AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Mar 14 Aoû 2012 - 19:23

[Suite de "Une humaine de trop", Colline perdue]

Au final,le voyage avait duré moins longtemps que prévu.
Shizru est parvenu a retrouver du premier coup la route du village humain, et le connaissant bien, elle a pu le contourner sans prendre trop de retard. Quand à Medicine, elle est parvenue à la suivre sans trop de problèmes.
D'ailleurs, cette petite l'avait assez étonné quand elle a dit qu'elle l'accompagnait. Elle avait pourtant l'air si renfermée...
"Elle doit me faire vraiment confiance. Au prix d'un bon gros mensonge."
Elle se mit à faire le tour des affaires chez elle pour voir si certaines d'entre elles pourraient trahir son identité, mais elle ne trouva rien de compromettant.
Sa maison se profilait à l'horizon.

"Bien, on est arrivées."

Une maison plutôt unique. D'apparence très vieille, mais néanmoins vivable et chaleureuse. Des murs couverts de lierres. Un toit, qui, a force d'être réparé, formait un patchwork de tuiles oranges, bleues, vertes, jaunes. Il ne manquait plus que la fumée qui sortait de la cheminée pour qu'on ai l'impression de se retrouver dans un conte de fées, devant la masure d'une gentille sorcière.

Fertling s'avança vers la porte d'entrée, qui avait perdu sa poignée. La magicienne n'ayant pas besoin de poignées pour ouvrir quoi que ce soit, elle n'avait jamais pensé à la remplacer.
Elle leva la main droite et claqua des doigts. La porte pivota sur ses gonds avec un petit grincement. Shizru entra à l'intérieur, se débarrassa de sa veste et de son chapeau qu'elle posa sur un portemanteau prêt de la porte. Elle se retourna et lança à Medicine:

"Entre, fait comme chez toi. Je crois qu'il me reste du thé."

La salle de séjour se composait d'une partie cuisine à gauche et d'une partie salon à droite avec une table et des coussins pour s'asseoir. Une porte sur le mur du fond côté cuisine donnait sur une cave où Shizru entreposait tout son matériel de spectacle. Sur le mur à côté de cette porte se trouvait une échelle qui montait au plafond par une trappe dans la chambre de Fertling.
Il traînait quelques affaires ça et là dans la pièce. Il y avait un paquet de biscuit entamé sur la table. Une boîte de disparition était utilisée comme bibliothèque. Une rapière était posée par terre, au pied de la table. A côté, un livre ouvert intitulé "Cyrano de Bergerac", une pièce que Shizru avait trouvé à Kourindou et dont elle apprenait les répliques quand elle s'ennuyait.
Elle poussa un soupir. Le rangement n'avait jamais été son fort. Elle prit la rapière qu'elle rangea dans un fourreau accroché à un barreau de l'échelle. Quand au livre, elle le déposa dans sa bibliothèque improvisée.

"Désolé du bazar, mais je ne passe pas énormément de temps ici. Je passe la plupart de mes journées au village humain."


Elle se rappela qu'elle devait préparer du thé. Elle prit un petit bocal en fer blanc, et vérifia son contenu. Il restait encore de quoi remplir une théière. Elle reposa le bocal et mit de l'eau à chauffer. Elle jeta un coup d'œil à l'horloge dans le salon, avant d'aller s'asseoir sur un coussin.
C'est bizarre, un détail la chiffonnait. Mais quoi?
Elle posa son regard sur la poupée. C'est bon, elle s'en souvenait.

"Euh... Excuse-moi de poser la question que maintenant, mais ça boit du thé, une poupée?"


C'est vrai ça. Si ça se trouve, Medicine n'avait besoin ni de boire, ni de manger. Après tout elle arrive à rester en permanence dans un champ de fleurs empoisonnés... C'est assez dur avec elle de dire où s'arrêtait l'être vivant et où commençait l'objet inanimé.

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!


Dernière édition par Shizru F. Boshi le Lun 3 Sep 2012 - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Medicine Melancholy
Titre : Little Sweet Poison
Messages : 162
Âge : 21
Date d'inscription : 28/06/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Ven 17 Aoû 2012 - 16:21

Je ne regrette pas je ne regrette pas je ne regrette pas je ne regrette pas je ne....

La poupée avait décidé quelques minutes plutôt de sortir de son champs. Pour suivre ce qu'on pourrait appeler une amie. C'est ce que Medicine pensait, en tout cas.Ce qu'elle voulait aussi. Une amie, oui.

La petite poupée empoisonnée était assez anxieuse à l'idée de quitter son champs, sa colline, ses fleurs.De survoler le village humain,ou ce qui y ressemblait. D'aller dans un lieu totalement inconnu, aussi. Mais elle était aussi très intriguée par le lieu de vie de Fertling. Avoir un toit, cela devait être particulier. Elle n'y était pas vraiment habituée , à toujours vivre à l'air libre sur la Colline. Elle se questionnait de plus en plus sur l’apparence de cette "maison", son contenu... Elle en était toute excitée.

Lorsqu'elle arrivèrent, qu'elle ne fût pas sa surprise de voir un bâtiment de ce genre ! Il ne ressemblait pas du tout à ce qu'elles avaient survolé tout à l'heure ! On aurait dit que ce bâtiments voulait attirer l'attention plus qu'autre chose,avec toute ses couleurs sur le toit...Pourquoi être au milieu de la forêt dans ce cas ? Qu'importe, c'était la première fois qu'elle approchait un bâtiment de ce genre d'aussi près, et fût bouche bée. Littéralement.

"Entre, fait comme chez toi. Je crois qu'il me reste du thé."

Elle rentra donc, et fut très impressionée.La maison de Fertling était pleine à craquer d'objet comme les autres, quoique certains étaient vraiment spéciaux,la petite poupée de poison n'était pas habitué à voir autant d'objet en un même lieu.Elle regarda partout autour d'elle, certain objet n'ayant jamais été vu par Medicine.Elle se retenais de tout toucher, pour éviter de faire "l'impolie".

"Désolé du bazar, mais je ne passe pas énormément de temps ici. Je passe la plupart de mes journées au village humain."

- Ne t'inquiète pas pour ça. Dans un sens, moi non plus je ne suis pas trop habitué à ranger quoi que ce soit....

Facile à dire quand il n'y a que des fleurs chez soit.

"Euh... Excuse-moi de poser la question que maintenant, mais ça boit du thé, une poupée?"

Ah,oui c'est vrai qu'elle avait parler de thé tout à l'heure. Elle ne savait pas vraiment ce qu'était du thé, mais apparemment, ça se buvait.
Dans ce cas là, impossible pour Medicine d'en profiter.

- En fait, dit-elle en toquant sur son ventre, je crois bien que je suis creuse. Désolée !

Le bruits provoqué par les coups le laissait bien entendre.

-Mais j'aurais adoré goûté !

En y réfléchissant un peu, Medicine ratait plein de chose à cause de son physique de poupée.

-...Je crois bien que ça implique que je ne changerais jamais. Tu en as de la chance toi,de grandir !

...Je ne serais pas jalouse, tout de même ?

_________________

In my beautiful garden...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/PulchraCaede?feature=mhee
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Dim 19 Aoû 2012 - 16:34

"En fait, je crois bien que je suis creuse. Désolée !"

"Raaaah! J'aurais du m'en douter!"

Elle se frappa la tête sur la table, sans se faire mal bien sûr, c'était juste une petite habitude qu'elle avait quand elle était en colère.Elle releva vite ensuite sa tête de la table.

"Bah, j'en aurais déjà prêt pour demain matin. Pas grave."

Mais voilà que Medicine reprenait.

" ...Je crois bien que ça implique que je ne changerais jamais. Tu en as de la chance toi,de grandir ! "

Grandir, hein?
Shizru fut un peu prise au dépourvue par cette réflexion un peu étrange. Elle resta quelques secondes, le regard dans le vide, avant de répondre.

"Honnêtement... Je m'aime bien comme je suis, là, maintenant. Je vais au village, amuse les gens, rencontre de nouvelles têtes, je trouve toujours de nouveaux tours à faire... Moi, ça me dérangerait pas plus que ça de rester comme je suis pour un bout de temps encore."


Elle fronça les sourcils.
"C'est moi, ou j'ai répondu complètement à côté de la plaque?"
Elle se rappela qu'elle avait mis de l'eau à chauffer. Elle se leva pour mettre l'eau dans un théière et y fit infuser quelques feuilles de thé. Elle ramena la théière avec une tasse et une soucoupe sur la table, avant de se rasseoir. Elle se servit une tasse, avant de se rappeler qu'elle n'avait toujours pas donné son vrai nom à Medicine. Autant le faire maintenant.

"Au fait, mon vrai nom est Shizru Boshi. Désolée de ne pas l'avoir dit plus tôt. Mais depuis hier j'ai tendance à me méfier des nouvelles têtes."


Elle prit une gorgée, mais le thé étant encore trop chaud, elle reposa vite la tasse.

"Enfin, qui ne deviendrait pas paranoïaque après qu'une sorte de youkai garou schizophrène amnésique tente de te décapiter à coups de crocs? ..."


Keine vivait au village humain apparament. Sgizru n'avait pas envie de la revoir de sitôt. Ou alors complètement enchaînée à un poteau bien solide avec 5 ou 6 boulets au pied minimum.
Elle sortit de son aparté pour préciser à Medicine:

"C'est une longue histoire. Ne fait pas trop attention quand je parle tout seule comme ça."

Elle eut un sourire tranquille. Elle aimait passer de temps avec Medicine. Parce qu'elle la considérait comme une ami. D'ailleurs, qu'est-ce qui l'avait poussé à sympathiser avec elle? Sûrement pour les même raisons qu'elle est devenue ami avec Hina. Les deux étaient des personnes uniques, étranges, qui ont attisé la curiosité de Shizru. Elle a voulu en savoir plus, et a donc sympathisé avec eux.
Elle entendit une petite voix murmurer dans sa tête:
"Les gens normaux ne m'intéressent pas."
Cela résumait assez bien le choix de ses amis, en effet.

Elle se rendit compte qu'elle avait laissé un long silence. Elle reprit vite la parole.

"Hey. Ça te dit, un de mes nouveaux tours en avant première?"

C'était un tour qu'elle trouvait particulièrement amusant, même si il mettait pas mal de bazar. Elle jeta un coup d'oeil rapide d'abord à son chapeau sur le portemanteau, puis à la porte de la cave. Une idée lui passa dans la tête, et elle eut un petit sourire en coin.

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Medicine Melancholy
Titre : Little Sweet Poison
Messages : 162
Âge : 21
Date d'inscription : 28/06/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Mar 21 Aoû 2012 - 16:07

"Honnêtement... Je m'aime bien comme je suis, là, maintenant. Je vais au village, amuse les gens, rencontre de nouvelles têtes, je trouve toujours de nouveaux tours à faire... Moi, ça me dérangerait pas plus que ça de rester comme je suis pour un bout de temps encore."

...C'est compréhensible,dans ce cas...Alors pourquoi moi, je voudrais changer ?

Medicine était poussée à la réflexion. Pourquoi était-elle envieuse de Fertling ? Juste pour une histoire de thé ? Ou parce que son changement physique lui permettait de voir le temps passer ? Pour Medicine, chaque jour se ressemblait sur la Colline...

Elle réfléchissait, réfléchissait à la signification de tout ça,lorsque la jeune youkai l'interrompit en pleine réflexion :

"Au fait, mon vrai nom est Shizru Boshi. Désolée de ne pas l'avoir dit plus tôt. Mais depuis hier j'ai tendance à me méfier des nouvelles têtes."

Medicine était un peu surprise d'entendre ça. Mais elle était plutôt compréhensive. Elle même avait été plutôt méfiante à son égard tout à l'heure...

"Enfin, qui ne deviendrait pas paranoïaque après qu'une sorte de youkai garou schizophrène amnésique tente de te décapiter à coups de crocs... ?"

Ouh là. En fin de compte , ça a ses bons coté de rester dans son coin de temps en temps.

"C'est une longue histoire. Ne fait pas trop attention quand je parle toute seule comme ça."

-...D'accord....

Elle était plutôt intriguée par toute cette histoire maintenant, mais si Fertling, enfin Shizru ne voulait pas, elle n'allait pas l'obliger. Et au fond , cette histoire était effrayante. Medicine eu la mauvaise idée d'imaginer la mise en scène de sa propre mort face à la bête. Une pauvre poupée, découpée en rondelle devant une bestiole assoiffée de sang et de mort. Elle eu un léger frisson à cette image.Vraiment, mieux ne valait pas savoir de quoi il en retournait.

"Hey. Ça te dit, un de mes nouveaux tours en avant première?

Un tour ? Un tour de magie ? Pourquoi pas . Ça pouvait être amusant ! Si ça en amusant certain au village, il y a peu de chance que ça n'ait pas le même effet sur Medicine.

- Montre moi !

Medicine en était toute émoustillée d'avance . Elle se demandait à quoi ça pouvait bien ressembler, ce qui allait se passer...Mais le sourire discret de Shizru en disait peut être long aussi.Il n'était pas très rassurant, d'ailleurs...

_________________

In my beautiful garden...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/PulchraCaede?feature=mhee
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Jeu 23 Aoû 2012 - 9:25

"Montre moi !"

Le sourire de Shizru s'élargit encore plus. Elle se leva et se dirigea vers le portemanteau de l'entrée.

"Tout ce que t'as à faire, c'est de me regarder et de ne pas bouger."

Elle saisit son chapeau qu'elle remit sur sa tête. Puis elle se positionna bien au centre de la pièce, face à Medicine. Elle tenait des deux mains le bord de son chapeau.

"Il se peut que je mette un peu de temps à revenir. T'inquiète pas si j'ai un peu de retard."

Sur ces mots, elle souleva son chapeau.
Une véritable cascade de cartes tomba du chapeau, recouvrant complètement Shizru. Le flot de cartes continua à se déverser ainsi pendant plusieurs secondes, s'intensifiant de plus en plus, Fertling devenant de moins en moins visible derrière le mur de cartes. Puis elles s'arrêtèrent de tomber aussi soudainement qu'elles avaient commencer.
Le chapeau tomba par terre. Fertling avait purement et simplement disparue. Seul restait son chapeau, et un immense tapie de cartes.

A ce moment là, elle était en réalité dans la cave. Elle alluma à la hâte une chandelle pour se repérer, puis se dirigea vers la porte pour revenir dans le salon. En temps normal, Shizru aurait réapparu dans une boîte fermée, mais il n'y en avait pas dans le salon qui ne servait pas d'étagères, elle faisait donc avec les moyens du bord. Elle toqua à la porte avant de rentrer. Elle salua bien bas en tirant son chapeau, comme à une vrai représentation. Elle regarda ensuite les cartes éparpillées part terre d'un air désolé.

"Bon, j'aurais plus qu'à faire le ménage une fois que tu seras partie."

C'était peut être le seul défaut de ce tour. Mais pour une sortie en fin de spectacle, il pouvait avoir son petit effet. Elle alla se rasseoir en face de Medicine, puis but son thé maintenant qu'il était à la bonne température.

"Ça, c'est le genre de tour que je montre au village humain et qu'ils adorent. C'est kitsch, simple, et gentillet. J'ai plein d'autres tours, mais que je ne pas faire en spectacle car ils sont un peu choc. Comme celui ci, par exemple."

Elle fit un grand geste du bras gauche, à la fin duquel un gros couteau apparut dans sa main. Puis sans hésiter, elle l'abattit sur le poignet de sa main droite, posé sur la table. Il n'y eu ni sang ni éclaboussures. Shizru regarda d'un air désintéressé sa main coupée.

"Le top serait que la main coupée bouge ensuite, mais ça nécessiterait des talents de marionnettiste professionnel... Alors si en plus je dois faire ça d'une seule main sans que le public le voit...
Maintenant si tu me permets."


Tout le long Shizru avait fait en sorte que Medicine ne voit pas sa véritable main, la main coupée étant en fait un faux en plastique. Elle se saisit très rapidement de la main coupée, se retourna pour être dos à Medicine, et fit mine de "revisser" sa main. Une fois qu'elle eut cacher la fausse main, elle se retourna et montra sa main droite parfaitement intacte.

"Je sais que c'est un peu morbide comme tour, mais je les trouve tellement plus amusant comme ça... L'instinct de Youkai, peut-être."

Voilà quelque chose qui résumait bien Fertling: une fille humaine avec un instinct de youkai.
Elle voulait en apprendre un peu plus sur Medicine. Car depuis qu'elles sont ici, Shizru avait complètement monopolisé la parole.

"Et toi sinon... Fait-tu autre chose que faire du poison sur ta colline? Car bon, désolée d'être aussi franche, je me vois mal faire la même chose tout les jours au même endroit..."


Oui, elle y est allée un peu franchement sur ce coup ci. Mais ça la désolait un peu de voir des personnes faire inlassablement toujours les même chose... C'est un peu pour ça qu'elle avait quitté le village humain. Pour éviter le train train quotidien.

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Medicine Melancholy
Titre : Little Sweet Poison
Messages : 162
Âge : 21
Date d'inscription : 28/06/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Dim 26 Aoû 2012 - 19:35

"Tout ce que t'as à faire, c'est de me regarder et de ne pas bouger."

Bien.Si ce n'était que ça, Medicine pouvait bien le faire !
Elle resta donc immobile,là où elle était depuis le début.

Au début, elle ne compris pas trop pourquoi elle tenait son chapeau de cette manière, avec les deux mains. Mais lorsqu'elle vit toute ces cartes, ses yeux s'écarquillèrent . Elles était impressionnée par toutes cartes, comment Shizru faisait-elle pour tout faire tenir la dedans ? Elle auras voulu traverser le flot de cartes pour voir si la magicienne était encore là, mais il lui avait été demandé de ne pas bouger, elle resta donc à sa place.

Lorsque les cartes cessèrent de tomber du haut de forme, Medicine n'en croyait pas ses yeux. Elle se retrouvait seule dans la pièce. Sans savoir comment, Shizru s'était volatilisée.

Elle regarda à gauche, à droite , encore à gauche, et derière elle. Personne. Un peu prise de panique,elle ne savait pas trop quoi faire. Est-ce qu'il fallait qu'elle sorte ? Qu'elle attende ici ? Shizru lui avait dit de ne pas bouger , mais si elle ne revenait jamais ? Ou que son tour ai raté ? Que faire que faire ?

Elle hésita un peu sur la manœuvre à suivre, quand elle entendit toquer. Elle se tourna vers la source du bruit, et pût voir la youkai faire une révérence, le chapeau à la main. Medicine en était rassurée. Elle n'aurait pas supportée avoir été la cause de la disparition de quelqu'un a qui elle tient.

"Bon, j'aurais plus qu'à faire le ménage une fois que tu seras partie."

-...Si tu veux, je t'aiderais !

Même si en y réfléchissant, mieux ne vaudrait pas. La poupée ne voudrait pas mettre du poison sur ses cartes. Si elle en avait de nouveaux besoin, elle y perdrait la vie. Peut être pas qu'elle.

"Ça, c'est le genre de tour que je montre au village humain et qu'ils adorent. C'est kitsch, simple, et gentillet. J'ai plein d'autres tours, mais que je ne pas faire en spectacle car ils sont un peu choc. Comme celui ci, par exemple."

Elle regarda silencieusement cet autre tour, laissant échapper un petit cri lorsque le couteau s’abattit sur son poignet. Elle ne put s'empêcher d'imaginer la douleur qu'elle pouvait ressentir, qu'elle devait normalement ressentir si ce n'était pas un tour. Malgré le fait que cela ne soit qu'un tour de passe-passe, ce genre de chose restait assez...Effrayante.

"Le top serait que la main coupée bouge ensuite, mais ça nécessiterait des talents de marionnettiste professionnel... Alors si en plus je dois faire ça d'une seule main sans que le public le voit...
Maintenant si tu me permets."


Shizru se leva,prit sa main, enfin ce qu'il en restait, et se tourna dos à la poupée, qui restait dans l'incompréhension totale.

Elle la remet en place, là ?

Assez intriguée par tout ça, Medicine gigota pour essayer de voir ce que faisait Shizru. En vain,puisque celle ci avait finit, et apparemment sa main allait très bien. Elle en laissa échapper un léger soupir au vu de cette main.

"Je sais que c'est un peu morbide comme tour, mais je les trouve tellement plus amusant comme ça... L'instinct de Youkai, peut-être."

L'instinct, hein. Ce qui faisait que Medicine était ce qu'elle était. Le poison. Le muguet.La haine pour les humains. C'était étrange, quand même.

"Et toi sinon... Fait-tu autre chose que faire du poison sur ta colline? Car bon, désolée d'être aussi franche, je me vois mal faire la même chose tout les jours au même endroit..."


Ah, dur. Mais elle avait raison, malgré ça.

- Et bien...En temps normal....Non. A part quand je l'utilise !

Petite touche d'humour. Peut être pas très bien placé...

-Mais depuis peu, j'ai envie de voir des choses. De bouger.

Survoler le pays lui avait montré qu'il n'y avait pas que la Colline ici. Tant de choses lui avait échappé pendant de nombreuses années... Et puis, en rencontrant Shizru, elle s'était rendue compte que les youkais peuvent avoir de bon cotés... Ces derniers évènements lui avait un peu ouvert les yeux. Et énormément attisé sa curiosité.

- Tu peux être fière pour ça !

Elle lui adressa alors un sourire. Elle lui devait beaucoup.

Elle se dit alors à elle même :

-Sa pourrait m'aider avec ce vide que j'ai depuis quelque temps,qui sait ?

_________________

In my beautiful garden...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/PulchraCaede?feature=mhee
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Mer 29 Aoû 2012 - 12:36

La réponse de Medicine ne surprit guère Shizru. Rester des semaines, des mois, des années, seule sur une colinne où personne ne vient, à faire tous les jours du poison... Fertling ne pouvait s'imaginer vivre ainsi.
Elle prit sa tasse pour prendre une dernière gorgée.

"Mais depuis peu, j'ai envie de voir des choses. De bouger. Tu peux être fière pour ça !"

Elle eut un petit rire. Shizru était quelqu'un de sensible aux compliments. Elle fit un peu d’auto dérision.

"Ça va pas arranger mon ego ça. Mais merci quand même. Gensokyo n'est peut-être pas extrêmement vaste, mais chaque jour on peut trouver quelque chose d'intéressant. Comme, par exemple, un manoir tenu par un vampire, la maison d'une magicienne en pleine forêt, où bien une colline de muguet sur laquelle habite une poupée vivante. Je suis contente pour toi."


Shizru ferma les yeux, profitant de cette journée tranquille où elle pouvait se reposer comme elle voulait.

"Ça pourrait m'aider avec ce vide que j'ai depuis quelque temps,qui sait ? "

Heureusement qu'elle ne tenait pas sa tasse dans sa main à se moment là, car elle aurait pu la casser sans effort. Voilà que cette histoire de barrière brisée lui revenait en pleine face au moment où elle croyait être tranquille.
Fertling n'avait pas pensé à en parler à Medicine, et pour cause: cette poupée avait l'air si recluse, qu'elle devait probablement ignorer l'existence de la barrière, alors ne parlons pas du monde extérieur.
Mais maintenant, elle allait devoir lui expliquer. Ca risquait d'être long. Mais bon, Medicine est son ami après tout. Elle n'allait pas lui refuser ça.
Elle poussa peut-être le plus gros soupir qu'elle n'ait jamais poussé. Voilà une histoire qui allait sérieusement plombé l'atmosphère.

"Si tu veux une explication à ce vide que tu ressens, cherche pas plus loin, j'ai la réponse.
Il y a quelques jour, j'ai également senti un vide, quelque chose qui n'allait pas sans que j'arrive à mettre le doigt dessus. Pas seulement moi d'ailleurs, j'ai vite remarqué que la plupart des humains se plaignaient de maux de têtes, ou bien d'une légère amnésie. Aussi, je suis allée voir la prêtresse Hakurei pour lui demander des explications. Et ce qu'elle m'a raconté est assez... déroutant."


Ne supportant pas de n'avoir rien dans les mains, elle sortit son jeu de cartes d'une poche de sa chemise et se mit à le mélanger frénétiquement.

"Je ne crois pas que tu le sais, mais il existe un monde en dehors de Gensokyo, bien plus vaste et qui nous est complètement étranger, car d'ordinaire une immense barrière nous cache de ce monde extérieur. Ces barrières sont extrêmement résistantes, mais quelque chose, ou quelqu'un, a réussi à les détruire. La puissance dégagée par la destruction de ces barrières a fait oublié à tous les résidents de Gensokyo cet incident. Seuls les personnes présentes aux temples à ce moment là ont conservé la mémoire.
J'ai décidé de faire confiance à Reimu et de l'aider comme je pouvais. Elle m'a chargé de faire passer le message à quelques-une de ses connaissances."


Elle en avait dit un peu beaucoup d'un seul coup. Elle remplaça son ton grave et sérieux par un ton beaucoup plus calme et concerné.

"Je suis désolée, ça doit faire beaucoup d'informations d'un seul coup pour toi... tout va bien?"


_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Medicine Melancholy
Titre : Little Sweet Poison
Messages : 162
Âge : 21
Date d'inscription : 28/06/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Ven 31 Aoû 2012 - 15:17

"Si tu veux une explication à ce vide que tu ressens, cherche pas plus loin, j'ai la réponse.
Il y a quelques jour, j'ai également senti un vide, quelque chose qui n'allait pas sans que j'arrive à mettre le doigt dessus. Pas seulement moi d'ailleurs, j'ai vite remarqué que la plupart des humains se plaignaient de maux de têtes, ou bien d'une légère amnésie. Aussi, je suis allée voir la prêtresse Hakurei pour lui demander des explications. Et ce qu'elle m'a raconté est assez... déroutant."


Alors comme ça, Medicine n'était pas la seule à se sentir étrange...

"Je ne crois pas que tu le sais, mais il existe un monde en dehors de Gensokyo, bien plus vaste et qui nous est complètement étranger, car d'ordinaire une immense barrière nous cache de ce monde extérieur. Ces barrières sont extrêmement résistantes, mais quelque chose, ou quelqu'un, a réussi à les détruire. La puissance dégagée par la destruction de ces barrières a fait oublié à tous les résidents de Gensokyo cet incident. Seuls les personnes présentes aux temples à ce moment là ont conservé la mémoire.
J'ai décidé de faire confiance à Reimu et de l'aider comme je pouvais. Elle m'a chargé de faire passer le message à quelques-une de ses connaissances."


Pour avoir eu son lot d'information, Medicine l'avais eu.
Elle resta sans rien dire.
Elle qui ne sortait jamais de son champs, sauf pour aller tester son poison, et encore, c'était rare.
Un monde extérieur à celui où l'on vit ? Des barrières ? C'était vraiment inimaginable. Surtout pour elle, qui avait d'habitude l'esprit assez étroit.
Mais d'un autre coté, Shizru avait réussi à lui ouvrir les yeux, à lui montrer que tout les Youkais ne sont pas forcément stupides. Qu'il y en a des respectables, et des...Attachant ?
Oui, c'était bien ça.
Medicine s'était attachée à Shizru.
Elle lui faisait confiance aussi.
Elle n'avait aucune raison de douter de ses paroles,dans ce cas.

"Je suis désolée, ça doit faire beaucoup d'informations d'un seul coup pour toi... tout va bien?"

-Oh,euh non....Enfin si, ça me surprends beaucoup,surtout cette histoire de monde extérieur, et de barrières...Mais je te fais confiance.

En y réfléchissant un peu...

- En fait, je ne pense pas être vraiment concernée par cette histoire. Elle sourit. Une perte de mémoire ? Si j'ai passé toute ma vie à faire du poison sur une colline, j'ai pas vraiment à me souvenir d'autre chose, si ?

Elle rit alors de bon coeur. Elle qui se creusait la tête à propos de tout ça, alors que la réponse était évidente !

- En plus, je ne quittes jamais cette colline, en temps normal. Je ne pense pas qu'il me soit arriver quelques chose de fantastiques,ces dernières années !


_________________

In my beautiful garden...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/PulchraCaede?feature=mhee
avatar
Shizru F. Boshi
Titre : Playful Lockpicking Illusionist
Messages : 262
Âge : 20
Date d'inscription : 24/04/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Sam 1 Sep 2012 - 10:55

"Oh,euh non....Enfin si, ça me surprends beaucoup,surtout cette histoire de monde extérieur, et de barrières...Mais je te fais confiance."

"Ma petite, on verra si tu continuera à me faire confiance quand tu sauras qui je suis vraiment...."
Mais à part cela, Medicine avait l'air de plutôt bien prendre cette histoire.

"En plus, je ne quittes jamais cette colline, en temps normal. Je ne pense pas qu'il me soit arriver quelques chose de fantastiques,ces dernières années ! "


"Oui, c'est bien ce que je pensais. Au moins maintenant, tu auras une petite idée de ce qui se passe en ce moment. Car c'est mine de rien un accident assez grave et les personnes fragiles mentalement ont tendance à un peu péter les plombs... dont cette fameuse schizophrène dont je t'ai parlé tout à l'heure."

Il y eut un silence, et Shizru ne trouvait plus vraiment quoi dire. Elle sortit sa montre pour regarder l'heure.

"Hmm, je ne veux pas te presser ou quoi que ce soit, mais vers cette heure-ci les humains ont tendance à s'agiter un peu... Si tu veux éviter d'en croiser il va falloir que tu parte assez tôt."

Elle prit sa tasse et alla la déposer dans sa cuisine.

"Tu as retenu le chemin? C'est pas que je peux pas t'accompagner, mais refaire l'aller retour me fatiguerait beaucoup..."

Non, tout ce qu'elle voulait maintenant c'était dormir le reste de la journée. Et demain, elle resterait chez elle. la prêtresse attendra.
Elle claqua des doigts, et la porte d'entrée s'ouvrit.

"Bref, sache que tu peux venir autant que tu veux ici, mais si tu veux espérer me voir il faudra que tu vienne soit dans le début de matinée soit très tard le soir, étant donné que je passe toute la journée au village."

_________________
Dans un monde de portes fermées, celui qui possède la clé est maître.

-Shizru "Fertling" Boshi

Merci beaucoup à Axel+Medi pour l'awsm avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Medicine Melancholy
Titre : Little Sweet Poison
Messages : 162
Âge : 21
Date d'inscription : 28/06/2012
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   Lun 3 Sep 2012 - 9:31

"Hmm, je ne veux pas te presser ou quoi que ce soit, mais vers cette heure-ci les humains ont tendance à s'agiter un peu... Si tu veux éviter d'en croiser il va falloir que tu parte assez tôt."

Ce serais mieux, pour moi comme pour eux, oui.
Elle ferrait mieux de déguerpir et vite, si elle ne voulait pas tomber sur...EUX.

-Je vais y aller, dans ce cas.

"Tu as retenu le chemin? C'est pas que je peux pas t'accompagner, mais refaire l'aller retour me fatiguerait beaucoup..."

-T'inquiètes pas, je saurais me débrouiller !

Je suis pas sure du chemin à prendre...Je verrais bien,ça peut pas être si horrible !

C'était surement une grosse erreur de sa part que de penser ça, la forêt n'avait pas l'air très accueillante...Les arbres étaient assez imposant de ce qu'elle avait vues, et elles avait cru entendre des bruits plutôt étranges...Mais Medicine savait se défendre un minimum. Un minimum,peut être pas suffisamment. Elle fuirait, au pire des cas ...?

"Bref, sache que tu peux venir autant que tu veux ici, mais si tu veux espérer me voir il faudra que tu vienne soit dans le début de matinée soit très tard le soir, étant donné que je passe toute la journée au village."

Elle ne prendrait pas le risque de venir la voir au village...Trop risqué. Se rendre chez l'ennemi, ce serait complètement idiot de sa part. Elle ne passeras que chez Shizru, même si cela signifies qu'elle ne la verra pas très souvent. Elle devrat s'y faire, de toute façon, pas le choix. Si elle avait pu faire autrement, ce serais déjà fait...

-Je n’hésiterais pas à te rendre visite dans ce cas !

Enfin, un peu quand même...On ne s'invite pas sur un coup de tête.

Ne pas la déranger. Ne pas l'importuner. La laisser tranquille si il faut.
Avec ses quelques règles en tête, elle poussa la porte, s'assurant de ne pas laisser de trace de poison dessus.

Elle sortit, la forêt lui était offerte comme nouveau territoire de découverte ...

C'est par oû, déjà, la Colline ?

_________________

In my beautiful garden...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/PulchraCaede?feature=mhee
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thé et amitié mesongère [PV: Medicine Melancholy] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOS amitié ? (Terminé)
» Sois mon ennemi, au nom de l'amitié [Eris] - Terminé
» « L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines. » [Livre II - Terminé]
» Une amitié fructueuse ou un danger à venir ? {PV Clovis et Aidan} (terminé)
» Une crise de folie pour le fou, des liens d'amitié naissants [Isaac ft. Kalis] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Gensokyo :: Gensokyo :: » Montagne Youkai. :: Grande Forêt Youkai-