la magicienne qui semblait fortement perturbée, comme si une chose grave venait de se produire. Reinforce cessa de fixer le papier alors que son grimoire venait d’en faire une copie sous forme de donnée magique, elle était bel et bien pire qu’un rat de bibliothèque, elle dévorait toute source de connaissance à sa portée sans retenue. Pour autant elle ne semblait pas avoir une curiosité mal placée le moins du monde, mieux elle pourrait certainement aider en temps voulut. Reinforce voulut lui faire part d’une de ses idées sur l’incident des barrières, mais elle n’en eut pas le temps que la magicienne sembla s’inquiéter sur sa santé, non pire elle s’inquiétait pour le monde entier. En tout cas elle semblait bel et bien réveillée, Reinforce lui sourit doucement, disant alors :


Mon arrivée peut certainement avoir endommagé la barrière, peut-être devriez-vous vous en faire votre propre idée...

Et avant que Patchi n’ait eu le temps de bouger Ellen Huy posa une main sur le front qui sans grande surprise passa outre toute barrière bloquant la magie, ses yeux brillant d’un rouge rubis fixèrent la magicienne comme pour lui intimer de ne pas résister, ce n’était pas dangereux lui précisa-t-elle et ce sera plus rapide que de lui décrire les choses... Enfin elle envoya son sort droit vers la magicienne, un simple partage de souvenir, celui de l’incident qui avait conduit Reinforce à être chassé de son monde d’origine. Pourtant elle ne pouvait être précise, aussi certains souvenirs autres du japon des années 2000 passèrent à travers sa mémoire, d’autre sur les vaisseaux spatiaux du Bureau d’Administration de L’espace-Temps. De grands vaisseaux de métal ressemblant à des sphères avec de grands bras servant de canon principal, des choses complètement nouvelles pour Patchoulis, mais surtout un souvenir, lui furent transmis avec plus de force que le reste...

Il faisait noir, Reinforce dans l’espace était perdue, l’instant d’avant elle était au-dessus de l’océan près des côtes du Japon en l’année 2007, un incident, elle était la source de ce dernier. Chassée par des magiciens elle avait combattu jusqu’à l’épuisement, son arme corrompue devait être détruite, mais l’arme du bureau, le vaisseau qui se tenait en face d’elle à présent voyait les choses autrement. Dans l’espace nul bruit ne se propage, Reinforce assourdie ne put que voir la lumière sacrée entre les bras du canon de l’Asura. Une lumière aveuglante assez forte pour rendre aveugle les humains, heureusement sans effets sur les yeux de Reinforce. Puis le vide, le rayon la frappèrent de plein fouet avec une puissance si grande que l’espace se déforma sous l’impact du tir, comme si un trou noir venait de passer, la réalité était déformée à l’instant du tir. Une magie bien plus puissante que tout ce qui ne fut jamais vu en Gensokyo, une magie en partie artificielle, de la technomancie comme on appelle parfois cette chose. Ensuite ce ne fut que douleur, puis perte de conscience quand son corps vola en lambeaux instantanément brulé et réduit à l’état d’inexistence sous le feu du canon. Le livre avait réussi un sort désespéré, une téléportation de lui-même qui sauveront Reinforce tout en coutant la vie à son système de défense défaillant...

Enfin ce fut le retour à la réalité, une vision de la forêt de la magie ravagée, puis enfin la bibliothèque éternelle de voile. Les voilà toutes deux de retour après le voyage dont la durée ne pouvait être déterminée à l’échelle humaine, Reinforce retira sa main du front de patchoulis une lame à l’œil, se revoir mourir n’est pas un agréable souvenir même pour une entité faite de magie visiblement. Elle semblait un peu perturbée, pourtant elle arriva à parler :


Si cet évènement a eu lieu dans mon futur, il n’est pas inconcevable que ma magie ait été altérée par la dilatation de l’espace-temps causée par le canon, aussi j’ai pu atterrir n’importe où...

Et la suite était évidente, si la Grande Barrière Hakurei avait elle aussi eu une faiblesse et que ça coïncidait avec l’heure du tir dans sa réalité à elle, alors aura sans doute été attirée, non aspirée par cette faille. Reinforce lui avoua que son sort à ce moment était destiné à la téléporter n’importe où, à cause de la vitesse d’exécution il était impossible de le maitriser et elle aurait très bien pu partir dans le passé comme le futur au lieu du présent. Reinforce n’avait pas séché ses larmes, c’est comme si elle ne s’était même pas rendu compte de leur présence, son air perturbé tranchait fortement avec la pertinence de son analyse, elle était bel et bien une personne complexe, si tant t’es qu’elle soit bien une personne en tant que telle.

Mais je ne pense pas que votre temps ait été perturbé, perturbé le temps, surtout en accélérer la course requiert des connaissances extrêmement poussées et un rang de mage d’au moins double « A ». Par contre, faire perdre conscience à des gens même en grande quantité est plus facile.

Voilà comment expliquer la perte de conscience des gens en Gensokyo, après tout qui aurait la force de perturber la course du temps ici ? Si une telle personne existait alors ça en serait la première suspecte. Reinforce lui avoua aussi qu’elle était peut-être arrivée lors de l’incident de la grande barrière, mais, venant de l’extérieur, elle n’était au courant de rien. Elle avait aussi perdu la mémoire, mais son auto diagnostique était exacte, c’était son propre sort qui avait effacé sa mémoire, un cadeau de son ancienne version à fin de permettre à la nouvelle de reprendre un cours de vie plus agréable. Aujourd’hui beaucoup de ses souvenirs lui sont revenus, pas encore tous, mais ceux de l’incident qui l’ont conduit ici son clair à présent.

En somme je suis la seule à ne pas avoir perdu la mémoire le jour de cet évènement à ma connaissance, même le demi-yôkai qui vivait dans la grotte ne savait rien, mais lui non plus ne semblait pas avoir perdu la mémoire... Est-ce que ça pourrait ne concerner que les gens directement liés au monde terrestre ?

[ï]Sa théorie pouvait se vérifier en allant voir les gens du sous-sol, elle avait déjà croisé la porteuse des corps, mais ne lui avait pas parlé de l’incident, et sa rencontre avec la jardinière de l’autre monde l’avait convaincue que cette dernière aussi avait été perturbée par l’évènement des barrières. Quant à savoir si elle était ou pas dans le netherworld à ce moment-là... D’ailleurs à sa connaissance les humains du village non plus ne savaient rien de cet incident non plus.[/i]

Au fait, s’il n’y a que vous, Reimu & Yukari au courant de l’incident, alors la seule autre personne à savoir de manière conscience qu’il y a eu un problème avec les barrières est la coupable non ?

Déduction sensée, pas forcément juste, mais forcément à après ces trois-là il ne pouvait rester que la coupable de l’évènement, et vu que Reinforce est probablement arrivée au cœur de l’incident, mais après son déclenchement elle ne pouvait pas être cette coupable de son point de vue.

J’ai soif, auriez-vous quelques livres à me prêter ? Et un verre d’eau serait bien aussi, je pense que nous avons beaucoup de travail devant nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patchouli Knowledge
Titre : The Girl of Knowledge and Shadow
Messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 06/12/2013
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Lun 12 Mai 2014 - 0:34

Patchouli interpella une domestique et lui demanda un verre d'eau. Elle invita aussi Reinforce à lire ce qui lui plairait, à condition de replacer les ouvrages à leurs endroits respectifs. Son esprit était encore en train d'assimiler toutes les informations dont elle venait de subir l'assault. Elle devait mettre ses pensées en ordre.

D'abord, Rein est une entitée venue d'un autre temps... Non, en fait, il est possible qu'elle vienne aussi d'une autre dimension, il faut envisager la possibilité: après tout, le retour dans le temps est seulement possible (de ce que j'en sais) en traversant une série de dimensions. Sa mémoire n'a pas été affectée par une force extérieure, donc soit elle est arrivée après, soit elle est la cause de cette force. En fait, il est aussi possible qu'étant une entitée née de magie, elle n'aie pas été affectée par cette force. Mais il est vrai qu'arriver à ce moment précis serait une sacrée coincidence, donc il est fort probable qu'elle soit arrivée après l'incident.

Donc, selon toute probabilité, l'arrivée de Rein n'a pas causé de dommages à la Grande Barrière. Elle a surement été attirée par une similarité entre la disruption espace-temps causée par son sort et celle causée par l'incident.


Patchouli se sentit irritée. La situation était vraiment compliqué. Non seulement il y avait un incident avec la Grande Barrière, mais cet incident semblait être inextricablement relié au Monde Extérieur et même possiblement à d'autres dimensions... C'est alors qu'elle eu une réalisation.

Alors que la domestique revint avec un verre d'eau, Patchouli prit le papier sur lequel elle avait pris ses notes et commença à les modifier. Après une dizaine de minutes, le résultat:

"Quaerere.
Aucun incident précédent de nature similaire. Causes possibles:
-Yukari Yakumo
-Reimu Hakurei
-Déstabilisation / dommages
-Rinnosuke Morichika
-Assault Extérieur"


Elle fit signe à Reinforce d'approcher.

"La seule personne qui pourrait bénificier, à Gensokyo, de la chute de la Grande Barrière Hakurei est Rinnosuke, l'antiquaire de la boutique Kourindou, mais il n'a probablement pas les moyens de causer cet incident. Aussi, il est peu probable que ce soit un simple cas de déstabilisation ou de dommages graduels, Yukari, et même Reimu l'auraient remarqué."

Patchy tendit le papier à Rein.

"Le coupable doit être une entitée extérieur, et ce n'est probablement pas vous. D'ailleurs, je suppose qu'il y aie plusieurs 'intrus' du Monde Extérieur qui se soient établis à Gensokyo. Je n'aime pas ça, mais je crois que je vais devoir sortir après tout."

Elle se retourna un moment vers la fenêtre, se souvenant du feu de camp qu'elle avait aperçu sur le bord du lac.

"Je ne sais pas pourquoi, mais vous m'inspirez confiance, Rein. Je vous donne carte blanche pour lire ce que vous voulez dans la bibliothèque. Avez vous d'autres questions à me poser avant que je parte? J'ai besoin de faire de la recherche sur le terrain. Je dirai à la Maitresse que je vous permet l'accès à la bibliothèque... Je prévois partir demain ou le jour suivant, donc prenez votre temps."

Patchouli murmura quelque chose à la domestique, qui n'était pas encore partie, puis celle-ci s'excusa et disparue entre des étagères.

_________________
"Ahhh, boiling water with magic today as well."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Mar 20 Mai 2014 - 13:20

De l’eau, un élément de base pour beaucoup de formes de vie, pour Reinforce le nécessaire à fin de garder son corps en bonne santé. Après tout si elle oubliait de manger et boire il finirait par dépérir, et en refaire un est une opération longue et couteuse en magie. Rein pouvait lire ce qu’elle voulait à présent, du moins aux dires de Patchoulis il suffisait de les remettre en place après lecture. Ce qui ne semblait pas être un effort trop grand compte tenu de sa façon de lire... Elle écouta d’une oreille le résumé, visiblement elle n’était pas la coupable de l’incident de la barrière, rassurer elle observa Patchy et son air-surprise, une découverte venait d’être faite visiblement. Reinforce l’observa encore cette fois en flottant dans les airs au milieu de la bibliothèque attirant à elle les livres qui l’intéressait d’un simple geste de la main. Télékinésie, inutile d’être un grand mage pour le savoir, pour Rein c’était l’un des pouvoirs les plus pratiques du monde. Au signal elle fit route vers la magicienne aux sept éléments et la regarda elle et son papier. La théorie semblait juste, les gardiennes de la barrière auraient corrigé les petits défauts au fur et à mesure, c’est leur rôle après tout. Reinforce savait maintenant qu’elle n’était pas la source de l’incident, elle en doutait depuis le début de toute façon. Et puis elle n’avait rien à gagné ici, la magie de Gensokyo était il fallait le reconnaitre, primitive face à la sienne. Alors pourquoi viendrait-elle ici ? Le tourisme peut-être ? Elle aurait pu passer par d’autres chemins moins dangereux que de perdre la moitié d’elle-même dans une explosion cataclysmique. Bref, elle opina du chef à l’idée d’un intrus extérieur, cependant elle n’avait aucune idée de qui ou quoi pouvait en vouloir à ce pays. Avait-il seulement des richesses à piller ?

Elle regarda aussi par a fenêtre, volant pour sa part dans les airs, par magie et non par la force de ses ailes histoires de ne pas faire voler les livres dans tout le sens. Déjà qu’une bonne dizaine de livres lui tournaient autour avec leur texte s’envolant vers elle, c’était suffisamment bordélique. Reinforce à y réfléchir avait plein de questions, des centaines sans aucun doute. Mais aucune n’était pertinente et beaucoup de réponses étaient dans les livres autour d’elle.


Hum, difficile à dire, j’ai beaucoup de choses à apprendre sur ce monde, rituels, vie, mœurs, mystère et secrets... Tout m’intéresse par ici, pour ce qui est de rentrer chez moi je m’y suis résolue...

En effet, faire rentrer Rein chez elle semblait peu probable aujourd’hui, que ce soit à cause de la barrière, du saut dimensionnel ou tout simplement de l’incident à la cause de sa venue... Il avait beaucoup de chance pour que son monde d’origine ne soit pas la terre de l’autre côté de la barrière... Rein observa la domestique partir sans rien dire, personne ici ne semblait déranger de son apparence, de sa capacité de vol ou de télékinésie... Voilà une chose, au moins, qu’elle trouvait bonne, elle pouvait être elle-même sans craindre d’effrayer les gens ni de s’attirer des ennuis.

Au fait, une chose m’intrigue en ce lieu, si vous êtes la magicienne qui y réside, qui sont les deux autres auras fortes que j’y ressens ? L’une est sans doute votre maitresse de maison, mais celle en sous-sol ?

Rien n’avait sans doute perçu juste, depuis le temps qu’elle était ici elle avait eu le temps de comprendre pas mal de choses, et sous cette bibliothèque, non sous ce manoir, se terrait une aura forte et puissante. Certainement une magicienne ou un yôkai puissant... Voir pire, elle avait déjà un doute, une aura sombre et malveillante... Ce n’était pas de la même nature que la domestique avec ces ailes de démones, non c’était plus dangereux. Reinforce était intriguée, beaucoup de choses ici étaient anormales, le bâtiment lui-même n’avait pas sa place en ses terres. Après tout il était beaucoup trop moderne comme elle l’avait déjà remarqué avant.

Manoir écarlate, couleur du sang, démone servante, invocation... C’est une vampire en sous-sol n’est-ce pas ?

Dit-elle par une déduction qui pouvait sembler étrange, mais pour elle qui coulait étrangement de source ? Elle en venait même à penser que la démone était probablement une succube, invoquée par la maitresse des lieux ou la magicienne elle-même. Mais pourtant personne ne semblait démoniaque ici, au contraire chacun semblait être une personne correcte et acceptable.

J’ai donc une question, pourquoi un manoir contemporain se retrouve-t-il au bord d’un lac dans un monde médiéval ? Et plus précisément pourquoi un manoir de vampire se retrouve-t-il d’un monde comme celui-ci ?

Question pertinente, elle n’avait jamais entendu parlé de vampire en Gensokyo, en tout cas pas du folklore local, ni dans les légendes. Donc ils étaient là depuis longtemps, mais pas assez longtemps pour avoir marqué l’histoire sur le long terme. Ca lui revenait à présent, Youmu lui en avait parlé, la brume écarlate, Remilia Scarlet et Flandre Scarlet, Reinforce avait les yeux brillant, comme un regard vide, ses souvenirs revenaient en partie. C’était typiquement sot noté inhumain, le livre ouvert, son grimoire en fait, tournait ses pages dans le vide les réécrivant rapidement dans une langue inconnue de Patchoulis. Puis il se referma en claquant, Reinforce se craqua alors la nuque et fixa durement la magicienne, quelque chose dans sa lecture ne lui plaisait pas. Puis elle soupira et reprit un air neutre.

Bien, je me souviens à présent, c’est du passé et ça ne me concerne pas. Demain j’irais avec vous, j’ai encore plein de choses à apprendre sur ce monde, et vous êtes une mine d’information à mes yeux.

Yeux qui étaient redevenus humains, toujours rouges, mais ils ne luisaient plus et sa magie semblait s’être calmée en même temps que son grimoire qui remit les livres del a bibliothèque à leur place. Reinforce n’aimait-elle pas les vampires ? Ou bien trouvait-elle leurs actes impardonnables ? Était-ce pire que la tentative de voler le printemps par Yuyuko et sa servante ? Reinforce se souvenait clairement de l’histoire racontée par la Youmu durant une soirée au village humain un peu trop arrosé en alcool. L’incident de la barrière lui paraissait plus pressant à résoudre que de vieilles histoires déjà calmées par la prêtresse.

Bon, je pense que je vais passer ma nuit ici, j’aurais peut-être lu un dixième de cette bibliothèque d’ici l’aube, vous pouvez bien entendu vous reposer de votre côté.

Reinforce n’allait donc pas dormir, elle semblait en effet en forme, trop en forme pour une personne qui lançait des sorts à longueur de journée, un truc devait clocher. À quoi diable tournait-elle cette magicienne ? Son verre d’eau était vide, mais ce n’était pas ça qui la maintenait en forme c’était certain. Et puis elle ne semblait pas inquiète de la présence de deux vampires autour d’elle, ce qui pouvait sembler normal dans le fond pour une magicienne capable de les stopper rapidement. Mais Rein n’avait démonté aucun pouvoir magique autre que ceux de recherche et d’analyse jusqu’ici. Elle devait donc avoir d’autres tours dans son sac, et la destruction d’une partie de la forêt de la magie n’était à ignorer non plus, surtout quand la cause de cette destruction se promène librement dans une immense bibliothèque. Mais elle s’était déjà envolée deux étages plus hauts, d’autres livres l’intéressaient, une section entière sur l’histoire de Gensokyo dont elle dévorait les livres dix par dix. Autant dire qu’elle ne prenait pas le temps de se reposer... Comme si elle était mue par une envie insatiable et incontrôlée de trouver une information, ou pire d’apprendre tout ce qui pouvait l’être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patchouli Knowledge
Titre : The Girl of Knowledge and Shadow
Messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 06/12/2013
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Mar 3 Mar 2015 - 7:22

L'idée que Rein lui tienne compagnie lors de son voyage ne plaisait guère à Patchouli, pour plusieurs raisons. La plus importante est que Reinforce était vraiment imprévisible. Elle l'avait happée de deux sort et, bien qu'ils aient été inoffensifs, ils n'avaient pas été annoncés. La deuxième des trois raisons est qu'elle ressortait beaucoup de la majorité des Yokai, ressemblant un peu à Kokoro lorsque son visage se vidait de toute émotion. Elle attirerait trop d'attention. Finalement, Patchouli s'en allait poser des question... Elle n'avait pas envie d'aller en répondre.

"Bien, il semblerait que vous ayez déjà la réponse à vos questions. Sur un autre ordre d'affaires, je suis désolé, mais j'ai l'intention de partir seule..."

Elle fut interrompue par une quinte de toux, qui étouffa du même coup l'énergie nécéssaire à expliquer le pourquoi.

"Vous pouvez rester et lire autant que vous voulez, mais je veux que tous les livres retournent à leur place. Aussi, pas de bagarre, même avec les intrus. Il y a déjà quelqu'un pour chasser les souris sans abîmer les livres. Lorsque vous aurez fini... *toux* Demandez à Koakuma ou une sevante de vous montrer la sortie. Il est plus facile de se perdre dans ce manoir qu'il le semble... Bien qu'il y a longtemp que les couloirs soient déplacés. *courte pause, toux*. Je vous laisse, je dois me préparer à partir. J'ai le présentiment que le responsable de cet incident n'est pas le plus docile adversaire."

Patchouli tenta une légère courbette, mais une nouvelle quinte de toux la redressa  presque immédiatement. Elle allait partir lorsqu'une idée lui vint à l'esprit.

"J'y pense, vous vouliez de l'information sur le monde extérieur... Vous voudriez peut-être allez au temple Moriya. La miko Sanae vient du monde extérieur, il n'y a pas si longtemps que ça, je crois bien. Et il y a aussi les Tengu reporters qui habitent la montagne, ils doivent avoir de l'information sur l'incident...Quoiqu'il faille peut-être leur convaincre de la donner, ils aiment leur scoops exclusivifs."

S'esquivant, elle marcha vers l'arrière de la bibliothèque, vers une petite armoire vitrée dissimulée sur le coté d'une autre étagère. Les mots "grimoires interdits" étaient gravés sur une petite plaque en bronze accrochée à la première tablette. Patchy leva les sorts protecteurs et ouvrit la porte vitrée, sortant un quelques tomes qu'elle entreposa sous son bonnet (les sortilèges de compression spatiale sont les meilleurs amis des magiciens, surtout ceux en transit). Elle referma la vitre et réactiva les sorts de protections.

Elle collecta aussi d'autres tomes sur des étagères à libre accès (Rein les avaient déjà tous lù) et une partie de ceux sur sa table de travail, au sujet de la Grande Barrière. Planifiant ensuite son itinéraire, Patchy nota qu'elle devrait visiter Reimu, ainsi que le village des Humains. D'autres arrêts prévus étaient le feu de camp près du Lac qu'elle avait aperçu, et le chemin près de l'Higan où l'on retrouvait beaucoup de commerces, mais dont le nom lui échappait (un lieu reculé où personne ne songe à visiter est propice à fournir des informations nouvelles).

_________________
"Ahhh, boiling water with magic today as well."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Reinforce Yagami
Titre : Volonté du Tome de la nuit noire
Messages : 118
Date d'inscription : 30/07/2012
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   Lun 26 Oct 2015 - 11:00

Reinforce trouvait les réponses les unes après les autres en lisant les livres de la bibliothèque. La vampire en sous-sol, l’autre vampire, ailleurs, dans le manoir, une servante munie d’une étrange montre en argent. Et puis une démone qui rangeait les livres en silence, y avait-il encore d’autres habitants ici ? Oui des servantes entre autres. Mais Reinforce ne parvenait pas à clairement identifier les personnes présentes par ici. Reprise de ses esprits elle voulait tenir compagnie à la magicienne qui toussait sans arrêt, la pauvre avait l’air si faible. Mais en même temps elle avait encore tant de livres à lire par ici... L’écoutant, d’une oreille alors que son sort allait piocher d’autre livre elle hocha la tête tristement à l’idée de ne pas aller avec elle. D’un geste des doigts, elle renvoya une flopée de livres vers leur place, tandis que d’autres étaient venus les remplacer dans son sort de lecture de masse. Enfin l’idée de se bagarrer lui semblait ridicule, elle était ici pour lire, pas pour se confronter. Mais c’est vrai que dans ce monde les gens avaient tendance à se battre pour un oui ou un non.

- Bien sûr, prenez soin de vous tout de même et n’hésitez surtout pas à aller voir la dénommée Eirin, elle pourrait vous aider à calmer votre haste.

Reinforce était douée pour lier les choses ensemble, comprendre et analyser des grandes quantités d’informations. Quant au responsable de l’incident, difficile encore d’en être certain aujourd’hui. Enfin elle regarda à nouveau la magicienne quand elle parlât d’information sur le monde de dehors. Une prêtresse qui venait de là ? Voilà une belle source d’information à recueillir en effet. Quant au monstre ailé de la montagne, elle en avait entendu plus de mal que de bien alors...

- Hmm, je crois pouvoir être leur exclusivité en un sens. J’irais là-bas une fois cette bibliothèque parcourue.

Dit-elle comme si tout cela n’était qu’une petite formalité de lecture ? Juste une immense bibliothèque, mais ça ne semblait pas lui faire peur le moins du monde. Enfin elle vit la magicienne embarquer les livres dans son bonnet, cela était étrange, pratique, sans doute, mais étrange, car on ne porte pas de bonnet de nuit en plein jour, si ? Il faut dire que cette femme aux cheveux mauves était déjà spéciale au départ.

- Oh j’y pense, mais si vous voulez je peux vous déposer rapidement dans un endroit plus ou moins proche de votre chemin, ça vous épargnera de la marche...

Dit-elle sans lâcher les livres qu’elle faisait encore tourner autour d’elle, qu’avait-elle donc à proposer pour accélérer le voyage de la magicienne ? Cela devait être évident, un moyen de transport rapide, mais vu qu’elle ignorait la destination il y avait fort à penser qu’elle pouvait la transporter par un moyen différent... Plus rapide que le vol sinon elle la laisserait simplement partir en volant sans rien lui dire de plus. Non son moyen devait impliquer d’être plus rapide que le vol, mais les endroits devaient être limité, car ce serait plus ou moins proche de son chemin. Elle ignorait le chemin bien sûr, mais elle n’imaginait pas pouvoir la déposer quelque part de très précis à l’aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]   

Revenir en haut Aller en bas
 

En quête de savoir [PV : Patchouli Knowledge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» Patchouli Gweldon ~
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Gensokyo :: » Scarlet Devil Mansion.-